Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 07:00

FRANCE FORTE,

DEPENSES ET DETTES OBESES

 

 

Nous pourrions ajouter "indigestion d'intérêts". Le remède est connu, du moins celui qui est mis en avant : régime !

 

"Austérité" serait le bon mot. Comment cela traduirait-il ? Dépenses en moins, comme l'arrêt des Olympiades des jeunes à Poissy. Car ne rêvons pas, le niveau local pisciacais est à l'image du niveau national.

 

Mais les niveaux doivent s'analyser différemment, car leur situation est semblable et différente à la fois :

 

- Au niveau national, nous avons d'une part des dépenses importantes, avec notamment une part de charges salariales importante, mais en baisse, même si toujours pas à bon escient (police, hopital); et d'autre part de recettes qui ne progressent pas sufisemment, du fait entre autre du bouclier fiscal, de l'amendement Copé de décembre 2004 et j'en passe.

 

Au niveau local pisciacais, nous avons aussi des dépenses importantes, avec notamment une part de charges salariales importante, d'autant plus que cette part a évolué de manière significative tant en montant qu'en proportion du budget global depuis quatre ans. La différence est que contrairement à ce que notre premier édile laissait entendre à de multiples reprises, la crise de la recette n'a été qu'une grande peur, dont la réalité a montré une évolution somme toute normale pour le moment, ce malgré la réforme de la taxe professionnelle.

 

Dans sa logique, notre premier édile a engagé une politique de "service rendu aux Pisciacais" basé sur des dépenses de personnel importantes et augmentation forte avec son besoin de financement sur le moyen et le long terme. En prolongement de cette logique, l'effet sur les Pisciacais s'est "logiquement" fait sentir, très rudemment, sur leurs relevés de taxes locales.

 

La tendance sera confirmée lors du conseil municipal du 28 mars prochain, au cours duquel le budget 2012 sera présenté et validé par l'équipe majoritaire. La seule inconnue reste l'ampleur des dégâts, cette année comme les suivantes. Car il faut conserver en mémoire que "les engagements engagent", en particulier à la dépense.

 

Il faudra passer par une sévère cure de désintoxication. Si vous n'en étiez pas conscient, le 28 mars vous en serez persuadé. 

 

Au niveau de Poissy, il est difficillement imaginable d'augmenter encore une fois les recettes en faisant appel à la bourse des Pisciacais, au niveau national, le mouvement est d'ores et déjà lancé auprès de nos concitoyens. Il est évident qu'il faudra changer l'ensemble des paramètres, quel que soit le niveau, pour espérer vouloir s'en sortir par le haut.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ddebus - dans Budget&Dépenses
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche