Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 07:00

RELAXE MAX !

 

 

Replongeons-nous quelques mois en arrière.

 

Le 14 juin dernier se tenait une audience de jugement où comparaissaient deux conseillers municipaux de Poissy, Richard BERTRAND et Daniel DEBUS, pour une affaire de prétendue diffamation envers Krémo ALLAOUCHICHE Adjoint au Maire de Poissy.

 

En cause, une sombre histoire de repas et de publicité payés par la mairie dans le cadre des salons de auto-moto organisés annuellement par le service Commerce de la ville et de la "semaine de l'égalité 2008".

 

Les informations ont été relatées entre autres dans l'article de Poissyscope du 29 janvier 2010, article mis en cause dans cette procédure contentieuse.

 

Après deux reports, la décision du tribunal est tombée le 6 décembre : relaxe.

 

Deux rapides réactions :

 

- le droit d'expression est encore et toujours libre en France. C'est une bonne nouvelle.

 

- les faits relatifs aux repas payés par la mairie avaient leur réalité et ont été reconnus lors de l'audience du 14 juin.

 

Alors quoi ?

 

Eh bien, on attend la suite avec l'avancement de la plainte contre X déposée le 23 février dernier, plainte qui est en cours d'instruction et dont l'enquête a été confiée au Commissariat de Poissy...

 

En attendant, relaxe max, relax...!

 

--------------------------------------------------------------------------

Pour mémoire : Procès verbal du conseil municipal 18 février 2010 - pages 3&4

 

M. DEBUS :

"Décision prise, relatée dans l’ordre du jour, en date du 9 février 2010, dont l’objet est : « action en justice : recours contre Monsieur Daniel DEBUS, Conseiller municipal - allégations portant une atteinte certaine à l’honneur et à la considération de Monsieur Krémo ALLAOUCHICHE, Maire Adjoint de la Commune de Poissy ». Je voudrais  bien  savoir effectivement de quoi il en retourne exactement. Je vous ferai également mon commentaire en retour.

Le Maire :

Je pense que cela a été affiché. Je pense que vous allez recevoir l’assignation. Mais je peux vous dire pourquoi. Je peux vous rappeler qu’il s’agit juste d’un recours dans le cadre de la protection fonctionnelle accordée à chaque élu (articles L. 2123-34 et L. 2123-35 du Code général des collectivités territoriales). La commune est tenue de protéger le Maire et les élus municipaux le suppléant ou ayant reçu délégation contre les menaces, violences ou outrages qu’ils pourraient subir. En ce qui vous concerne, c’est une chose très simple. Le recours porte sur les propos diffamatoires que vous avez tenus dans votre article intitulé « Ethique en toc » paru sur votre blog « Poissyscope ».

M. DEBUS :

Très bien. Je tiens quand même à rappeler effectivement qu’il s’agit d’un blog de débats et de discussions qui fait partie de la constitution (je crois que c’est l’article 11 ou 13) puisque la liberté de penser est toujours là me semble-t-il. Mais on en discutera. Par contre, vu la tournure que prennent les choses,  je peux vous dire que  je vais moi aussi  « m’actionner » en justice, notamment en portant plainte contre x,  pour  deux  points  particuliers  (trafic  d’influence) puisqu’une autre affaire vient s’ajouter à celle-ci, notamment sur le tract lié à la Semaine de l’Egalité de décembre 2008 sur lequel, bizarrement, le nom du restaurant en question du maire adjoint était également cité, document à la fois préparé, diffusé et payé par la mairie. Bien sûr, je mettrai également à jour mon blog sur l’information en question. Ce sera effectivement l’un des points que  l’on aura l’occasion de discuter avec, entre autres, Monsieur le Procureur de la République."

Partager cet article

Repost 0
Published by ddebus - dans Citoyenneté
commenter cet article

commentaires

ok 04/04/2013 18:44


merci pour votre transparence et bravo ! vous avez les c... pour aller jusqu'au bout. c'est ce que j'attends d'un homme politique : transparence et justice. c'est en train de se perdre quand on
regarde les infos nationales

pas de relaxe, max 18/02/2011 17:43



Le verdict vient de tomber : Eric Zemmour vient d’être condamné à 2000 euros d’amende avec sursis. Si le montant de l’amende est
relativement peu élevé, la décision est claire : nous venons d’assister à une condamnation de la liberté d’expression au nom du « politiquement correct ».


Un « deux poids deux mesures » dangereux pour la liberté d’expression !



sincère 07/12/2010 17:11



Si vous aviez été opportuniste, vous auriez attendu ce jugement avant d'annoncer la création de "Pour Poissy". Ne pas l'avoir fait est le signe de la sincérité de votre démarche et de votre
engagement.



dindonneau 07/12/2010 16:02



les dindons de la farce sont les pisciacais, parce qu'ils vont devoir payer la note d'avocat ! Le plat ne passait pas, maintenant encore moins l'addition !



sophie 07/12/2010 15:39



depuis quelques jours deux mots tournent dans ma tete  je n'arrive pas à determiner le meilleur pour definir l'etat de notre ville : gabegie ou chienlit et finalement j'ai choisi... les deux
!!!



Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche