Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mars 2019 2 19 /03 /mars /2019 08:00
Épandages : deux cas de saturnisme à côté de Poissy

Le 15 octobre 2018, l'Agence régionale de santé (ARS) et Santé publique France ont publié les résultats de deux études sur le plomb dans les régions d'épandage des eaux usées du Val-d'Oise et des Yvelines. Les prélèvements montrent un taux de 156,6 mg/kg, soit près de trois fois la valeur-repère en Île-de-France (53,7 mg/kg).

Santé publique France conclut qu'il n'est « pas possible d'exclure » un « effet sanitaire » pour les enfants de moins de 6 ans, chez qui le saturnisme altère notamment le développement du système nerveux. La pollution a été révélée par des associations locales à la fin des années 1990. Car avec l'eau sont aussi venus les métaux lourds : plomb, mercure, arsenic et cadium, entre autres. 

Pour mémoire, les plaines d'Achères et de Carrières-sous-Poissy comme dans le Val-d'Oise ont accueilli entre 1899 et 1999 les eaux usées de la capitale et sa région, une irrigation qui permettait de fertiliser les sols. Fin des années 1990, l'Etat a été attaqué en justice mais sans suite judiciaire, cependant la culture des légumes a été interdite en 2000 et une partie des 4620 hectares d'épandage a été urbanisée.

Mais l'ARS a indiqué récemment qu'en 4 mois, elle a envoyé un courrier à 500 professionnels de santé et que 49 test de plombémie avaient été réalisées, soit « plus qu'en 2016 et 2017 réunis ». Ces tests mesurant le taux de plomb dans le sang ont révélé deux cas de saturnisme à Carrières-sous-Poissy chez un enfant et une femme enceinte.

Les causes n'ont pas encore été établies mais l'ARS a décidé d'« intensifier l'incitation au dépistage » car s'il n'y a pas de « risque aigu de contamination » il y a des expositions chroniques pour certains habitants. Pourtant, pour certains, les autorités ne prennent pas la pleine mesure de la situation.

L'ancien maire de Carrières-sous-Poissy, Eddie Aït, a porté plainte début mars contre X pour « mise en danger de la vie d'autrui », appelant d'« urgence » à « une campagne généralisée de dépistage ».

Un dépistage systématique aurait-il dû être pratiqué « dès 2014 » comme demandé par un habitant des Hauts-de-Seine qui a engagé plusieurs actions en justice et parle de déni total des autorités ?

A Carrières-sous-Poissy, Achères, Pierrelaye mais également dans les communes proches comme Poissy par exemple. Car comme pour le nuage de Tchernobyl, comment croire que la frontière d’un fleuve ait stoppé les effets et conséquences, notamment des cultures maraîchères dont la production a été consommée localement, mais pas seulement ?

Nous avons peut-être le futur grand scandale sanitaire devant les yeux.

L’épandage des boues est un sujet plus que sérieux !

Les projets en cours sur le territoire des Yvelines et de Poissy en particulier doivent être revus à hauteur de la responsabilité qui incombe à nos représentants et gouvernants.

Il s'agit de savoir quel est réellement le risque et qui est au courant de quoi et depuis quand ?

Le préfet des Yvelines ferait bien de prendre le sujet à bras-le-corps.

Partager cet article

Repost0
18 mars 2019 1 18 /03 /mars /2019 13:00
Tram Express 13 à Poissy, début de l’enquête du boulevard de l’Europe

Ce lundi 18 mars est le premier jour de l’enquête publique du prolongement du boulevard de l’Europe à Poissy.

Il est appelé comme tel mais nous allons volontairement le lier au projet de Tram Express 13, puisque c’est la voie qu’il va emprunter sur une partie. Les photos de cet article sont donc celles des futures liaisons ferroviaires qu’il va falloir aménager, en prolongement du Boulevard dont le tracé est en zone innondable, tel que confirmé dans la dernière et récente mise à jour du PPRNT, le plan de prévention des risques naturels et technologiques.

La problématique soulevée est celle du saucissonnage des projets qui sont pourtant liés pour ne pas dire imbriqués comme dans le cas présent.

Ainsi, le tracé du boulevard est directement lié au Tram express (ex-TGO).

Tram Express 13 à Poissy, début de l’enquête du boulevard de l’Europe

Les réserves foncières ont été prévues pour le prolongement de la voie routière, mais qu’en est-il de la voie ferrée ?

Dans les images qui sont montrées sur les différents sites web, la partie au-delà du pont menant au Technoparc est bizarrement absente...

Les deux photos complémentaires dans cet article montrent la réalité d’une voie existante. Attention cependant car elle est assez basse avec environ deux mètres de dénivelé, ce juste après le cul-de-sac de cette voie à deux pas de l’entrée du clos Saint-Sébastien où la largeur de passage se restreint fortement, mur anti-bruit oblige.

D’où la question - majeure - des efforts tant logistiques et de terrassement que financiers induits par le tracé via Poissy-centre.

Sans en remettre en cause l’idée, la faisabilité donnera du fil à retordre aux réalisateurs. Rien d’impossible en soit, mais à quel coût ?

Le budget prévisionnel de l’ensemble du projet avec son extension pisciacaise est-il réellement bien estimé ?

Réponse peut-être apportée le 10 avril prochain lors de la réunion publique.

Affaire à suivre !

Tram Express 13 à Poissy, début de l’enquête du boulevard de l’Europe

Partager cet article

Repost0
18 mars 2019 1 18 /03 /mars /2019 12:00
Hommage aux victimes de Christchurch à Poissy

Partager cet article

Repost0
12 mars 2019 2 12 /03 /mars /2019 08:00
Relocalisation de la fourrière à Poissy, l’environnement absent ?

L’environnement est le combat d’une génération, celle à venir mais avant tout de l’actuelle aux affaires, et un sujet majeur, prioritaire. Il y a même des financements, via taxes, prévus pour cela même si l’élan a été mis en sourdine depuis 17 semaines environ. 😉

Ainsi dans le cadre de l’installation du campus PSG, l’enquête publique intègre cet aspect à juste titre.

Dans ce cadre, il est prévu de relocaliser la fourrière intercommunale - juste à côté du site actuel, en face de la Maladrerie, de l’autre côté de la RD113.

Pourtant, ce projet dans le projet n’est pas très médiatisé, visiblement pas trop bien préparé non plus...

Déjà que son financement n’est pas pris en charge par le nouveau/futur propriétaire des lieux actuels, puisque ce sont nos impôts qui devront y palier, sa réalisation n’est toutefois pas à louper et à effectuer avant les travaux du PSG.

Mais comme il faut aller vite, les services de l’Etat ne semblent pas s’embarrasser de détails pour faire avancer le dossier.

Ainsi, il a été considéré qu’il n’y avait pas besoin d’évaluation environnementale pour cette relocalisation.

Relocalisation de la fourrière à Poissy, l’environnement absent ?

Pourquoi s’embêter d’ailleurs ? Ce n’est finalement pas important l’environnement... et ce malgré les indications portées dans la déclaration du SIVOM dans le Cerfa 14734*3 du 21 janvier 2019 : zone d’effondrements et d’affaissement sur une partie du terrain et « toutes les mesures prises » sur le milieu naturel, le ru et la faune locale, sans plus de précision au chapitre 6.

Le chapitre 7 « auto-évaluation » mentionne donc que l’évaluation environnementale « ne paraît pas nécessaire »...

Il y aura juste besoin d’une autorisation administrative. Reste à savoir sur quelle base elle sera donnée... sur l’absence d’impact environnemental, faute d’évaluation...? CQFD ?

Partager cet article

Repost0
11 mars 2019 1 11 /03 /mars /2019 14:00
MonAvisCitoyen, un p’tit problème de conformité RGPD ?

La plateforme utilisée par la ville de POISSY est-elle conforme au règlement de protection des données ?

Au regard des conditions d’utilisation actuelles, le site indique ne pas être responsable de l’utilisation ou de la perte des données collectées. C’est FAUX depuis fin mai 2018 avec la nouvelle réglementation.

De plus, les nouvelles règles de la RGPD indiquent qu’il faut avoir un accord explicite et librement consenti de la part de l’utilisateur.

Le message et la publicité explicitement faite à ce sujet de possibilité de vente des données la respecte-t-elle parfaitement ? Un gros doute s’installe.

Et en plus, le client-commandataire est co-responsable...pénalement ! La ville de POISSY est-elle bien assurée ?

Il semble bien qu’il y ait quelques vérifications à effectuer d’urgence.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche