Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 octobre 2018 6 20 /10 /octobre /2018 20:00

Ce samedi matin, visite des champs accueillants le futur site du campus PSG, suivie par une cinquantaine de personnes.

Quoi de neuf à l’horizon ? Le retour en est assez spartiate.

Utile ou non, restons sur une bonne occasion de prendre l’air en ce début de week-end et de vacances scolaires.

Partager cet article

Repost0
19 octobre 2018 5 19 /10 /octobre /2018 20:30

Grande opération de contrôle des camions à Poissy ce jeudi 18 octobre.

À grands renforts de moyens policiers, les contrôles sont allés bon train toute la journée.

Faute d’avoir un contournement de la ville, les camions passent PAR la ville. Rien d’illégal en soit, sauf en cas d’arrêté municipal que les conducteurs découvrent parfois à leurs dépens...

Débat passionné voire passionnant au sein de la ville avec deux tendances :

- A : le maire a raison de ses actions

- B : c’est une rustine sur une jambe de bois

Soyons pragmatique, il y a un peu des deux : les transports et la circulation sont essentiels, plus particulièrement en région parisienne et le nord des Yvelines.

Faute d’ambition politique, d’action et de financement, le projet de l’A104 n’a pas réussi à se concrétiser après 30 ans, pour ne pas dire 40.

Le bouclage du réseau ferré du grand Paris-Ouest (la zone, pas le projet) va à peine se réaliser d’ici 10 ans, mais rien à l’horizon pour le réseau routier.

Pourtant, combien de villes nouvelles pourraient être construites sur le tracé pour absorber les besoins en logements, intégrées dans le projet de Grand Paris ? Beaucoup mais RIEN n’est prévu.

Après sa nomination à la co-présidence du comité foncier d’Ile de France (le nom exact reste à revalider...), notre maire Pisciacais ne devrait-il pas présenter un projet qui mette des perspectives plus ambitieuses, en couplant réseau routier et promotion immobilière, département et région ?

Pour le moment, il développe la promotion immobilière dans la ville (projets derrière la mairie et du centre Maurice Clerc), mais il devrait viser plus loin, plus grand, plus haut... changer de roue et de braquet...

Partager cet article

Repost0
5 octobre 2018 5 05 /10 /octobre /2018 08:00

Plus que de la friture, il y a du rififi sur la ligne 55, bus qui dessert les hameaux de Poissy.

Ainsi, outre les retards récurrents, les horaires inadaptés (qui vont évoluer début novembre, dans le bon sens), les « oublis » de passage à certaines heures, laissant attendre plus d’une heure le bus suivant, la situation a atteint un cap ce jeudi 04 octobre, cumulatif mais plus encore...

Plantons le décor :

- une pétition en cours, lancée par une usagère mécontente à juste titre;

- une jeune fille laissée sur le bord du trottoir le lundi alors que le bus n’avait pas encore démarré

- une conductrice manquant visiblement de bienveillance vis-à-vis de jeunes enfants, contrairement au conducteur du matin.

Résultat : un bus bloqué sur place, après 18h00, les enfants à l’intérieur, dont certains finalement ont pu sortir et appeler leurs parents pour pouvoir rentrer chez eux...!

On ne peut que suggérer (fortement) à Transdev de remettre à niveau ses prestations, comme pour d’autres lignes. Une réunion entre eux, proviseur et mairie a eu lieu cette semaine pour faire le point, espérons qu’elle sera suivie d’effets.

Si en plus Transdev pouvait rendre accessible sur son site le dépôt de réclamation, dans les meilleurs délais, pour cette ligne 55, en permettant de mentionner un arrêt, obligatoire pour permettre sa validation, ce serait parfait...

Partager cet article

Repost0
3 octobre 2018 3 03 /10 /octobre /2018 08:00

Tous les ans, POISSY voit arriver l’automne, et son lot de rendez-vous.

La grande braderie du samedi 29 a vu défiler nombre de pisciacais et de pisciacaises, venus glaner en famille.

D’autres familles sont venues compléter le bal, en caravanes.

Tout un lot s’est installé sur les anciens parkings de PSA, rachetés pour être transformés en zone d’activité.

Malgré les plots en béton, l’installation s’est faite sans encombre.

La mairie n’ayant pas été avertie l’a plutôt mal pris, à juste titre, et a porté plainte.

Affaire à suivre

Partager cet article

Repost0
17 septembre 2018 1 17 /09 /septembre /2018 08:00

En marge du projet du nouveau campus du PSG, mais tout proche, se situe le rond-point de la Coudraie.

Connu pour être en face du quartier du même nom, celui-là même qui est en pleine rénovation, il est positionné sur un axe routier stratégique - donc chargé - qui est l’ex-N13, devenue D113.

En 2021, il sera également au niveau de l’entrée de la zone du campus PSG et du (futur) stade de 5000 places.

Quand on dit « axe routier chargé », vous pouvez vous en rendre compte par vous-même : placez vous à l’endroit « stratégique » au niveau du stop juste à deux pas de l’espace de vente Nexity : le trafic est presque infernal de 7h00 à 9h00 le matin, et idem de 16h30 à 18h30 l’après-midi (dans l’autre sens). Difficile de s’engager dans le rond-point sans « forcer » depuis la rue venant de la Maladrerie.

Cette situation n’est que le prolongement de celle au niveau du Novotel d’Orgeval, rond-point sur lequel débouchent les sorties d’autoroute A13 et A14 (depuis Paris) et les flux venant des bords de Seine, Villennes/Poissy et de Verneuil/Flins dans un sens, et de Chambourcy/Saint-Germain-en-Laye de l’autre sens.

Tout ce monde passe également par le rond-point de la Coudraie et de celui des Pompiers de Poissy (qui permet de s’engager sur la D30 vers Feucherolles/Plaisir).

Imaginez que dans 2-3 ans, non seulement le quartier de la Coudraie sera terminé mais aussi celui qui va être créé en contrebas sur l’ancienne propriété sportive du PSA, le centre Maurice Clerc, dont le programme immobilier vient d’être lancé.

À la clef, de l’ordre de 3.000 nouveaux habitants, avec leur véhicule, dont la porte de sortie de la ville la plus proche est le rond-point dit « de la Coudraie ».

Aujourd’hui déjà, les flux routiers étant chargés, il ne fait pas l’ombre d’un doute qu’il va devenir le prochain gros point noir de la ville de Poissy.

Pourtant - comme déjà signalé lors de la grand messe publique - pardon, la conférence - de présentation du projet du campus PSG en 2017, une solution existe pour que ce rond-point ne se transforme pas irrémédiablement de point gris-foncé en point noir.

En effet, cette solution est celle du passage souterrain de la D113 comme réalisé au rond-point des pompiers, ce qui évite tant le bouchon jusqu’à Feucherolles des véhicules venant de la D30, comme celui de la N13 « au bon temps » du croisement avec les 4 feux tricolores...

Le souci de celui de La Coudraie est que les véhicules circulant sur la D113 ne marquent plus l’arrêt à son entrée, ce qui rend périlleux aux heures de pointe toute tentative de s’y engager depuis les voies venant des quartiers : les hameaux et La Coudraie.

Lors de la soirée du 13 septembre 2018, la tentative d’esquive du nouveau Préfet, arguant qu’il n’y a pas (encore...) de projet à faire progresser, ne résiste pas au devoir de l’Etat Français de protection et de sécurité de ses citoyens, surtout routière pour laquelle le gouvernement a mis en œuvre la limitation de la vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires en juillet dernier.

Le voilà en tout cas informé, mais il est vrai que la voie étant désormais « départementale », elle est du ressort (budgétaire) du conseil Départemental (anciennement « Général »).

Tout justement, assis à gauche, il y avait un vice-président départemental, accessoirement Maire de la ville sur laquelle passe la D113 en question...

Après avoir rappelé qu’un pré-équipement existait de source (quasi-)sûre pour faire passer la D113 en souterrain à ce rond-point, ce dernier a pris l’engagement d’aller faire vérifier le point.

La fois précédente, un autre vice-président départemental, lui aussi Pisciacais, s’en était tenu à rabrouer le lanceur d’alerte à « ne pas souhaiter de drame » (bien sûr !) mais sans lancer d’action concrète.

Souhaitons que même si la réponse était négative, notre premier édile (et donc vice-président lui aussi) ouvrirait le dossier au niveau départemental pour mettre en œuvre sa réalisation. Les travaux effectués ces dernières années à Plaisir ne manqueront pas de revenir en mémoire de chacun pour se permettre de dire que tout est possible à condition de s’en donner les moyens.

Il ne ferait d’ailleurs que de se mettre en cohérence avec sa volonté de désengorger la ville qu’il administre, quel que soit le quartier, hameaux compris.

Surtout, il serait le tenant d’une action de sécurité publique, anticipant l’accentuation d’une réelle problématique déjà présente aujourd’hui, pour laquelle il obtiendrait le support sans réserve du préfet des Yvelines.

C’est aux grandes ambitions que l’on reconnaît les grands hommes, mais aussi à leurs réalisations.

Gageons que notre premier édile soit de cette trempe là, ou tout au moins un homme d’action qui saura montrer son engagement et son efficacité.

Car en matière de sécurité, seul le résultat compte : faisons donc en sorte que le rond-point de La Coudraie ne devienne pas le « rond-point de la mort », que l’on vienne de La Coudraie ou que l’on vienne des hameaux !

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche