Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 avril 2010 5 23 /04 /avril /2010 15:30

boule-de-cristal.jpgBoule de cristal

au CCAS ?


 

 

Après mon éviction "à l'insu de mon plein gré" du CCAS (voir article du 19 mars 2010 "Viré du CCAS" dans ce blog), un internaute m'a conseillé de regarder la situation de Hicham EL IDRISSI, membre du Conseil d'Administration du CCAS (Comité Communal des Actions Sociales)

A noter qu'il est un ancien membre de "Poissy Pour Tous" (liste PS-PCF), présent au 1er tour des municipales 2008.


C'est au mois de juin 2008, et sauf erreur de ma part, qu'il est entré au Conseil d'Administration du CCAS de la ville, en sa qualité de Président et représentant de l'association HANDICA'POISSY, comme indiqué sur le site web de la ville de Poissy :

Les membres nommés :

  • - Micheline Daniele, en qualité de représentant des associations œuvrant dans le domaine de l’insertion et de la lutte contre les exclusions sur proposition du Secours catholique.
  • - Annick Dechamps, en qualité de représentant des associations œuvrant dans le domaine de l’insertion et de la lutte contre les exclusions sur proposition du Secours populaire français.
  • - Hicham El Idrissi au titre des personnes participant “à des actions de prévention, d’animation et de développement social dans la commune”,
  • en qualité de membre de l’association "HANDICA'POISSY".
  • - Daniel Geslin, en qualité de représentant des associations œuvrant dans le domaine de l’insertion et de la lutte contre les exclusions sur proposition des Restaurants du cœur.
  • - Pierre Guettier, en qualité de représentant des associations de personnes âgées et retraitées sur proposition de l'Union territoriale retraités CFDT des Yvelines.
  • - Magdelaine Le Goff, en qualité de représentant des associations de personnes âgées et retraitées sur proposition du Comité départemental des retraités et personnes âgées.
  • - Pierre Léveque, en qualité de représentant des associations de personnes handicapées du département sur proposition de La Croix-Rouge française.
  • - Micheline Vanderstappen, en qualité de représentant des associations familiales, sur proposition de l’UDAF.

 

Un jeune qui s'implique dans l'action sociale, quoi de plus exemplaire et remarquable dans ce monde individualiste et consumériste !


Mais à regarder la déclaration de création de son association, un détail m'est apparu assez singulier : l'association n'a été déclarée qu'à la date du 12 novembre 2008, et publiée au 29 novembre suivant.

 

Soit environ 5 mois APRES sa nomination au CCAS...


La première question qui arrive dans la foulée est de savoir comment au moment de sa nomination, il a pu être identifié comme Président d'une association qui n'avait pas encore d'existence officielle ?


La question reste ouverte pour le moment.


La seconde est de savoir si cet aspect, singulier donc, n'invalide pas tant sa nomination, comme les décisions du Conseil d'Administration prises depuis cette date ?

 

La question reste ouverte, elle aussi. 


J'en ajouterai une troisième - plus politique - qui est de se demander, quelle est l'action concrète de cette association ?

La coordination handicap locale, jointe ce jour par téléphone, ne la connait pas et n'est pas en mesure de donner si ce n'est même un numéro de téléphone où la joindre...

 

Mais il vrai qu'elle n'a pas de boule de cristal, elle...


Plus d'informations :

 

Coordination handicap locale : CHL de POISSY

Immeuble "Antares" - 2 rue Charles-Edouard Jeanneret - Technoparc - 78300 POISSY

Tél. : 01 39 11 89 25 - Télécopie : 01 39 11 89 20 - Courriel : chl.poissy@club-internet.fr

 


---> Copié/collé du site du journal officiel :

Association : HANDICA'POISSY. 

 

Identification R.N.A. : W783000032

No de parution : 
20080048
Département (Région) : 
Yvelines (Île-de-France)

Lieu parution : Déclaration à la sous-préfecture de Saint-Germain-en-Laye. 
Type d'annonce : 
ASSOCIATION/CREATION


Déclaration à la sous-préfecture de Saint-Germain-en-Laye. 
HANDICA’POISSY.
Objet : favoriser l’épanouissement des personnes handicapées (tout type d’handicap : physique, mentale, addiction...), par la découverte et la pratique du sport, de la culture, par la participation à des voyages, des ateliers à thème,... promouvoir l’accessibilité à des édifices et lieux publics, aux tranports, aux stationnements et lieux de passage dans la ville... favoriser l’intégration sociale des personnes handicapées des les structures de loisirs non spécialisés, encourager la scolarisation des enfants handicapés, contribuer à changer le regard des autres envers la personne porteuse de handicap. 
Siège social : 4, avenue de la Coudraie, 78300 Poissy. 
Date de la déclaration : 12 novembre 2008.


Repost 0
Published by ddebus - dans CCAS
commenter cet article
19 mars 2010 5 19 /03 /mars /2010 07:30

Viré du CCAS !

depuis le 05 octobre 2009
"à l'insu de mon plein gré"...




La vie réserve parfois des surprises, bonnes comme mauvaises.

J'ai du mal à classer celle-ci, pour les raisons que je vous livre dans cet article.

Rappel des faits :
le 11 mars 2010, par un e-mail des plus annodins de la part d'une personne du Secrétariat du Conseil Municipal (déjà je ne savais pas qu'il existait un secrétariat du conseil...mais passons), j'ai reçu la mise à jour des tableaux relevant la liste des différents membres des commissions permanentes et autres organismes où les conseillers municipaux sont partie prenante.

En lisant la rubrique CCAS, j'apprends que je suis remplacé par Marie-Noelle BAS, comme indiqué ci-après (copié/collé)
 
 
CCAS
Mme BAS (Remplace M. Debus) (Lettre du 5/10/2009 à M. Debus)


Premièrement, je n'ai jamais reçu de courrier en date du 05 octobre 2009. Je n'aurai pas manqué d'y réagir.

Deuxièmement, ma nomination s'est faite en réunion de conseil municipal, et actée comme tel.

Inutile de vous dire qu'une telle opération m'apparaît étonnante.

Contacté le jour même via e-mail à l'adresse de la ville de Poissy, le maire n'a pas encore daigné me répondre.

A sa décharge, il était en vacances de neige jusqu'au dimanche 14 mars, pour preuve les magnifiques marques de ses lunettes de soleil qui ont empêché un parfait bronzage...

Nous sommes toutefois le 19 aujourd'hui.

Donc, bonne ou mauvaise nouvelle ?

Bonne nouvelle,
si l'on considère le fonctionnement actuel du CCAS, qui semble être sous l'emprise d'une seule personne, comme constaté personnellement et relaté en conseil municipal de décembre 2009, à la suite de l'intervention et du même constat effectués par Mme DOMONT, conseillère d'opposition.  

Faire acte de présence sans possibilité d'action et servir de faire valoir le cas échéant n'est pas ma tasse de thé.

Mauvaise nouvelle, 
pour l'équité et la démocratie, au regard de la méthode et du procédé employés pour m'exclure de cet organisme.

A la lumière de ces éléments, peut-on arriver à m'ôter de l'esprit que la démocratie locale à Poissy tourne à la mascarade ? 





-Email du 11 mars------------------------------------------------------
Vous voudrez bien trouver ci-joint les 2 documents suivants, après mise à
jour :

- tableau des commissions permanentes

- tableau des délégués du Conseil municipal dans les syndicats
intercommunaux et dans différents organismes et commissions


(See attached file: TABLEAU 2008 DES COMMISSIONS PERMANENTES.doc)


(See attached file: TABLEAU 2008 DESIGNATION DELEGUES DANS ORGANISMES
COMMISSIONS SYNDICATS.doc)

Repost 0
Published by ddebus - dans CCAS
commenter cet article
25 janvier 2010 1 25 /01 /janvier /2010 07:30

aide-soc.jpgA quoi sert le CA du CCAS ?



C'est la question posée à juste titre par Mme DOMONT, conseillère d'opposition, lors du conseil municipal du 17 décembre dernier, en référence notamment au nouveau règlement du Revenu Etudiant de Poissy.

Rappelons que le Centre Communal d'Action Sociale 
est un établissement public communal intervenant principalement dans trois domaines :

  • l'aide sociale légale qui, de par la loi, est sa seule attribution obligatoire ;
  • l'aide sociale facultative et l'action sociale, matières pour lesquelles il dispose d'une grande liberté d'intervention et pour lesquelles il met en œuvre la politique sociale déterminée par les élus locaux ;
  • l'animation des activités sociales.


Existant de plein droit à l'échelon local et dont la compétence s'exerce uniquement sur le seul territoire de l
commune, le Centre communal d'action sociale est une personne morale de droit public.


Il s'avère qu'à Poissy, la plupart des dossiers d'aide sont traités par son Vice-Président, Monsieur Mohamed BOUZNADA.

N'enlevons pas à celui-ci sa volonté et son action pour aider les plus démunis, et le droit de le faire puisqu'il a la délégation pour cela.

Cependant, les décisions sont prises sans consultation du Conseil d'Administration, vidant de son sens l'apport que peuvent donner leurs membres qui sont pour partie des élus municipaux et pour l'autre partie des représentants d'associations d'aide sociale et caritatives. 

Pour faire court, le CA est transformé en salon d'enregistrement.

Peut-être que l'organisation plus fréquente de réunion permettrait de rétablir un intérêt d'y participer ?

Car avec deux réunions - seulement - organisées au second semestre 2009 (en septembre et le 16 décembre, la veille du conseil), les dossiers sont nombreux et ne peuvent souffrir un délai de prise de décision trop long.

Nous verrons bien ce qu'il en sera en 2010, mais il est hors de question que ce phénomène de mainmise continue.


Repost 0
Published by ddebus - dans CCAS
commenter cet article

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche