Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 mars 2017 7 26 /03 /mars /2017 07:59

Depuis le début de la semaine dernière, la nouvelle s'est répandue comme une traînée de poudre : lors du prochain conseil municipal, les représentants de la ville, maire en tête, comptent signer un protocole d'accord de vente pour l'euro symbolique d'une grande partie de la rue de la Bidonnière, et de tous les terrains depuis la Maladrerie jusqu'à la ferme du Poncy, soit 74 hectares.

Cette surface est censée devenir le "Maranello" du PSG, l'équivalent du gigantesque centre d'entraînement du Milan AC.

Le projet est porté par le club du PSG.

Le projet ? Quel projet ? Contacté par une membre de l'association BBM, le maire lui-même n'en aurait pas encore vu la couleur !

De plus, la société avec laquelle serait signé ce protocole, n'est pas le PSG, même si elle en porte l'acronyme.

C'est en fait une "simple" société au capital de 37.000 euros qui est censée gérer le foncier. Le PSG en serait un des gérants, mais pour combien de temps ? Visiblement l'engagement du club est très relatif. Au regard de l'ampleur de l'opération, 37.000 euros ne pèsent pas bien lourd...

De plus, dans le projet de protocole, le déménagement et réaménagement de la fourrière intercommunale reste à la charge du SIVOM, c'est à dire aux communes adhérentes, Poissy y compris. C'est à dire aux Pisciacais qui auront peut être encore en mémoire sa réfection à grand frais et (re-)inauguration il y a 4 ans à peine...

Dernier aspect, celui de la communication aux habitants : pour un maire figurant parmi les plus connectés de France, sur twitter et Facebook, point d'information à l'horizon auprès de ses concitoyens, voire au sein de sa propre majorité hormis remise préalable obligatoire avant la réunion du conseil municipal.

Malgré cela, la mobilisation des membres de l'association BBM (Béthemont-Bidonnière-Maladrerie) a été importante : plusieurs dizaines d'habitants se rendront à l'hôtel de ville lors du conseil municipal de ce lundi 27 mars 19h pour demander à l'ensemble des membres du Conseil Municipal de Poissy, premier édile en tête, s'ils comptent bien représenter et défendre les intérêts des habitants ou ceux d'intérêts privés.

Il apparaît clairement que la méthode employée et l'absence même de projet ne passent pas. Le flou sur ce dernier et le restant à charge pour la communauté (fourrière, aménagements d'accès) n'est pas digne d'une transparence de la chose et de la vie publique au 21eme siècle.

Quel est l'intérêt d'agir de la sorte ? En mettant la charrue avant les bœufs, le maire de Poissy ne va-t-il pas ralentir la mise en œuvre de ce projet, avec les recours et la médiatisation qui serait faite autour ? N'aurait-il pas plutôt intérêt à "perdre" quelques semaines pour prendre le temps de faire présenter le projet du club par le club PSG, qui peut parfaitement bien être acceptable et accepté, surtout s'il respecte l'environnement et la spécificité des hameaux ?

Pour le moment, l'impression donnée est celle de la précipitation et du déséquilibre des engagements réciproques entre la ville, le GPSEO, le département des Yvelines et une société privée dont la simple présence du Club PSG en co-gérance n'est In fine pas engageante pour le club. Personne n'ignore qu'un gérant, ça se change très facilement.

Par ailleurs, avec ce protocole, force est de constater qu'aucune garantie de financement n'est donnée par le club, celui du transfert de la fourrière et des aménagements restent à la charge des Pisciacais malgré les difficultés financières de la ville maintes fois communiquées par son premier édile, y compris par lettre adressée au premier ministre en personne...

Il lui serait donc judicieux de sursoir à la signature de tout protocole avant d'avoir été en mesure de présenter un projet en bonne et due forme aux habitants et de mieux dessiner les contours et financements des engagements - réciproques - à prendre et de la qualité de ceux avec lesquels ils seraient pris. Faute de quoi, il ne manquerait pas de se faire targuer d'une certaine légèreté, y compris avec les biens et finances publiques.

Il lui serait également judicieux de recevoir les représentants de l'association BBM lors de la séance du 27, et de prendre les engagements attendus par les habitants, à savoir une information et présentation du projet et de ses impacts avant toute démarche engageant la ville.

Pour rassurer les forces de l'ordre, ils comptent bien rester "responsables" malgré leur stupeur première, en marge de l'hôtel de ville car leur nombre ne tiendra de toute façon pas dans la salle de conseil, faute de place suffisante.

Mais ils comptent bien à ce que leur maire le soit également - responsable - en lui exprimant ainsi qu'à son équipe toute leur détermination.

Ce sera tout le poids et le sens du message qui sera porté par leurs représentants ce lundi soir.

Repost 0

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche