Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 mars 2014 7 23 /03 /mars /2014 23:30

POISSY 2014, 

Les résultats des municipales

 

 

Ce dimanche 23 mars marque la fin de la mandature de Frédérik BERNARD. Son résultat du jour est à l'image de son mandat, mauvais. L'avantage du sortant n'aura pas été de mise à Poissy.

 

Dans un contexte de forte abstention (41.2%), l'absence de réel challenger malgré la présence d'une liste "sans étiquette" a permis de consacrer la victoire d'une liste de rassemblement à droite et au centre avec plus de 62% des exprimés. Ce résultat marque ainsi une franche claque donnée à l'équipe municipale sortante, installée dans sa tour d'ivoire, sourde au point d'être dans le déni de réalité, notamment budgétaire et financier, comme je l'ai dénoncé depuis septembre 2009.

 

Probablement aura-t-il eu un impact d'un vote sanction du gouvernement et de sa politique fiscale depuis deux ans, mais c'est plus sûrement la gestion partisane et cahotique - avec comme point d'orgue une augmentation des impôts locaux de 2011 - qui aura été l'un des grands facteurs de la défaite cuisante du maire PS de Poissy.

 

L'incompréhension des administrés envers leur premier édile était latente, la voici qui s'est exprimée au grand jour. La tentative d'avoir une troisième voie n'a pas débouché vers la création d'un nouvel espoir crédible, tant la proximité et l'assimilation des deux adjoints au maire dissidents était trop présente dans les esprits. Ce n'est pourtant pas faute d'avoir voulu leur faire passer le message. Le résultat était attendu avec moins de 10% des suffrages, avec cependant la satisfaction d'avoir essayé, avec leurs propres forces et ambitions, ce qui est à saluer.

 

L'autre adjoint qui avait voulu lancer sa propre liste pour finir par se rallier à la liste de la majorité sortante s'est lui aussi illusionné malgré les retours du terrain auxquels il n'a pas voulu croire. Il a fini par se brûler les ailes, avec ses nouveaux colistiers qui s'étaient largement gauchisés, alors qu'il n'avait aucune vélliété partisane ou idéologique mais une réelle envie de contribuer à l'avenir de sa ville.

 

Une page se tourne. Une autre est désormais à écrire, sans triomphalisme toutefois. Car à sortir sa calculatrice et faire la règle de trois, la proportion des votants à la nouvelle majorité dépasse à peine les 35% des inscrits. L'attente est grande à la fois de ceux-ci mais aussi des nombreux abstentionnistes.

 

Des décisions douloureuses seront à prendre dans les prochains mois, en souhaitant qu'elles produisent leurs effets salutaires pour la gestion de notre ville. Il ne faut pas oublier également que la donne change avec l'intercommunalité (Poissy-Achères-Conflans) et l'élection qui a été faite en parralèle des conseillers communautaires, ceux-là même qui vont devoir gérer les projets communs à mener et le pouvoir qui sera à partager. 

 

Tous nos voeux de réussite à Karl OLIVE et à son équipe !

 

 

 

Les résultats :

 

UMP/UDI/MODEM "Poissy de toutes nos forces " : 7913 voix - 62.43% - 32 sièges

 

PS/PCF/FG "J'aime Poissy" : 3149 voix - 24.84% - 5 sièges

 

"Vivons notre ville" : 1252 voix - 9.88% - 2 sièges

 

LO : 361 voix - 2.85% - sans siège


 

Repost 0
Published by ddebus - dans Elections
commenter cet article
18 mars 2014 2 18 /03 /mars /2014 22:00

MUNICIPALES 2014,

LES JEUX SONT FAITS !

Rien ne va plus...

 

 

A quelques jours du premier scrutin des municipales, Poissy s'est transformée en champ de bataille des affiches sur les panneaux à affichage libre. A côté de la situation actuelle, celle de la Crimée y est presque le monde de Bisounours : affiches recouvertes d'un quart d'heure sur l'autre, celles arrachées suite à manque de "munitions", la bataille fait rage !

 

Un point commun pour tous les candidats ou presque (pas ou peu d'information sur la liste LO), ils "aiment" Poissy... et leurs électeurs...

 

Sauf un vrai/faux candidat qui n'aura été qu'un feu de paille pré-électoral, celui du RBM/FN. Si l'on peut déplorer le coup porté à la démocratie (locale), il a été très instructif de voir que certains trublions locaux n'ont pas hésité à faire chuter la liste, générant le départ du leader dans la foulée. Une victoire à la Pyrrhus dans toute sa splendeur, avec une tournure vaudevillesque marquant un discrédit total de tout ce petit monde et des frondeurs en particulier.

 

Alors vous pourrez demander "à qui profite le crime ?" Sur le principe, pas à la démocratie, même si les idées (pour ne pas dire l'idéologie) ne sont pas partagées. Dans la pratique, elle permet d'éclaircir le paysage "UMP-PS" dont la version locale de l'EXPRESS s'est fait la une il y a quelques semaines de cela. Au passage, les "petites" listes et leur leader ont à peine été citées dans l'article qui était consacrée à notre bonne ville de Poissy, mettant en exergue le principal syndrôme du mal démocratique français pour trouver une autre voie.

 

Pour ma part, ayant abandonné toute étiquette politique depuis plus de deux ans, j'aurai continué mon mandat municipal jusqu'au bout des six ans. La possibilité de la constitution d'une liste "sans étiquette politique" n'ayant pas abouti faute de consensus suffisamment solide, force est de constater que les étiquettes sont pourtant finalement bien absentes.

 

Car l'autre élément marquant de cette campagne est la quasi disparition des références aux partis politiques dans le matériel de campagne, hormis LO. Pourtant la pré-campagne a fait l'objet des plus grandes tractations pour avoir le soutien des uns ou des autres. Le plus pittoresque a été l'émergeance inopinée de "groupes" voire de listes dont l'éphémérité a été aussi courte que le temps mis à annoncer dans la foulée le ralliement à untel ou untel.

 

Toutes ces manoeuvres ne permettront probablement pas d'éviter un reflux d'abstention. A voir le spectacle au niveau national, entre les écoutes furtives, les comptes transparents mais mis sous scellés et les mises en cause et affaires en tous genres, la lassitude et le dégoût du politique de nos concitoyens sont grands.

 

Pour ma part, même si la pause politique est de rigueur, activités professionnelles obligent, j'assurerai mon droit et devoir citoyen en allant voter les 23 et 30 mars prochains. J'invite tous les Pisciacaises et les Pisciacais à en faire de même, et ensuite d'avoir une citoyenneté active. Car Poissy et ses habitants le valent bien. Quel que soit le vainqueur de ce mois, il ne devra pas oublier que le chèque en blanc n'est pas de rigueur.

 

Votez et faites voter !

 

Repost 0
Published by ddebus - dans Elections
commenter cet article
5 octobre 2013 6 05 /10 /octobre /2013 08:00

OU KIKI SONT PASSES,

LES CONSEILLERS MUNICIPAUX DE POISSY ?

 

 

Comme j'en avais fait la remarque en réunion de Conseil municipal à Monsieur le maire, le 26 septembre dernier, les conseillers municipaux d'opposition semblent être partie négligeable. La preuve ? Le dernier "Guide pratique" de Poissy, où le conseil municipal est réduit à 23 personnes, en lieu et place des 39 habituels.

 

En guise de réponse, Monsieur le maire a été très spartiate, pour ne pas dire détaché, comme à son habitude pourraient dire certains, affirmant que ce serait corrigé.

C'est pourtant ce qu'on découvert cette semaine tous les Pisciacais dans leur boite aux lettres. Seuls étaient présents les 23, et non les 39...

 

Pourtant, le service est (plus que) correctement "staffé", alors pourquoi une pareille "bourde, si c'en est réellement une ? 

 

Depuis, le version en ligne a été modifiée en catastrophe visible ICI, et tous les membres y figurent en bonne place, mais avec des photos reprises de "je ne sais où", alors qu'il y avait les photos du site internet qui existaient mais qui sont passées à la trappe du service Communication.

 

Alors, que faut-il en déduire ? Que le coût de cet ouvrage devra être intégré dans ses (futurs) comptes de campagne aux municipales 2014 ? Pourquoi pas, puisque seule son équipe a été mise en avant.

 

Ca va faire cher la bourde, et ne pas laisser beaucoup de place au budget des tracts et autres fascicules politiques...

 

Repost 0
Published by ddebus - dans Elections
commenter cet article
19 juin 2013 3 19 /06 /juin /2013 08:00

Martin, mystère et boule de gomme !

Mais il n'y a pas que lui...

 

 

Martin ? Le candidat FN annoncé aux municipales de Poissy en 2014 !

 

Martin ? Un des noms les plus courants en France, mais pas grand monde le connaît à Poissy.

Martin ? Mystère, mystère et boule de gomme...


Tout au plus sait-on qu'il était conseiller municipal au Chesnay. Et aussi qu'il va bientôt s'installer dans le centre de la ville, selon la lecture assidue d'un autre blog local.

 

A vrai dire, ce ne serait pas un cas unique. Nous avons bien un ancien ministre, député, qui a été annoncé sur une autre liste, alors que chacun sait qu'il n'habite pas la ville, aux dernières nouvelles. Par quel jeu de "passe-passe" va-t-il pouvoir s'inscrire sur la liste électorale pisciacaise ?

 

Comme Martin, mystère et boule de gomme...!

 

 

Repost 0
Published by poissyscope - dans Elections
commenter cet article
1 mars 2013 5 01 /03 /mars /2013 12:00

2014, une voix en moins

mais combien de listes ?

 

 

Potentiel candidat à la mairie de Poissy, Jean-François RAYNAL, le conseiller général de Poissy-Nord et conseiller municipal pisciacais, a annoncé son retrait, officiellement sur son blog.

 

Sur les différents sites ou blogs, entre autres, les commentaires vont bon train, tout comme les questions. Mais sa décision lui appartient. Avec ce retrait, la ville de Poissy perd une voix de qualité et surtout une compétence et une connaissance des dossiers. Espérons qu'elle ne se taise pas, car malgré les différences, y compris de camp en 2008, nos visions et positions étaient souvent proches, pour ne pas dire partagées, au fil des réunions de conseil municipal.

 

Nous sommes ainsi dans la perspective d'une seule liste "de droite", une liste "de gauche", et une liste estampillée "du centre". Peut-être une liste indépendante des Verts ? 

 

Les partis politiques sont une référence mais parfois trop sclérosante. Pour ma part, "droite" et "gauche" ne veulent plus dire grand chose, mais c'est un autre débat. Ayons raison gardée et voyons qui représentera le mieux nos idées. Au-delà des promesses et des belles paroles, c'est un véritable projet qu'il faut pour Poissy. 

 

Retenons qu'aujourd'hui, 1er mars 2013, les comptes commencent à tourner car nous sommes à un an, début de mois, avant les élections municipales 2014.

 

Que tous ces messieurs-dames nous présentent avant tout de quoi donner envie.


Aux Pisciacais de faire le tri dans un peu plus d'un an...

 

Daniel DEBUS - conseiller municipal de Poissy

Repost 0
Published by poissyscope - dans Elections
commenter cet article

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche