Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 août 2013 3 14 /08 /août /2013 16:00

15 AOUT, JOUR CALME

 

Le pont du 15, grand pont pour certains de nos concitoyens, la vie pisciacaise est d'un calme presqu'olympien. Elle suit son cours, le tumulte de la reprise est encore loin. 

 

La trève estivale a donné quelques surprises, une en particulier à l'assemblée nationale. Ma prochaine tribune libre dans le Pisciacais de la rentrée en sera le sujet. Elle sera visible sur le site de POURPoissy fin août, à défaut de l'être sur le (nouveau) site de la mairie (via calameo, nouveau prestataire, qui a "oublié" leur publication du numéro de juin, oubli qui perdure encore).

 

Rien de changé au royaume de notre bon maire. Nous verrons le 29 août, journée d'inspection des travaux réalisés durant l'été à Poissy. Les bouchées doubles ont été mises pour la construction du skate park, gargantuesque, par son coût. Elles vont être mises dès la rentrée pour, non pas un mais, deux terrains synthétiques sur les hauts de Poissy, alors que le terrain du stade Léo Lagrange, de l'autre côté de la ville semble avoir du "béton dans le pelouse"...

 

La rentrée ne serait rien sans la réforme des rythmes scolaires, qui va être appliquée dès 2013, renfort d'embauches à la clef.  Sans compter la pochette surprise de l'intercommunalité puisque nous sommes à l'aube de 2014. 

 

En attendant, profitons de ce jour férié du 15 août 2013.

 

A bientôt !


 

 

 

 

 

Repost 0
28 juin 2013 5 28 /06 /juin /2013 08:00

100 EMBAUCHES A LA MAIRIE DE POISSY

 

 

La réforme des rythmes scolaires produit ses effets. Sous le libellé "renforcement de l'encadrement des accueils en temps péri et extra scolaires et pérennisation des emplois d'animateurs. Modification du tableau des effectifs", la délibération N°11 a été votée ce jeudi soir, lors de la réunion du conseil municipal du 27 juin.

 

L'opposition a voté "contre". D'une part, parce que juste avant la nouvelle mandature, l'alourdissement de la masse salariale est une constante dans celle-ci.

 

D'autre part, et c'est ma principale motivation, sur les 100 postes, seuls 25 sont réservés aux "emplois d'avenir".

Pour mémoire, l'emploi d'avenir permet aux populations de pouvoir remettre le pied à l'étrier, avec financement à 75% par l'Etat. Il aurait donc été plus judicieux de porter cette part à 75 (%), soit trois fois plus.

 

Par ailleurs, quid des partenariats associatifs qui avaient été mis en avant à l'occasion de la présentation du changement des rythmes scolaires ? Cela laisse supposer que la mayonnaise n'a pas pris avec celles-ci. C'est regrettable, mais attendu. Le sujet n'était pas prêt. Nous n'aurons d'ailleurs probablement jamais de nouvelles du projet que le maire voulait présenter aux représentants des parents d'élèves avant les vacances, comme dit lors de la réunion organisée en mars au CDA.

 

Si nous entendons que c'est l'Etat qui décide in fine de la validation des emplois d'avenir, Poissy devrait bénéficier de sa position de bon élève pour être une des (seules) 8 communes dans les Yvelines (sur 262) à mettre en oeuvre la réforme des rythmes scolaires dès septembre 2013, les autres ayant reporté à 2014.

 

La réponse de notre premier édile a été de dire que c'était un choix politique et donc budgétaire, laissant de côté la possibilité de financement des emplois d'avenir, ce qui aurait permis d'alléger ce poids déjà conséquent.

Avec le vote de l'opposition relatif à la création du "conseil consuultatif des parents", se sentant un peu en difficulté, il a même menacé "d'informer les Pisciacais" de notre choix d'être "contre le bien être des familles", lui qui se veut si bienveillant envers elles, s'offusquant qu'on ne l'ait pas suivi sur ces deux délibérations.

 

Espérance lui a été exprimée en retour par votre serviteur, pour qu'il ait autant de bienveillance envers les familles à l'occasion des dérogations scolaires... Mais selon Mme METZGER, adjointe à l'éducation et à la famille, "cela n'a rien à voir" ! Chacun appréciera à sa juste valeur.

 

Et en impôt local...

 

Repost 0
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 11:00

L'EXERCICE DE STYLE PISCIACAIS

"Le chauffeur bien chaussé, va-t-il laisser sur la chaussée les échaudés ?"

 

Pour reprendre la cas des rythmes scolaires, comment dire que "tout est ouvert" mais qu'en fait rien n'est prêt ? Lisez bien la communication dans le Pisciacais de MARS, page 25, celui d'avril ne semble pas avoir été publié encore à ce jour. Le site web de la ville de Poissy ne va pas nous contredire.

 

"La concertation lancée par la Ville sur la future réforme des rythmes scolaires se poursuit à grand pas auprès des familles pisciacaises. 

Après le questionnaire remis en janvier à tous les parents des écoles primaires élémentaires et maternelles, en cours d’analyse, c’est cette fois le Conseil municipal des enfants (CME) qui a pu donner son avis sur cette question. En effet, le 7 février, les 30 élus représentant toutes les écoles de la ville ont pu échanger sur ce thème avec Monique Metzger, adjointe à l’éducation et à la famille, et les responsables du projet éducatif global. Avez-vous assez de temps pour manger ? Quelles activités souhaiteriez-vous pratiquer durant la pause méridienne ? Le débat, très constructif, a permis de définir différentes orientations qui permettront sans doute à la Ville de composer des « temps de l’enfance » pertinents, en accord avec le ressenti des écoliers.

En effet, comme toutes les collectivités, Poissy a jusqu’à la rentrée 2013 pour mettre en place les nouveaux rythmes scolaires, notamment le passage de 4 jours à 4 jours et demi par semaine, soit le mercredi ou le samedi, et éventuellement de nouvelles activités sur la pause du midi."

 

La dialectique déployée est bien belle, mais contredite par le "hic" qui s'est révélé de manière flagrante lors du dernier conseil municipal de mars : c'est que même certains adjoints avaient loupé le grand train en marche de la concertation menée par le maire... En clair, ils n'ont pas été "concertés" et l'ont fait savoir...

 

Comme quoi, à vouloir chausser "les bottes de sept lieues", on a un peu tendance à passer à côté de l'essentiel. Consulter le CME (Conseil Municipal des Enfants) est très bien sur le principe, avec probablement de futurs édiles en herbe, mais monsieur le maire, n'oubliez pas vos édiles actuels, fussent-ils de votre propre majorité.

 

Le report des deux derniers bureaux municipaux (réunions du groupe majoritaire restreint aux adjoints et délégués) prévus au mois d'avril, relayé par la presse locale, ne semble malheureusement pas aller dans le bon sens. Les adjoints et délégués échaudés vont-ils être laissés sur la chaussée...? Ou remonteront-ils en voiture majoritaire, peut-être pas jusqu'en mars 2014 mais au moins jusqu'en fin d'année 2013 ?

 

Administrer et gérer une ville comme Poissy, ou comme d'autre, ne doit pas se résumer à une autocratie, même assumée. Il reste un budget à réaliser et des actions à mener.

 

Volontairement, je me suis abstenu lors du vote car ne connaissant pas la position des adjoints et délégués "rebelles", je n'aurai pas voulu qu'en cas de mise en minorité du budget 2013, que la ville tombe sous administration préfectorale, ce qui aurait été pire que tout pour nos concitoyens et le fonctionnement interne de la mairie.

 

Monsieur le maire de Poissy, il est donc temps d'arrêter l'exercice de style pisciacais et revenir au dialogue avec tous les membres de votre équipe. 

 

Repost 0
11 février 2013 1 11 /02 /février /2013 17:30

 

VELOCITE DU COURRIER MUNICIPAL

 

La fin de journée nous gratifie d'un beau rayon de soleil, la température presque agréable tant elle était frileuse ces derniers jours. Tiens, du courrier, voyons cela.

 

Une lettre de la mairie est dans le lot. Postée le 08, arrivée le 11, trois jours (dimanche compris) pour aller de Poissy à Poissy, les délais de la Poste ne sont plus ce qu'ils étaient... Mais qu'importe, une invitation pour février 2014, le 02.

 

Eh bé, cela fait loin...2014... non... 2013 ! La vélocité du courrier municipal n'est plus ce qu'elle était, elle aussi...

 

Mesdames, Messieurs les dirigeants d'associations pisciacaises, ne vous attendez pas ou plus à voir vos conseillers municipaux à vos manifestations, car ce n'est pas la première fois que ce genre d'épisode a lieu, mais cette fois la limite est plus que dépassée. De quoi en rire plus qu'à en pleurer !

 

Un deuxième rayon de soleil en cette fin de journée. Bonne soirée à tous.

 

Daniel DEBUS

 

Repost 0
21 décembre 2012 5 21 /12 /décembre /2012 11:41



VOITURE DE PROLÉTAIRE


Les économies sont la règle désormais à la mairie de Poissy, tout y passe : paiement des heures, fournitures, frais de représentation du maire (budget de 12.000 euros voté en séance du 19/12), etc.

 

Tout ? Non !

 

Le véhicule de fonction "toutes options" avec son double échappement et ses vitres fumées, à tel point qu'on ne peut même pas en voir l'intérieur laisse à penser que les économies n'ont pas été faites ici...

 

Nous avions une autre idée du véhicule de prolétaire socialiste, fusse-t-il maire de Poissy...

Repost 0
Published by poissyscope - dans Gestion de la ville
commenter cet article

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche