Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 novembre 2012 5 16 /11 /novembre /2012 06:30

5 à 0

 

Avec la dernière affaire en date, qui a abouti le 8 novembre, le syndicat Synami mène par 5 à 0 dans le match qui l'oppose à la Direction de la Mission Locale pour l'Emploi. 5, pour le cinquième contentieux remporté par le syndicat. Neuf sont encore à venir...

 

Au total, il y en a plus que de salariés, un quasi-record en France.

 

Depuis peu, cette mission accueille un nouveau Directeur qui hérite d'une gestion calamiteuse, non régulée probablement de par un statu quo politique sclérosant. Pourtant, en dehors des élus, les représentants de l'Etat étaient présents au Conseil d'Administration. N'ont-ils pas mesuré l'ampleur de la situation ? C'est peu plausible. La difficulté résidait certainement de l'éloignement du terrain et de l'effet d'entraînement d'un Président qui in fine a été celui qui a choisi la précédente Directrice et qui par voie de conséquence ne pouvait être désavouée sauf à désavouer le Président lui-même.

 

Mais à quoi sert donc un CA dans ce cas si tout le monde s'y neutralise. Seul Eddie AIT, maire de Carrières-sous-Poissy, et trésorier de la MLE, avait pris les devants en démissionnant de son poste, sans toutefois mettre les pieds dans le plat, peut-être par solidarité politique, mais pas de gestion en tout cas...

 

Ce qu'il faudra retenir de l'affaire, c'est la grande opacité qui règne dans ce type de structure. En étant une émanation d'organisations publiques, les MLE se devraient de publier à la fois leurs comptes (ce qui est généralement fait, mais pas toujours ou avec un temps de retard) et les minutes ou tout au moins les compte-rendus de leur CA.

 

La transparence est et reste une nécessité et une exigence républicaine. Faute de quoi toutes les dérives sont possibles, laissant une mauvaise impression générale qui ne serait pas digne des attendus de nos concitoyens, particulièrement de la population cible des MLE que sont les jeunes en recherche d'emploi.

 

À Poissy, un changement de cap s'impose. La balle est dans le camp du nouveau Directeur, mais pas seulement.

Repost 0
Published by poissyscope - dans Mission Locale Emploi
commenter cet article
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 16:00

L'EMPLOI EN PREND UN COU...T !

 

 

La Mission Locale n'avait pas encore fait parler d'elle depuis le début de l'année.

 

La patience n'a pas été longue puisque selon nos informations, il va falloir une rallonge budgétaire de près de 50.000 euros. Peut-être plus encore.

 

La raison en est toute simple : le litige qui opposait cette structure à une de ses (ex-)représentante du personnel a été tranché par le tribunal Prud'homal, avec à la clef une condamnation au détriment de la Mission Locale dee l'Emploi et de ses finances, pour ne pas dire de ses financeurs.

 

Car tout peut se faire, à la seule condition d'en payer le prix. Et d'avoir les moyens de l'assumer...

 

Ainsi les plaintes en cours iront-elles alourdir la facture ? Il y a de fortes chances, mais ne présumons pas des décisions de justice.

 

Là où il faudra également mettre la main au portefeuille, ce sera pour remplacer la voiture de service qui aurait été incendiée il y a quelques jours, et dont personne ne s'est ému. Pourtant ce ne serait pas dû à de "l'auto-allumage"...

 

Une chose est sûre, c'est qu'il y a le feu dans cette structure depuis plusieurs mois déjà - et pas que dans les locaux -  sans la moindre réaction officielle des structures d'Etat qui sont pourtant les garantes de son bon fonctionnement ! Ajoutez les communiqués de son Président qui sont aussi rassurants que nombreux, et ne vous étonnez plus que le règne du "tout va bien" résiste encore et toujours à la réalité.

 

Le principe du "ne plus rien voir" est une bien curieuse façon de pratiquer la transparence. Pour beaucoup, il porte le nom d'opacité.


Restons cependant sereins, la vérité finira par resurgir à un moment ou à un autre.

 

  

 

Repost 0
Published by poissyscope - dans Mission Locale Emploi
commenter cet article
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 13:00

MISSION LOCALE POUR L'EMPLOI

AU BOUT DU TUNNEL, LA LUMIERE ?

 

 

 

 

Après une Assemblée Générale faite en toute discrétion le 16 juin dernier, la rentrée va délivrer son lot de réponses attendues à la suite des audiences de contentieux qui se sont déroulées en mars et juin dernier.

 

Les personnes concernées sont toutes d'anciens représentants du personnel, qui - le moins qu'on puisse dire - n'ont pas bonne presse auprès de leur Direction.

 

Y compris celle qui a alerté et donné un certain nombre d'information au syndicat du cru, qui se voit poursuivie par le président de la structure, notre Maire de Poissy, mais pas pour calomnie ou dénonciation calomnieuse.

 

Non, elle serait poursuivie pour non respect de son obligation de réserve, sauf erreur, liée à la divulgation des faits qui mettent l'équipe dirigeante en difficulté, pour ne pas dire "dans l'embarras" car en quasi totale contradiction avec les déclarations faites jusqu'à lors.

 

Faire appel au syndicat deviendrait-il un délit ?

 

 A peine croyable...! Pour ne pas dire ubuesque. Car au final, qui se trouverait être le menteur dans l'affaire ?

 

Pour éviter qu'un nouveau trublion vienne faire oeuvre de justice en faisant des révélations impromptues n'allant pas dans le bon sens attendu, la tactique de l'attaque en justice est une nouvelle fois employée, comme cela a été fait en avril 2010 à l'encontre de deux conseillers municipaux pisciacais dont je faisais partie.

 

Avec l'argent des contribuables.

 

Mais alors, c'est qu'il y aurait une (grande) part de vérité dans les (prétendues fausses) allégations du syndicat ? Comme celles des deux conseillers en 2010...?

 

Les décisions des tribunaux vont certainement nous permettre d'y voir plus clair.

 

Bientôt. Un peu de patience. Au bout du tunnel, la lumière jaillira. Il y a encore et toujours une justice dans notre pays, même si ses moyens laissent de plus en plus à désirer.

 

La voie de la vérité ne doit pas être barrée et en aucun cas sa voix muselée. C'est toute l'essence de notre engagement citoyen.

 

 

 

 

Repost 0
31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 08:00

MISSION LOCALE INTERCOMMUNALE POUR l'EMPLOI

 

LES REMOUS CONTINUENT !

 

 

A la suite de la parution hier d'un article du Parisien au sujet de la mission locale de Poissy, sa directrice s'est sentie pousser des ailes et de publier un article sur le site MEDIASEINE.FR, article qui laisse une drôle d'impression.

 

Celui du Parisien ne disait ni plus ni moins que l'audit de l'IGAS a été décalé de quelques semaines pour ne pas interférer avec les Cantonales (pour lesquelles le Maire de Poissy était candidat, tout en étant Président de la Mission locale). Il citait le dernier courrier du syndicat CFDT qui avait - une nouvelle fois - porté une série de questionnements au sujet du fonctionnement de la mission. Rien d'exceptionnel à cela, le journaliste a été assez factuel.

 

Par contre, celui de la directrice dans Mediaseine ne manque pas d'étonner.

 

Plusieurs raisons :

 

- en premier lieu, l'attaque en règle du syndicat, avec lequel il y a une querelle interne puisque son ancienne déléguée du personnel est en contentieux aux prud'hommes, l'audience de jugement s'est déroulée il y a quelques semaines à peine ;

 

- en second lieu, la nature de l'attaque et des termes employés : "racisme", "xénophobie", "l'origine non-européenne de la structure" et d'autres termes qui à ma connaissance n'ont jamais été employés par le syndicat en question...

 

D'une part, la victimisation de la direction n'en ressort que plus singulière.

 

D'autre part, la lecture particulière tant de l'article du Parisien que des courriers du syndicat aux fins manifeste de politisation rompt avec un devoir de neutralité dont la directrice voulait pourtant se revendiquer dans ses précédentes communications.

 

De plus, si vouloir faire la leçon au syndicat en mettant en avant la seule défense de l'intérêt des salariés est encore plus singulier, c'est également oublier un peu vite la défense de l'intérêt général qui est autant dévolu à la directrice qu'au syndicat, particulièrement dans le domaine des missions locales. 

 

Se placer sur le plan du combat d'idées est donc tout autant inadéquat qu'outrancier, qui plus est avec de tels propos (!) de la part d'un acteur public qui devrait s'attacher à rechercher et à retrouver une consensualité qui a fait fortement défaut jusque là.

 

A n'en pas douter, le syndicat n'en restera pas là.

 

 

Repost 0
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 07:00

conscienceMISSION LOCALE DE L'EMPLOI

 

une actualité troublante

 

 

 

 

Hier 8 mars, c'était la journée internationale de la femme. C'était aussi Mardi Gras.

 

Dans le côté fête, c'était aussi l'audience de jugement au Conseil de Prud'hommes de la Déléguée CFDT qui attaque son ancien employeur, la Mission Locale de l'Emploi de Poissy, en lui reprochant des pratiques assez singulières à son égard.


L'ancien Conseiller Prudhomal que je suis pourrait parler d'éléments troublants, pour ne pas dire plus, qui plus est vis-à-vis d'un représentant du personnel.

 

Mais ce n'est qu'une étape intermédiaire, puisque, elle et un de ses anciens collègues, lui aussi à la CFDT, sont attaqués pour diffamation depuis 2010. 

 

Sans oublier l'épisode du précédent courrier de la CFDT qui a fait couler pas mal d'encre car mettant en cause la nouvelle Directrice, dont Poissyscope s'était fait l'écho à l'époque.

 

Pourquoi "précédent courrier" ? pourriez-vous me demander...

 

Eh bien tout simplement parce qu'il y en a un nouveau... Il a été envoyé ce lundi 07 mars à des personnes soigneusement choisies, dont le Sous-Préfet de Saint-Germain en Laye.

 

Voilà donc un nouveau feu qui est allumé. S'il n'y avait pas de problème, comme on l'entend de la part de certains dans ou proche de la majorité en place, pourquoi y aurait-il un syndicat qui ne veuille pas lâcher l'affaire ? Bizarre non ?

 

Ainsi, la CFDT pointe du doigt un potentiel conflit d'intérêt relatif à Madame Louisa MEZREB, la nouvelle trésorière, dont la nomination est à éclaircir, et qui est aussi directrice de l’organisme de formation FACEM. Or, la CFDT rappelle que dans le cadre d’un appel à projet du Haut Commissariat à la Jeunesse en 2009, FACEM déclarait être domicilié pour son site de formation Yvelines à l’adresse de la Mission Locale. De ce fait, FACEM avait-il un lien financier avec la ML dans le cadre de cette offre, de cette domiciliation, ou de toute autre nature ? Y’a t-il d’autres conventions, passées ou en cours liant les 2 structures ? 

 

Par ailleurs, "la proximité de cet organisme avec la direction de la ML est connue ; l’association Espace Franco Algérien, qui a pour secrétaire générale l’actuelle directrice de la ML, et comme trésorier l’actuel directeur adjoint de la ML, est domicilié à la même adresse que le site de formation parisien de Facem (75, rue de la Tombe Issoire – 75014 Paris). Cette coïncidence est pour le moins troublante".

 

Le syndicat se permet "de souligner si un lien financier, direct ou indirect, entre la ML et Facem existe aujourd’hui, il faudrait se poser des questions sur un mécanisme qui dépasserait le conflit d’intérêt" !

 

Alors quid ?

 

Peut-être manquerait-il une solution, comme à la manière de la maxime (paradoxale) des Shadoks faute d'avoir pu établir le problème ? Plus sûrement la volonté de le voir.

 

Ma maxime serait plutôt : "jamais de problèmes, que des solutions !", mais elle ne semble pas partagée par tous... ou trop bien au regard du développement des services municipaux pisciacais, mais ce n'est pas le sujet du jour...

 

Alors, vu le côté "fête" et surtout vu le nombre d'affaires sur le même sujet, on va désormais parler de feu d'artifices...


Attention à son final, çà va faire du bruit ! Tout le monde en prendra plein les yeux, final oblige.

Comme la mèche est à peine allumée, on n'a pas terminé d'en voir (de) toutes les couleurs, avec ou sans artifices ! 

 

Affaire(s) à suivre !

 

Repost 0

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche