Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 septembre 2021 1 20 /09 /septembre /2021 20:00
Transports en bus, de la friture sur la ligne

Depuis le 1er août, changement d'exploitant des lignes desservant Poissy et les communes limitrophes.

KEOLIS prend la suite de TRANSDEV CSO après la perte du marché. Malheureusement, l'entretien du matériel n'a pas été effectué avec un bus sur cinq non roulant et une borne sur quatre HS...!

C'est donc une situation de délabrement avancé qui a fait s'indigner à juste titre les usagers, enfin relayés par les élus du cru.

KEOLIS va pêcher dans ses ressources de l'Ile-de-France pour combler les plus gros trous, des conducteurs sont embauchés en urgence. 

Il aura quand même fallu la mobilisation populaire pour faire "bouger les lignes" fussent-elles de bus... mais il est anormal que @transportsIdF n'ait pas été plus proactif pour solliciter le nouvel exploitant. Le changement de prestataire ne doit pas s'arrêter à la signature du contrat, mais s'assurer de la continuité de service. 

En parallèle, tout est fait pour "susciter" l'usage des transports en commun du côté de la capitale, avec ses travaux permanents, ses réductions de voies roulantes et de places de parking, sans se soucier suffisamment des conditions d'accès et de parking aux gares.

Heureusement que le télétravail est resté en usage pour certains, sinon l'encombrement de ces espaces serait bien vite atteint, et avec un litre d'essence SP98 qui dépasse les 1,80 E, il y aurait de quoi déclencher une nouvelle crise.

Dans tous les cas, le bus sera un enjeu central dans l'accessibilité à la gare de Poissy depuis ses différents quartiers. Reste à agrandir le parking vélo pour les plus téméraires à se mélanger à la dense circulation des heures de pointe.

 

PS : Pour la crise, celle qui viendra assurément sera post-élection présidentielle, au 1er juillet 2022 avec l'interdiction des véhicules CRIT'AIR 3 de circuler entre 8 et 20h, soit 60% du parc actuel mis hors jeu.

Et quand le 1er janvier 2024 sera passé, 80% du parc automobile actuel sera concerné. On n'imagine mal les places de parking disponibles faire le tampon pour absorber tous ceux qui seraient obligés de laisser leur voiture à la gare pour prendre leur RER A ou Eole.

Ceux qui répondront qu'ils peuvent y circuler avant 8h et après 20h s'imaginent-ils que les gens seront sur les routes sur une période de 12 heures minimum sans compter les temps avant et après pour se rendre sur son lieu d'activité ?

Soit les heures supplémentaires vont faire un bond, soit les les ventes des véhicules électriques vont faire un bond (et un creux dans le porte-monnaie). Avec un taux de remplacement de 10% (un tous les dix ans, âge moyen du parc automobile), la précipitation de nos élus votant le dispositif de ZFE va finir par se retourner contre eux : la deuxième crise de type "gilets jaunes" risque bien d'être puissance 10.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche