Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 avril 2022 5 01 /04 /avril /2022 08:00
McKinseyGate, le caillou dans la chaussure

Les millions dépensés par le gouvernement français auprès notamment de ce cabinet de conseil américain commence à faire tache.

Ce pour plusieurs raisons :

- environ une vingtaine de ses consultants ont travaillé « bénévolement » à la campagne de la présidentielle 2017 pour le candidat Emmanuel Macron ; le bénévolat semble avoir porté quelques fruits par une augmentation significative des études confiées à ce cabinet dans les années de mandat qui ont suivi;

- les dépenses explosent pour des études diligentées dans et pour des ministères dont les hauts fonctionnaires dans les services ne sont même pas informés ;

- la stratégie vaccinale qu’ils ont insufflé au(x) gouvernement(s) francais(et d’autres pays) s’est faite sur du copié-collé payé à prix d’or;

- la stratégie vaccinale s’est orientée vers des (une !) solutions pour utiliser les « produits expérimentaux » appelés « vaccins » confectionnés et vendus par notamment un groupe qu’ils conseillent (Pfizer);

- les transfuges de McKinsey vers Pfizer au plus haut niveau de direction ont été réalisés depuis ces derniers mois;

- chez McKinsey, on retrouve comme Directeurs Associés les rejetons d’Ursula Von Leyen et de Laurent Fabius, l’une échangeant par SMS avec le président de Pfizer et lui commandant au nom de l’Union Européenne des millions de doses de « vaccin », l’autre Président du Conseil Constitutionnel validant la stratégie vaccinale du gouvernement élaborée par le cabinet où travaille son fils…

- contrairement aux déclarations de son représentant faites sous serment durant les auditions menées par le Sénat, le cabinet de conseil a payé zéro impôts sur les sociétés depuis dix ans, malgré leurs juteux contrats et plusieurs centaines de millions d’euros de chiffre d’affaires, et ce grâce à un habile montage « d’optimisation fiscale » du groupe installé dans l’état américain du Delaware, petit paradis fiscal qui compte plus de sociétés que d’habitants ;

- ce dernier état de fait qui n’aurait été « découvert » que récemment seulement par le président-candidat et les ministres …

- présence de consultants aux réunions de conseil de défense sanitaire où pourtant seuls des acteurs publics peuvent participer.

Au constat de l’irritation montante relative au sujet, la plupart des médias sont restés très discrets, sauf quelques rares articles et questions posées et des réponses fébriles et agacées sur le genre « il est normal de faire appel à des cabinets conseil privés ». Même pour 1 milliard ? Certains parlent de 2,4 milliards cumulés depuis le début du quinquennat…

 

McKinseyGate, le caillou dans la chaussure

Et au plus fort de la pandémie, des lits d’hôpitaux ont continué à être fermés… année après année. 
les chiffres de 2021 ne sont pas encore connus…

 

McKinseyGate, le caillou dans la chaussure

Injustice suprême, les soignants applaudis un an plus tôt qui avaient été au front sans beaucoup de moyens se sont retrouvés suspendus pour ceux (quelques milliers) qui refusaient l’administration de ce prétendu « vaccin », les laissant sans moyens d’existence depuis septembre 2021.
Peut-être devraient-ils se déclarer réfugiés ukrainiens pour avoir un peu de compassion et d’aides alimentaires…?

Même avec des soignants vaccinés en sous-nombre, y a-t-il lieu de les réintégrer ? La réponse gouvernementale est non, pour le moment et encore réaffirmée tout récemment. Du coup, ceux ayant le Covid « peuvent » continuer d’exercer, au détriment de la sécurité sanitaire, la même que celle mise en avant pour exclure les non-vaccinés.

Avec ce genre de situation kafkaïenne, on ne peut que s’interroger sur la pertinence des conseils de McKinsey. On applaudit aussi ?

McKinseyGate, le caillou dans la chaussure

Alors tout ceci commence à faire beaucoup.

 

Pour le candidat-président se fait poindre un risque important, celui de la révélation plus large de ce scandale, le scandale McKinsey avec son corollaire celui de Pfizer (pour des résultats de tests un peu « arrangés » de son prétendu vaccin et des nombreux effets secondaires de son administration, effets parfois mortels), juste avant le premier tour des élections.
 

Ce serait vraiment dommage de ne pas figurer au second tour…

 

En ce premier avril 2022, vous y verriez probablement un superbe poisson… mais il n’en est pas un. 
Voilà que le #McKinseyGate s’invite dans la campagne. Car au-delà de ce hashtag qui pullule sur les réseaux, le dévoilement de la réalité de la dépense de l’argent public risque bien d’impacter beaucoup plus qu’on ne croit les esprits.

 

N’oubliez pas de voter les 10 et 24 avril pour ne pas être les pigeons de l’histoire ou les dindons de ce que beaucoup considèrent comme une (mauvaise) farce. A Poissy comme ailleurs.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Q
Macron annonce l’embauche de 50000 soignants……. Qu’il réintègre en premier les 20000 suspendus !
Répondre
A
Emmanuel Macron a en moins de 5 minutes inventé le concept de « dévaccination » et s’est opposé à la légitime défense...<br /> On comprend mieux pourquoi sa campagne s’est résumée à des shooting photos soucieux dans son bureau 🙄
Répondre
T
Je croyais que le président de la France c’était Pfizer mais en fait c’est Mac Kinsey !<br /> Pfizer c’est juste le 1er ministre !
Répondre
U
La réalité finit toujours par rattraper les gens. Merci de cet exposé qui résume bien la situation.
Répondre

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche