Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 juin 2011 4 23 /06 /juin /2011 07:00

ATSEM,

le sujet qui va faire tousser

 

 

Les ATSEM sont des employés municipaux qui viennent compléter les équipes éducatives dans les écoles maternelles pour la majeure partie d'entre elles. Les professeurs comme les parents de ces jeunes élèves aprécient leur professionnalisme et leur implication dans la gestion du quotidien au sein de l'école.

 

Mais selon les dernières informations, les personnes remplissant ces fonctions vont faire l'objet d'une mutation de principe au bout de trois ans pour aller dans une autre école.

 

Il est à mettre en parallèle à une forme de management "à la France Télécom", en vogue dans certains grands groupes internationaux. La municipalité pisciacaise semble vouloir appliquer la méthode de mutation tant décriée par les salariés de cette entreprise, dont la direction a fait marche arrière suite à certains évènements tragiques, largement médiatisés.   

 

Vous trouvez que j'exagère dans ce parallèle ? !

 

Mais en fait, ce sont des parents d'élèves qui l'ont dit face à face à un des adjoints au maire de Poissy, présent et pris à partie lors d'une réunion d'école. Il en serait sorti comme il en est entré : vert, mais un peu plus pâle à la sortie. 

 

Sur le terrain, ces parents ont bien compris que l'équipe éducative au sens élargi sera perturbée, disloquée, éclatée, en contradiction avec l'adage "on ne change pas une équipe qui gagne".

 

C'est ce qui serait aussi prévu à l'école maternelle de l'Abbaye entre autre.

 

Ces méthodes seraient-elles le moyen détourné pour faire partir les gens ? Car y-aurait-il eu trop d'embauches à la Mairie ...?  

 

A l'image des prises de positions pour le moment les demandes de dérogation à la carte scolaire, l'impression donnée est qu'il ressort plus d'arbitraire que de traitement social et humain. Un comble pour une mairie dite de gauche !

 

Plusieurs questions :

 

- pourquoi un tel acharnement municipal ?

- qu'ont a y gagner les professeurs ? Les ATSEM ?

- et les Pisciacais dans tout cela ? La liste des mécontentts s'allonge, jour après jour.

 

A la décharge du Maire, il a dit (et fait écrire) qu'il allait s'occuper des Pisciacais, mais il n'a pas dit comment....

 

Suspens. Après les parents demandeurs de dérogation, les ATSEM semblent en avoir un avant-goût.

 

Le sujet ne risque pas d'appaiser le bouillonement largement en cours à Poissy. Une pétition circule - sera-ce suffisant pour infléchir ce qui est perçu comme l'arbitraire ?

 

Pas de panique ni d'impatience, le Maire a promis de s'occuper de vous. 

Partager cet article
Repost0

commentaires

A


LAMENTABLE !!! Hier, j'ai vu l'une de ces ATSEM ravaler ses larmes à l'idée de quitter une école à laquelle elle est profondément attachée... Désormais, elle ira travailler, avec tout le
professionnalisme qu'on lui connaît, à l'autre bout de la ville et la mort dans l'âme...


 



Répondre
C


cette municipalité est vraiment une catastrophe pour Poissy. Elle met les gens dans des situations impossibles, parents, enfants, et maintenant les ATSEM. Ce serait presque comique, mais ces gens
ne nous font plus rire !



Répondre
E


Je suis toujours effaré de constater, de la maternelle à l'enseignement supérieurs, la différence entre le management appliqué aux enseignants titulaires d'une part, et à tous les autres
personnels d'autre part.


Pour les seconds, mutations, non renouvellements brutaux, CDD pendant 20 ans avec congés payés soit disant inclus dans la rémunération,  des pratiques qu'on ne rencontre même pas dans les
entreprises privées.


Pour les premiers, inamovibilité de fait, absence de pouvoir hiérarchique dans l'établissement et de contrôle du travail pédagogique dans l'établissement, je change de classe à la rentrée si je
veux, les anciens d'abord etc...   



Répondre
L


Ma mère est ATSEM à Poissy et selon les ATSEM, ce n'est pas uniquement pour les faire partir, c'est surtout pour que les filles ne sympathisent pas trop car d'après les dires du maire, il y a
trop de "clans" qui se sont formés... comment on appelle ça, déjà ? ah oui ! diviser pour mieux rêgner !!


Il faut savoir aussi que seules les "jeunes" et les nouvelles seront déplacées, celles qui approche de la retraite ne le seront pas... le seul souci c'est que notre cher maire n'a pas précisé à
combien de la ratraite il fallait être !


Ma mère m'a avoué que pour la première fois de sa vie professionnelle à Poissy, elle allait travailler à reculons, se demandant ce qui l'attendait pour la journée à venir, que pour la 1ere fois
elle comprenait les gens qui subissaient le stress au travail, dû à la direction et qu'elle n'avait qu'une hâte : partir en retraite et que 2014 arrive vite !



Répondre
A


après POMPAFRIX, nous voilà avec TELECOMIX ! Navrant !



Répondre

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche