Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 avril 2011 1 18 /04 /avril /2011 07:00

borne-autoBORNE AUTOMATIQUE !

Ou la ré-animation commerciale du centre-ville

 

 

 

Une première borne automatique autorisant 15 minutes de stationnement gratuit, a été installée aux abords de l’Octroi.

 

Présenté comme une "bonne nouvelle pour la clientèle du commerce du centre-ville" par le site web de la ville, penchons-nous un peu plus en détail sur le sujet.

 

Simplicité

Rue du Grand marché, vous pouvez désormais garer votre véhicule sur l’une des deux places signalées par un panneau et marquées au sol “arrêtminute”.

Super, rien de plus à faire.

 

Durée

Cette borne reliée à des capteurs au sol enregistre l’heure de votre arrivée et un voyant vert clignote. Vous avez dès lors 15 minutes pour effectuer votre démarche. Cela fait 5 minutes de moins que la feue "carte tempo", mais ce doit être un choix d'optimisation de l'utilisation de la place.

 

Automaticité

Au-delà de ce temps de stationnement gratuit, le voyant passe au rouge et un SMS avertit la police municipale.

 

On n'arrête plus le progrès ! Comme la Police municipale est juste à deux pas, cela ne laisse que quelques secondes de plus pour courrir à sa voiture et déguerpir, loin, très loin avant que votre numéro de plaque minéralogique ait pu être identifié...

 

Proximité

Une innovation bien pratique pour tous ceux qui ont une démarche simple et rapide à effectuer : retirer un paquet à la poste, acheter une baguette, déposer un vêtement à retoucher...

 

Il est indéniable que pour la boulangerie-patisserie à l'angle de la rue c'est un sacré plus. Pour la Poste, j'ai un peu peur que l'attente dans la file soit propice au stress de recevoir la prune au-delà des 15 minutes. Personnes cardiaques ou sous médicaments anti-anxiolytiques s'abstenir...

 

 

Pour les autres boutiques à proximité, les commerçants ont peut-être le souhait que leurs clients passent un peu plus d'un quart d'heure chez eux : on ne choisit généralement pas un vêtement ou un appareil numérique en si peu de temps.

 

L’ensemble de la démarche et le choix des lieux d’implantation se font en concertation étroite avec les commerçants et l’Union du commerce (UCAP). Dix bornes de 2 places devraient ainsi être installées d’ici la fin de cette année.

 

Reste à savoir si cette action suffira à redonner un réel avantage au centre ville. Soyons positifs en pensant qu'elle répondra à une partie de la demande. Mais la problématique du centre est bien plus large et les solutions d'une autre ampleur que vingt places de parking.

 

A voir les constructions en cours aux "Vergers de la Plaine" de Chambourcy, les places de parking sont les "nerfs de la guerre", économique, tout le monde l'aura compris.

 

Pour combattre la concurrence omniprésente des grandes surfaces, les bonnes questions sont à se poser, entre autres :

 

- qu'est-ce qui donne sa spécificité au centre ville de Poissy ?

- qu'est-ce qui en fait son attractivité ? Comment la renforcer ?

- combien de temps est-on censé y aller, y rester ? 

 

Pour avoir vu un certain nombre de centres de ville en France et ailleurs, les constats faits sont d'une récurrence implacable :

 

- accessibilité

- espace protégé

- animation

- nombre et qualité des services et biens proposés

  

 

Accessibilité

Dans le contexte "développement durable", les places de parking ne sont qu'une partie de solution, essentielle certes mais pas unique. La suppression de la carte TEMPO en a été le dernier épisode pisciacais, triste, accompagné de la refonte des tarifs et de leur durée que la gratuité du dimanche n'est pas venue compenser. Le PDU, Plan de Déplacement Urbain, est un élément clef ou qui doit redevenir clef avec la remise à plat de la circulation de la ville, en intégrant notamment la création d'une véritable zone piétonne en centre-ville.

 

A moyen ou plus long terme, la place laissée par le déplacement de la Prison Centrale donnerait des opportunités sans commune mesure avec la "borne automatique".

 

Espace protégé

La zone piétonne, véritable espace protégé pour les piétons, est devenue une des conditions majeures de revitalisation mise en place dans de nombreuses villes. Rien à voir avec "les zones de rencontre", sorte de pis-aller "moderne", qui n'en restent pas moins dangereuses. Les jours de marché, particulièrement le dimanche matin, elle existe de fait. Il s'agirait simplement de la perenniser en semaine dans un premier temps.

 

Animation

Autre enjeu majeur, l'animation est du ressort conjugé de l'association des commerçants (tous n'y sont pas adhérents) et du service commerce (et développement économique) de la ville.

 

On l'a vu il y a peu, ce n'est pas en budgétant zéro euro en 2011 (comme en 2010) que la ville va pousser notablement le développement économique... Reste la possibilité de pré-emption pour éviter de se retrouver qu'avec des banques, assureurs ou coiffeurs dans les rues de la ville, tout en précisant que ces métiers sont aussi respectables que les autres, mais la diversité doit être conservée.

 

Il n'en reste pas moins qu'une animation se doit d'être visible dans toute la ville, pas seulement dans son centre ville, encore moins sur sa seule place du marché (aussi appelée place de la République à Poissy). Les deux derniers marchés paysans en ont été l'illustration : quelle différence est faite par rapport au marché habituel, si ce n'est qu'il a été remplacé ? Quel apport pour les autres commerces ? 

 

De plus, en dehors du "Pisciacais" et du site web de la ville, la visibilité sur le terrain était finalement assez restreinte. Animation et large communication sont les deux mamelles de la réussite commerciale.

 

Nombre et qualité de services et de biens proposés

C'est un sous-ensemble de l'animation, sur l'aspect de la diversité de commerces. Et de boutiques ouvertes. A Poissy, les devantures vides sont de plus en plus légion. L'exemple de l'ex-G20 est assez symptomatique, mais il ne reste plus le seul.

 

Avant qu'elle ne devienne une véritable bérézina, la politique "commerciale" de la ville aurait besoin d'un sérieux coup de boutoir pour aller de l'avant. 

 

Même si elle répond à quelques besoins ponctuels, la mise en place de bornes automatiques reste pour l'instant un emplâtre sur une jambe de bois tant qu'une politique d'aménagement commercial plus globale et plus volontariste ne sera pas mise en oeuvre à Poissy.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

bouché mais pas borné 26/04/2011 14:47



pas de bouche à bouche svp ! très bel article !



Armelle Haya Héliot 20/04/2011 13:25



Une petite histoire : Papy accompagne Mamy au marché. Il reste à la borne, celle-ci se remet au jour au bout d'1/4 d'heure, Papy fait marche arrière puis marche avant, et c'est reparti pour un
1/4 d'heure et ce sans limite ; il a le temps de lire tranquillement son journal en attendant Mamy qui reviendra tranquillement avec ses courses! 



Sous assistance 19/04/2011 05:37



pour le commerce local, le maire ferait bien d'installer des bornes avec masque à oxygène, pour les aider à respirer.



Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche