Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 07:00

CHI, projet avorté

 

 

La nouvelle est tombée en fin de semaine dernière : le projet du nouvel Hopital à Chambourcy est stoppé à la demande de Claude EVIN, ancien ministre de la santé et actuel Directeur Général de l'ARS Ile de France (Agence Régionale de Santé).

 

Deux raisons principales avancées :

 

- le manque de finances adéquates du CHI de Poissy-Saint Germain

- inexistence d'un projet médical.

 

Rien que cela ! Et pourtant le feu vert avait été donné en septembre 2010 pour l'acquisition des terrains, et les travaux allaient bon train depuis.

 

Quand on lit qu'il y a 106 millions d'euros de trésorerie négative et que le projet du nouvel hopital mobiliserait plus de 400 millions d'euros, qui aurait pu penser que l'on ne marchait pas sur la tête ?!

 

La décision de Claude EVIN marque le retour à la raison et les décisions à venir devront marquer le souci de continuation de l'action du Directeur sortant.

 

Le passage de M.CHODORGE aura peut-être permis de redresser la barre (alors pourquoi s'en séparer ?) mais l'effort d'équilibrage financier devra être constant et pérénisé.

 

 Les citoyens, pisciacais ou non, sont en droit de connaître la situation exacte.

 

Ne doutons pas que - dans son grand souci de transparence - le Maire de Poissy, vice-président du Conseil d'Administration du CHI, ne manquera pas de nous donner le plus grand éclairage attendu par les pisciacais.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

D


Dans le courrier des yvelines de cette semaine on lit que Claude Evin déclare que cela fait 6 mois que les élus connaissent sa position sur le nouvel hôpital et que même l'ARH avant l'ARS n'avait
pas validé le projet. Décision politique jamais validée par les agences chargées de les mettre en place? Et surtout de trouver l'argent.



Répondre
I


elle est dingue cette histoire : déficit chronique, dysfonctionnements, appels d'offres olé olé, le Canard Enchainé n'y va pas avec des pincettes.


Alors oui, construire le nouvel hopital, à Chambourcy, à Poissy, à Saint-Germain, où vous voulez, cela n'aurait pas permis de retrouver de sitot une situation financière stable, apurée et au
moins à l'équilibre. Une fuite en avant organisée, ni plus ni moins, sans attaquer les problèmes à la racine. Mr CHODORGE s'y est essayé, mais il devait probablement déranger.


Finalement, qui va payer les déficits cumulés toutes ces années ? 106 millions c'est presque une année de budget, à 10 ou 11 millions près ! 


 



Répondre
A


Voir l'article dans le dernier Canard Enchaîné titre HOSTO SOUS ANESTHESIE GENERALE. Un sous titre intéressant "une enquête dans la seringue" où il est fait référence au rapport remis à Michel
Desplan, procureur de Versailles. Ce rapport parle de 19 marchés conclus par l'ancienne direction dont "15 sont grossièrement illégaux" sur "blanchisserie, ambulances, photocopieurs ... depuis 20
ans les mêmes entreprises se partagent les mêmes morceaux de gras"... Bien entendu on reparle de Bédier, Masdeu Arus, Delfau. Le Directeur, Mr Chodorge, a voulu se constituer partie civile ...
mais il n'y aura pas d'information judiciaire !!!



Répondre
P


Votre position diverge nettement de celle de Karl OLIVE, mais je la comprends et elle est certainement plus réaliste. Le budget était de 450 millions, pas 400, mais en France nous ne sommes plus
à quelques millions près quand on voit le déficit des comptes nationaux.



Répondre

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche