Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 08:00

CHOMAGE, UNE FLAMBEE

 

"Hélas, sans surprise" tel que le déclare Michel SAPIN, notre nouveau ministre de l'emploi, la situation de l'emploi en France donne le vertige : près de 3 millions de chômeurs, pour la seule catégorie A à fin juillet.

 

Beaucoup de nos politiques ciblent la reprise de l'emploi, avec l'appui de nouveaux contrats aidés, pricipalement publics, destinés aux jeunes sans formation, sans emploi durable. Ces contrats aidés ne seront pas durables pour autant, mais c'est une mesure qui dans son ampleur nationale, devrait concerner un jeune sur cinq ayant quitté le cursus scolaire et actuellement en recherche d'emploi. Si l'intention de remettre le pied à l'étrier est louable, le création d'emploi ne se décrète pas. Ne doutons pas qu'il y aura un volant d'embauches qui sera décidé par notre équipe municipale majoritaire. Nous n'en sommes plus à quelques "animateurs" près.

 

La vraie question - enjeu national prioritaire - des mesures de fonds pour créer de l'activité économique, reste pour le moment sans réponse concrète et efficace. Notre premier ministre a récemment fait la danse du ventre devant le Médef, en déclarant qu'il aimait les entreprises, les actes (taxations supplémentaires) laissent toutefois penser le contraire, dans la droite lignée de la précédente déclaration faite par un François Hollande qui n'était pas encore Président de la République.

 

On pourrait s'offusquer que le gouvernement n'ait pas été "suffisamment actif" durant l'été, mais la critique semble bien pittoresque quand le manque d'activité a été constaté depuis 10 ans au bas mot.

 

Car la racine du mal est bien à chercher bien en arrière de quelques années. 

 

2002 - mise en place de l'Euro comme monnaie unique et non commune

2004 - début de la hausse du coût des matières premières (acier, pétrole), donnant un signal d'accélération des délocalisations de production, notamment d'automobiles

2007 - début de la crise des "subprimes", effondrement du chateau de cartes financières spéculatif

2008 - "seulement" 2 millions de chômeurs (catégorie A) en février

 

Nous voilà à +50% en à peine plus de quatre ans : 3 millions, soit un de plus , dont 100.000 depuis début mai 2012.

 

De ces proportions catastrophiques, bien peu de l'ancienne majorité présidentielle en font état. Un syndicat, la CFDT, exhorte à "avancer sans tarder vers des mesures de fond". Avec le "contrat de génération" et l'annonce de "l'engagement de réformes négociées de relance de l'emploi", il est fort à craindre que le développement économique, seul réel générateur d'emploi durable, soit le parent pauvre des mesures à venir.

 

Ce ne serait qu'à l'image du service du même nom à Poissy... le national rejoignant le local, et inversement.

 

La flambée du chômage n'est pas prête d'être éteinte.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

J
<br /> notre maire va plonger pour transformer les embauches des jeunes animateurs en contrat d'avenir, sans avenir de lendemain sérieux, mais on aura acheté la paix sociale...<br />
Répondre

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche