Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 novembre 2009 5 06 /11 /novembre /2009 09:00

 Comment contacter vos élus municipaux, ou l'égalité républicaine écornée


Dans une démocratie, les élus ne représentent pas seulement leurs électeurs mais l'ensemble des citoyens.

En tant que représentants, ils doivent pouvoir représenter, belle lapalissade me direz-vous.

Et comme nous sommes en démocratie, nos représentants se doivent d'être accessibles.

Cet accès doit pouvoir se faire à trois niveaux :

1 - physiquement, c'est ce à quoi on pense d'emblée,

2 - intellectuellement, c'est du ressort de l'ouverture d'esprit, sans oeillères,

3 - à distance, en utilisant les outils modernes de communication : téléphone et mél (email) quand physiquement cela n'est pas faisable.

Que ce soit physiquement ou par téléphone, le problème de la disponibilité peut se poser.
 
Donc, le mél (email) constitue le moyen de contact pratique (pour ceux qui ont une connexion internet) de plus en plus utilisé car il permet de laisser une trace à son envoyeur et le temps d'y répondre pour son destinataire.
 
Rien de plus simple dans ce dernier cas, pour vos élus municipaux de Poissy. En effet, les adresses sont standardisées : vous prenez la première lettre du prénom à laquelle vous complétez par le nom de famille, plus l'adresse du site de la ville.
 
Par exemple, dans mon cas, vous obtenez  ddebus@ville-poissy.fr

Très bien, mais il se trouve que les élus du groupe d'opposition n'ont pas droit à ce "privilège". Pourquoi n'y auraient-ils pas droit ? Parce qu'ils sont dans l'opposition ?
 
Il s'agit là d'une inégalité qui n'a - en aucun cas - lieu d'être.
 
Donc, j'appelle Monsieur le Maire à rétablir sans plus tarder l'égalité républicaine au sein du Conseil municipal de Poissy en attribuant à chaque conseiller une adresse mél (email) au nom de la ville.
 
Ce faisant, j'ose espérer que je ne me verrais pas retirer la mienne comme cela a été le cas pour ma boite aux lettres au sein de l'Hotel de Ville.
 
Eh oui, ma boite aux lettres nominative a été supprimée très rapidement après ma déclaration du 24 septembre.
 
Les courriers - parfois plusieurs par jour - me parviennent désormais par la voie postale, et parfois "après la bataille" c'est à dire après la date de l'évènement...
mais toujours aux frais des pisciacais, ce que je déplore profondément.
 

Partager cet article
Repost0

commentaires

O
<br /> Pourquoi l'opposition ne fait pas la même demande ? Elle aurait du le faire depuis longtemps. En dehors de vous M.DEBUS, existe-t-elle vraiment ? <br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> vous dites juste, bravo !<br />  <br /> <br /> <br />
Répondre
N
<br /> Bonjour Daniel,<br /> <br /> et l'information que tu donnes sur le mail des élus est "confidentielle", elle n'est pas disponible sur le site de la ville. Tout comme la partie "contact" qui n'a aucune traçabilité et ne donne<br /> jamais de réponse (du moins au bout de 2 tentatives j'ai arrêté...).<br /> <br /> Effectivement, rien n'a changé de ce côté par rapport à Jacques Masdeu Arus...<br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> pourtant l'adresse e-mail figure sur les cartes de visite, sur la mienne en tout cas. Donc elle est diffusée.<br /> Alors je ne vois pas pourquoi elle devrait demeurer confidentielle.<br /> Surtout que dans une démocratie, il m'apparaît nécessaire et même indispensable de pouvoir contacter, interpeller ses élus.<br /> <br /> <br />
C
<br /> Daniel,<br /> <br /> Il me semble que du temps de JMA c'était pareil, mais ce n'est pas une raison.<br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> c'est bien résumé : "ce n'est pas une raison".<br /> <br /> Pour être clair, c'est de l'inégalité et même de la discrimination.<br /> <br /> C'est bien beau d'avoir une devise et de marquer sur le fronton des bâtiments "Egalité" (entre autre) si le principe est bafoué dans la pratique. <br /> <br /> <br />
G
<br /> Il est en effet possible de joindre mr le maire le mercredi matin par téléphone, un service a été installé quelques jours apres l'election. Je trouve ça très bien sauf, car il y a un sauf, très<br /> souvent ce n'est pas lui qui réponds mais une femme. Je ne savais pas que mr le maire était une femme<br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> Comme vous le dites : la mise en place du numéro "Allo Mr le Maire" est positif et une très bonne action.<br /> <br /> Toutefois, mettre en place est une chose, gérer avec constance en est une autre.<br /> <br /> A quoi sert de mettre en place, si après coup on n'est pas capable de maintenir à flot et à niveau le service qui est sensé être assuré.<br /> <br /> Et même si c'était un homme qui décrochait mais que ce ne soit pas le Maire, ce serait exactement pareil. Et l'effet est désastreux, votre email le démontre.<br /> <br /> Le nouveau site web de la ville en est aussi l'exemple flagrant, avec le contenant revu et "rajeuni" mais avec un contenu à la traine, depuis plusieurs mois maintenant. <br /> <br /> Le principe devrait être le même pour tout : quand on met en place ou on fait évoluer, il faut apporter du "+" et le garantir dans la durée. Sinon, c'est la voie de l'échec.<br /> <br /> Cela s'appelle de la gestion de projet ; j'aurai l'occasion d'y revenir bientôt. <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche