Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 juillet 2010 5 23 /07 /juillet /2010 08:00

Mission Locale Intercommunale pour l’Emploi à Poissy : incompréhensions et interrogations

 

Révélée par le journal du Parisien dans son édition du 07 juillet et le Courrier des Yvelines le 14, la démission de son Trésorier Eddie AIT, Maire de Carrières-sous-Poissy (PS), interpelle le citoyen que je suis.

 

En effet, le motif donné par Mr AIT est assez singulier, je cite : « j’ai attiré votre attention sur la situation sociale et financière de la mission locale et les difficultés à travailler avec la nouvelle directrice ».

 

Le Conseil d’Administration qui aurait dû se réunir le 30 juin dernier est reporté au 23 juillet, faute d'avoir été convoqué dans le délai de prévenance imparti selon les uns ou par défaut de quorum atteint selon les autres.

 

Bien entendu, il y aurait des gens malintentionnés selon le Président qui n'est autre que Frédérik Bernard, maire de Poissy. Je ne crois toutefois pas Eddie AIT de cet acabit, qui rappelons-le est de sa même famille politique.

 

Pour sortir de l’ornière voire de l’affrontement entre Direction, membres du CA, anciens salariés et syndicat (CFDT), le plus simple ne serait-il pas de présenter le « grand livre » des comptes pour ce qui est des aspects financiers ?

 

Cela lèverait sûrement le voile sur toutes les rumeurs, affirmations, démentis ou contentieux qui ont pour conséquence de créer un flou qui ne manque pas d'alimenter des incompréhensions.

 

Des incompréhensions, la CFDT en a plusieurs.

L’un des principaux griefs est la gestion financière dispendieuse des fonds qui est dénoncée par cette organisation syndicale. Elle s’interroge clairement sur des dons aux jeunes à hauteur de 17000€ et sur le coût d’un « voyage pédagogique » à Rouen de 6 personnes (dont la Directrice) pour accompagner un jeune pisciacais à un concours en février 2009, ainsi que le faible niveau de la trésorerie atteint en fin 2008.

 

Le départ du trésorier donnerait-il écho à cela entre autres ?   

 

D’incompréhension, j'en ai une en particulier : Lors de ma visite du 12 février dernier de la Mission Locale, sa Directrice m'avait soutenu qu'il n'y avait pas eu de subvention supplémentaire de la part de la ville de Poissy.

Cela est en contradiction avec les faits. En effet, la subvention de la ville de Poissy est bien passée à 150 KE en 2009 contre 100 KE en 2008, sur décision du Maire, Président de la Mission Locale par ailleurs, contrairement à la décision de la commission Finances, comme cela a été confirmé par l’intéressé lui-même en réunion de conseil municipal.

 

Peut-être ne parlions-nous pas de la même chose, elle par rapport au budget 2009 et moi par rapport à l’année passée ? Laissons-lui le bénéfice du doute. 

 

Ma seconde incompréhension vient du « turn-over » des effectifs. Ainsi, depuis l'arrivée de la nouvelle Directrice, il y a eu – à ma connaissance – 19 embauches et 13 départs pour un effectif actuel de 11 personnes. Ce nombre va-t-il continuer de bouger ou enfin se stabiliser ?

 

Passons aux interrogations :

 

- Comment avoir un budget équilibré avec des départs nombreux et des indemnités à payer ?

 

- Comment apporter de la stabilité aux jeunes alors même que l'équipe est en perpétuel renouvellement ?

 

- Comment apaiser une partie des habitants du quartier de Beauregard sur leur sentiment d’être désavantagé par rapport à d’autres qui auraient un traitement amélioré de leurs situations ? Je ne saurai dire avec précision de quoi il s’agit, mais il semblerait qu’il y ait jusqu’à un certain ressentiment qui se développerait et qui ne me dit rien qui vaille.

 

- Comment croire que les différents événements puissent trouver uniquement leurs sources dans ou suite à  la gestion de l'ancienne Direction et ce encore deux années plus tard ?

 

De l’interrogation à la suspicion, il n’y a parfois qu’un pas. Le devoir de transparence s'avère donc indispensable pour continuer à œuvrer plus sereinement.

 

Sans cela, nous risquons de continuer à entendre parler de cette Mission Locale, voire d'avoir l'explosion de la « bombe à retardement » évoquée dans la presse fin juin.

 

Affaire à suivre très prochainement puisque la réunion du Conseil d’Administration a lieu pas plus tard qu’aujourd’hui 23 juillet !

 

Je ne sais pas si nous serions amenés à nous délecter d'un autre rebondissement que celui de la démission du trésorier, mais si tel devait être le cas, il faudrait dans la foulée la renommer en MIEL (Mission Intercommunale pour l’Emploi Local)…

 

Mais alors attention, le miel colle aux doigts… !

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

R


le responsabilité est à celui qui tient les rennes : MASDEU avant, BERNARD maintenant. Je n'ai pas le sentiment que pendant 22 ans il y avait une déséhérence à la Mission Locale et l'ancien
directeur M.GANDOSSI était tout sauf un irresponsable. S'il y a quelque chose de pourri et que c'est confirmé, j'espère bien que les responsabilités seront trouvées.



Répondre
Z


Monsieur,


LA RESPONSABILITE EST GRANDE  DE LA PART DE L 'ANCIENNE MAJORITE, EN EFFET


22 ANS DE DESHERENCE EN TERME DE CITOYENNETE CREE ET STIMULE PAR  L' ANCIENNE MAJORITE AVEC COMME SEULE POLITIQUE celle des grands freres, des gens qu' on tient avec un hlm et des jeunes qu'
on tient par un grand vide citoyen tout ce qui se passe n est que le fruit de la demagogie passee et irresponsable pour tout republicain de droite ou de gauche , quand a carrieres sous poissy
tout cela n est encore une fois que politique , penchez vous sur la situation sociale  et sa politique en direction de sa jeunesse  vous serez tres surpris , monsieur , ne restez pas en
surface , ayez le courage  d'aller au fond des choses ,24 ans ou plus ou moins de politique hasardeuse en terme d 'intregration et vous voyez les consequences. et je tire mon chapeau a tous
les travailleurs sociaux de cette ville bravo et courage , tenez encore car vous participêz a quelquechose de plus grand que ces debats  poltico-politicien


22 ANS DE DESHERENCE EN TERME DE CITOYENNETE


 


 



Répondre
U


on aimerait bien savoir quelle est la situation de cette mission locale. Le plus étonnant est que du côté de l'Etat, pourtant grand pourvoyeur de fonds, ce soit le silence radio.


Eddie AIT a au moins eu le mérite de mettre les pieds dans le plat, lui !



Répondre
T


Bonjour, auriez-vous des nouvelles du Conseil d'administration du 23 juillet ? Un commentaire ?



Répondre
D


non, aucun commentaire si ce n'est que le CA se serait déroulé le 22, pas le 23.


Pour le reste, c'est la chape de plomb pour le moment.



A


c'est donc une affaire à prendre avec des gants !



Répondre

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche