Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 février 2012 4 09 /02 /février /2012 22:00

DOB 2012, UNE DAUBE

RENDEZ L'ARGENT !

 

 

Le débat d'orientation budgétaire n'est - une nouvelle fois - qu'un grand exercice de style, politique pour certains sur l'aspect débat qui porte mal son nom, avec cependant une préfiguration des tendances économiques et financières de la ville.

 

Pour reprendre les termes, quelques peu tranchés de mon ami Richard Bertrand, avec lequel nous partageons le mandat de conseiller municipal de Poissy, le DOB est une "daube".

 

"Monsieur le Maire,

 

Avec ce projet de budget primitif 2012, enfin les choses et les chiffres s'éclairent, le brouillard savamment entretenu se dissipe.

 

Les chiffres d'abord :

 

En passant de 43.388.800 E en 2010, à réforme, à 44.093.550 E en 2011 à taux constant, nous n'avons qu'une augmentation des recettes  de taxes de +1,6% en sous-total (hors contributions de l'Etat), idem au total avec une progression de 45.394.475 E à 46.156.326 E.

 

Mais il vous en a fallu plus ! Au total, en 2011, nous constatons +11,48% en passant des 45.394.475 E à 50.606.896 E, soit +5,2 millions d'euros.

 

Comment les trouvons-nous ?

 

+1,99 millions en taxe d'habitation, soit +16,97%

+1,6 millions en taxe foncière, soit +17,62%

soit un total de 3,6 millions pris sur les particuliers

auxquels on ajoute

+1,27 millions d'euros en taxe locale entreprise CFE, soit +18,8%

pour un total de 4,9 millions.

 

Les autres produits s'équilibrant, c'est donc la sur-taxation des Pisciacais et des entreprises que vous avez basé votre politique fiscale et la constitution de votre budget de recettes.

 

Le prétexte dénoncé en son temps comme étant fallacieux de la politique gouvernementale se révèle au grand jour. Car chose curieuse, vous avez un excédent de +2,5 millions d'euros en 2011, 3 millions en 2012, mais il ne vous a pas empêché de contracter de nouveaux emprunts de 2,9 millions d'euros inscrits en 2011...!

 

En parallèle, le remboursement annuel des emprunts progresse de 1,286 à 1,485, soit 200.000 euros de plus. Tout le monde aura cependant constaté que l'emprunt progresse ainsi deux fois plus vite que le remboursement !

 

Sur cette lancée, la question est de savoir dans quel état seront les finances de la ville en 2014, d'autant que le poids de la masse salariale rate de peu la marche des 50% des dépenses de fonctionnement à plus de 71 millions d'euros ? 

 

La section d'investissement à 18,23 millions d'euros arrive péniblement à la moitié de cette masse salariable. La bonne nouvelle vient du budget de l'action économique qui, après plusieurs années consécutives à zéro, "explose" littéralement à 60 KE, soit 0,33% de l'investissement global ! Plus de 8 millions sont prélévés sur les entreprises, et seulement 60 KE sont "remis sur la table"...

 

Les choses ensuite :

 

Force est donc de constater que les masquent tombent ! Le vrai visage de la gestion socialiste se révèle au grand jour avec la confiscation du pouvoir d'achat de nos concitoyens.

 

Donc, Monsieur le Maire, pour le budget 2012, RENDEZ L'ARGENT en baissant les taux de taxes locales !

 

Les Pisciacais, qui voient désormais clair, vous en sauraient gré et reconnaissants."

 

Daniel Debus

Conseiller municipal

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

T
<br /> de l'acuité et du réalisme !<br />
Répondre

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche