Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 juin 2010 6 19 /06 /juin /2010 10:30

Zacbongard.jpgInformation pour le projet

du nouveau quartier BONGARD


ou le vrai problème de Poissy n'est pas celui qu'on croit


Ce jeudi soir, 17 juin, a eu lieu la première réunion pour l'aménagement de la Zac Bongard qui se situe entre la voie de chemin de fer et le nouveau quartier de Noailles (Bd Robespierre).

 

Pour être objectif, je dois avant tout dire que cette grande zone constitue une verrue dans Poissy et qu'elle doit être aménagée. Toutefois, je ne suis pas certain qu'elle doive se faire au détriment des entreprises qui y sont présentes, mais je suppose qu'avec la réforme et la déconnexion de la taxe professionnelle avec son territoire, la décision de les sortir de l'espace urbain soit plus facile à prendre.


Le Maire a pris de la graine de ses dernières réunions et il l'a beaucoup mieux joué cette fois, soyons objectifs, ce qui a permis une réunion bien moins houleuse que celles des quartiers La Bruyère et rue Gallieni. Elle a été certainement mieux préparée, sous la houlette de Jean-Paul HEDRICH.

 

Le projet présenté a montré trois hypothèses de concentration de population pour une superficie de 15 hectares, amenant 2000, 4000 ou 7000 habitants supplémentaires, avec une préférence affichée pour celle de 4000, avec une densité de 90 à 120 logements à l’hectare. 30% des logements seraient consacrés au logement social, ce qui - mathématiquement - ferait baisser (un peu) les 38% répertoriés à Poissy.


La concertation affichée a montré rapidement ses limites lors de deux interventions du public :

- les études ont (selon cette personne) montré que le souhait des habitants étaient d'avoir une densité d'habitation plus "light"

- une personne a rebondi pour dire qu'à Gallieni, les riverains préfèraient le crèche et non le foyer pour jeunes.

Sur ce dernier point, le Maire a répondu qu'il connaissait une (!!) personne qui était très satisfaite d'avoir un foyer pour jeunes et que l'emplacement n'était pas idéal.

 

C'est pourquoi je ne qualifierai pas cette réunion de "concertation" mais "d'information interactive". Car même s'il a y eu sollicitation des pisciacais, elle ne se situait que pour des points à la marge du projet comme par exemple le nom du quartier (pour enlever celui de Bongard, trop associé à l'ancienne équipe à l'origine du projet, tout comme pour le revenu étudiant). 


Par ailleurs, lors de réunions du groupe majoritaire (quand j'y étais encore) le projet a été montré à deux reprises, avec des pistes d'aménagement qui se confirmeront sans doute à la lecture du projet final, affermies par le résultat des études du cabinet qui a fait la présentation ce jeudi soir.

 

Un tel afflux de population ne manquera d'avoir un impact sur la vie quotidienne : circulation, école, crèche etc.


Et son lot d'impôts pour l'ensemble des pisciacais !


Car, de l'aveu même du Maire, la ville devra se charger des voiries  - l'achat des terrains et leur dépollution seront effectués par l'(es) aménageur(s) et intégrés dans les coûts de revente.

En attendant, pour montrer que le projet n'est pas "figé", « nous poursuivons la réflexion ». 


C'est ce qu'il faudra faire effectivement, mais pas tellement à ce niveau. Car le vrai problème a été évoqué sans qu'il ait réellement traité : il s'agit de la circulation dans la ville.

 

L'étude a montré qu'il y a 31.000 véhicules/jour sur l'axe Carrières/Saint-Germain et peu ou prou 18.000 véhicules/jour sur l'axe Orgeval/Achères/Maisons-Laffite.

 

Et, encore une fois de l'aveu du Maire, les projets urbains "des communes d'en face" vont créer de "grosses difficultés" pour la circulation, oubliant peut-être un peu trop rapidement l'impact des 4000 habitants supplémentaires prévus à Bongard.

 

Là est en fait le vrai problème de Poissy : la circulation et sa fluidité.

 

Dans ce projet "Bongard", tout le flux sera concentré vers le rond-point "PSA", sans qu'il y ait d'autre aménagement des axes actuels de circulation.

Dans cet esprit, l'avenue du Bon Roi Louis (passage devant la Collégiale) et les Boulevards Gambetta (RD190) et Robespierre confirmeront leur caractère "d'autoroute urbaine", même si c'est à faible vitesse. Les chiffres présentés le confirment.


Poissy est effectivement un grand lieu de passage, avec son lot de nuisances constatées tous les jours : ainsi, il faut parfois une bonne demi-heure, si ce n'est pas plus, pour "passer" Poissy aux heures de pointe. Sans compter la pollution. Cela devient presque pire qu'à Paris, c'est dire !

 

C'est bien ce même sujet qui a été mis en avant par les habitants de La Bruyère, pour sortir du quartier. Le phénomène a été mis en relief récemment de manière concrète par nos amis de Coeur de Poissy.

 

Donc, ce à quoi l'équipe municipale devrait oeuvrer, c'est la fluidification de cette circulation, avec entre autre le contournement de la ville.

 

Il ne s'agit pas de faire un plaidoyer pour l'A104 pour un des quelconques tracés, inadaptés aux enjeux de l'Ouest parisien. Cependant le contournement de la ville par l'Est serait une des solutions matérialisée par une partie du tracé "blanc", avec en prolongement la réalisation du pont d'Achères.

 

Donc, nous aurons beau aménager de telle manière ou de telle autre ce nouveau quartier Bongard, et en dehors du désenclavement du quartier Saint-Sébastien auquel je souscris pleinement, la réponse à la problématique de la circulation ne sera malheureusement pas donnée dans ce projet.

 

Mais c'est cependant la clef du bien être (retrouvé) des pisciacais actuels et des futurs 4.000 habitants du quartier Bongard.



Partager cet article
Repost0

commentaires

LL 06/07/2010 08:38



Construire toujours plus de logements sans penser aux transports publics, alors que l'on parle de vélo et de supprimer la voiture, est-ce bien responsable ?


Parler de milliers de nouveaux logements, sans parler des transports déjà saturés vers Paris (tout comme la gare), n'est pas s'occuper de mettre la charrue avant les boeufs ?


On parle de nous supprimer le RER A et le TER et de n'avoir que le RER E. Les trains étant déjà saturés aux heures de pointe, ça ne va pas arranger les choses, alors mettre en plus des milliers
de nouveaux voyageurs là dessus...


Bongard ne pourrait-il pas être un lieu pour les entreprises, les commerces et un espace vert pour aussi créer de l'emploi sur Poissy ? Pourquoi cette volonté de tout bétonné et de tout mettre en
logements ?


Sur la circulation, les axes Robespierre et St Sébastien sont surtout invivables parce qu'il y a un passage massif de camions. A ce propos, ne faudrait il pas penser à protéger les trottoirs du
carrefour avec des plots et des barrières  ? Il y a des écoles pas loin et aucune protection à ce niveau.


Ne faut il pas penser à autoriser la circulation sur la rue qui passe entre la voie ferrée et PSA et qui rejoint le rond point de la gare ? Ca délesterait Robespierre sur une bonne partie du
parcours.


Ces réunions ne devraient se faire qu'après avoir parler des transports. Les logements ne devraient se concevoir qu'avec une concertation au niveau du département, voir de la région. On ne peut
pas construire des milliers de logements sans penser aux trajets maison/boulot, à la saturation des transports déjà présents, à leur évolution etc. Tout ça semble totalement oublier. On nous
parle de vélo, mais qui va aller au boulot à vélo quand il se trouve à 40 kms ? 



Orgevalais 21/06/2010 13:50



les ponts d'Achères et de Triel vont amener toute la circulation sur Orgeval et Vilennes ! Merci qui ?



Concerté 20/06/2010 09:47



"je ne qualifierai pas cette réunion de "concertation" mais "d'information interactive". Car même s'il a y eu sollicitation des
pisciacais, elle ne se situait que pour des points à la marge du projet " vous avez entièrement raison, les mots sont de plus en plus galvaudés en France
!



Avis 19/06/2010 18:20



Le constat est intéressant mais ensuite....on tombe dans le péremptoire


"Les tracés de l'A104 sont inadaptés à l'Ouest parisien" est de la même nature que la notion nouvelle "standard social français" Celà rassure, et n'apporte rien.


Ceci tout en préconisant un tracé qui est blanc, qui est en réalité celui de Monsieur Douillet. Plutôt Beauregard et La Coudraie que l'Ile de Migneaux. Car votre "déviation" souterraine sera par
hypothèse inaccessible, jusqu'au jour où on proposera de créer un accès...en haut de La Bruyère en bordure de forêt.


Et ensuite, on arrivera sur l'A 14, et pour rejoindre l'A 13 on nuira à La Croix en Laye, à Beauregard et à la Coudraie. Et ensuite, on fait quoi à Orgeval ? On ajoute des raccordements vers
Rocquencourt ou les flux quittent l'autoroute....?


Certes, il y a de la place, et ce n'est pas, et ce ne sera pas et de loin, le plus grand échangeur d'Europe...Vous en faites un échangeur sauvage.


C'est bien à l'Ouest de Poissy que l'on collectera les trafics.


 


 


 


 


 


 



ddebus 20/06/2010 09:16



Point d'échangeur sauvage, je pense qu'on s'est mal compris. Le contournement que je verrais est à l'Est de Poissy, pas à l'Ouest, si possible en souterrain, sans impacter les quartiers, si ce
n'est en les rendant plus accessibles, mais avec la fonction première du contournement. Cela correspondrait à une partie (et une partie seulement)
du tracé blanc de l'A104, mais "hors contexte A104". A noter qu'une candidate "de gauche" aux régionales avait la même idée, sauf erreur, en mettant tout en souterrain. Comme quoi le bon sens
peut être partagé par plus d'un.


 


Si l'on regarde les projets "pont d'Achères" et "pont de Triel", on peut y voir effectivement que le contournement ouest est en phase active. Mais cela ne servira Poissy qu'à la marge puisque le
flux actuel est orienté vers Saint-Germain-en-Laye/Louveciennes, pas vers Orgeval (qui au passage y verra son trafic augmenter de manière considérable).


 


Pour l'A104, les spécialistes disent que d'emblée la voie sera saturée quel que soit le tracé retenu parmi ceux présentés. Ils sont donc inadaptés en tant que tel pour le bouclage de la
Francilienne. Il faut prendre un peu de hauteur de vue pour revoir cet aménagement du territoire.


 


Ce qui manque sur le principe, c'est un (si ce n'est LE) contournement de Poissy pour éviter tout le passage obligé des véhicules en tout genre, mais qui soit efficace ou efficient, d'autant plus
que la ville va s'enrichir de nombreux habitants supplémentaires qui ne trouveront de loin pas tous leur activité professionnelle sur la ville. Ils devront donc "bouger" pour aller travailler.


 



Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche