Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 mai 2011 3 04 /05 /mai /2011 07:00

les restos du coeurLES TOITS DU COEUR 

INAUGURENT LEUR RESIDENCE REHABILITEE

 

Lundi 16 mai à 15H, les Toits du Coeur inaugurent la résidence de 10 logements situés 104 avenue du Maréchal Foch.

 

La résidence est un centre d'hébergement temporaire qui comporte à Poissy 4 studios, 4 T2 et 2 T3. Il a donc une orientation "famille" et est équipée en conséquence.

 

Elle est proche du centre ville et de la gare, ce qui lui donne un niveau de prestations intrinsèques de très bon niveau.

 

Cette réalisation a été le fruit de la conjugaison des acteurs et parties prenantes tel que la Région Ile de France, la Caisse des Dépôts, le CIL ASTRIA, le groupe Aercade, Antin Résidences, sans oublier la ville de Poissy et les Restaurants du Coeur.

 

Seront présents :

 

Olivier BERTHE

Président des Restaurants du Coeur

 

Jean-Paul HUCHON

Président du Conseil régional d’Ile-de-France

Frédérik BERNARD

Maire de Poissy

Marc SIMON

Président du Comité Exécutif du Groupe Arcade

Jean-Luc LIABEUF

Directeur Général d’Antin Résidences


et tous ceux qui pourront se rendre disponible le jour et l'heure indiquée.


Partager cet article
Repost0

commentaires

P


Une initiative qui me rappelle une association que j'ai beaucoup fréquenté à Poissy pour des raisons professionnelles,l'ASSOCIATION DIOGENE, qui faisait beaucoup avec pas grand chose, et dont la
fin me laisse un goût très amer, même  si elle a pu réjouir certains. Le cadavre est dans le placard.


In memoriam, un article des chemins de l'Insertion No 17 de l'an 2000


****************


 


DIOGENE…en 2000  


EN RECHERCHE DE LIBERTE


L’association Diogène a créé depuis huit ans pour des personnes en grande précarité différents lieux de vie à Poissy et dans les communes avoisinantes, auxquels sont rattachées
diverses activités économiques.


En privilégiant la mise en place d’actions permanentes aussi variées que possible et s’inscrivant dans la durée, Diogène vise à renforcer les dynamiques individuelles et à
favoriser des projets durables de réinsertion.


Installée depuis 1992 dans l’ancien foyer des Erables à Poissy qu’elle a rénové, l’association Diogène mène depuis son origine des actions d’hébergement et de relogement auxquelles
s’ajoutent une mission alimentaire q u o t i d i e n n e .


Diogène accueille un public majoritairement masculin, d’une moyenne d’âge de 45 ans, isolé, et en grande difficulté d’insertion sociale et professionnelle, dont 80%
de bénéficiaires du RMI.


L’association compte vingt places d’hébergement pour hommes à Poissy, gère douze appartements dans la Résidente sociale de Morainvilliers ouverts à des familles et dispose de sept
chambres au foyer Sonacotra des M u reaux, et de divers appartements sur des communes des alentours, notamment un pour des abstinents alcooliques .


Les personnes logées par Diogène ont un statut d’hébergés ou de sous-locataires avec une p a rticipation au loyer de 800 F par mois. De nombreuses personnes bénéficient
par ailleurs d’une mesure de tutelle ou de curatelle budgétaire .


Il est apparu très rapidement que l’activité hébergement logement devait être complétée par un travail global, dans toutes les dimensions de la vie des personnes -
hygiène, santé, relations, activité, loisirs… Ceci a conduit Diogène à une recherche de supports diversifiés valorisant la reprise d’activité et le travail,


en s’adaptant au maximum aux personnes accueillies. L’association se veut


être avant tout à l’écoute des besoins, des attentes, des goûts, et des capacités


d ’ entreprend re des uns et des autres . L’activité économique de Diogène s’est développée par une mise à disposition des gens et des associations du secteur géographique,


 


Diogène a mis en place différents ateliers, de sérigraphie, informatique ou réparation électro-mécanique. D’autres projets s’orienteraient vers la récupération et la rénovation
de meubles ou la photographie numérique. Un intérêt de cette approche réside dans le développement de synergies (aspect collectif) lié aux échanges de savoirs inter atelier
et/ou inter individuels.


Ces ateliers visent par ailleurs quatre objectifs : réaliser des produits destinés à la vente, s’introduire sur le marché local, proposer des activités diversifiées
aux personnes hébergées et ouvrir les foyers vers l ’ extérieur.


Pour des personnes de 45-50 ans, exclues définitivement pour certains du monde du travail, l’activité en atelier est un soutien essentiel.


Elle assure un rythme régulier de travail, une rémunération, une possibilité d’assumer des responsabilités concrètes et un accompagnement social, psychologique et professionnel.


La reprise d’activité et l’accueil dans la durée permettent d’identifier les vrais problèmes des personnes, de formaliser une contractualisation autour de démarches
progressives de reprise d’autonomie.


Ce souci d’ouverture conduit aussi à la recherche de formations qualifiantes en électricité ou robotique par exemple, et à un partenariat avec les stru c t u res locales, comme les
services médicaux ou sociaux, la plupart des h é b e rgés étant confrontés à de gros problèmes de santé, notamment l’alcoolisme. La recherche de relais santé extérieurs est une
nécessité pour accompagner la reprise d’autonomie par le logement et l’activité.


L’activité économique se développe en complément des ateliers par l’embauche de CES et CEC dont trois sont affectés aux postes de cuisinier, d’ouvrier d’entretien et de secrétariat
et d’autres à des travaux d’aménagement


et d’amélioration de logements gérés par l’association. Par ailleurs Diogène sous traite des chantiers extérieurs auprès de particuliers ou d’associations grâce au support
administratif de l’association intermédiaire Poissy Val-de-Seine. Diogène assure l’encadrement des personnes employées par cette association


intermédiaire pour des travaux de bricolage, nettoyage, jardinage ou petits déménagements.


A terme, les encadrants de Diogène souhaitent pouvoir évoluer vers des postes de travail en entreprise d’insertion pour offrir toute une gamme de contrats de travail


avec ouverture sur l’extérieur pour un maximum de personnes, afin de favoriser la sortie. La diversification des activités permet un meilleur ajustement aux besoins et
aux potentialités des individus.


L’esprit de Diogène est de conduire les personnes à devenir responsable et partie prenant des outils mis à leur disposition. Ceci est favorisé par le climat relationnel
de convivialité, le niveau de disponibilité et d’engagement quotidien des encadrants de Diogène auprès du public accueilli et le souci constant de création de liens avec
l’extérieur qui permet d’avancer vers la réinsertion. DB.


Directeurs de la publication : M. le Préfet des Yvelines


M. le Président du Conseil Général


 


Le journal entier, pas inintéressant pour les nouveaux pisciacais


http://www.yvelines.fr/action-sociale/cheminsdinsertion/numeros/rmi17.pdf



Répondre
G


les élus en place en profitent pour se montrer. Le député n'est pas invité, dommage. La ségrégation politique existe-t-elle à Poissy ?



Répondre
K


kiki y va ? les conseillers régionaux du cru resteront-ils des fantômes locaux ?



Répondre
V


qui a cree cet residence des toits du coeur ? et en quelle annee ?



Répondre

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche