Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 novembre 2013 1 18 /11 /novembre /2013 09:00

liberezlatournelle.JPGLIBEREZ LA TOURNELLE !

 

 

La manifestation de ce samedi matin, par seulement 5 degrés, a su mobiliser plus de 200 personnes qui se sont rassemnlé devant la mairie jusqu'au carrefour entre la prison, le cimetière et le début de la rue de la Tournelle.

 

Précisons qu'aucun Monsieur Latournelle ou de la Tournelle n'était emprisonné à la prison de Poissy, où le cortège a défilé...

 

Blague à part, l'action a permis de mettre un coup de projecteur sur la situation presque rocambolesque : succession d'intervenants depuis 8 mois, passage de témoin réalisé à moitié. Selon mes dernières informations, le précédent juge d'instruction aurait juste oublié de confirmer la nomination d'un expert avant de partir, ce que le nouveau aurait découvert tout récemment.

 

Je veux bien croire qu'il y ait des lenteurs administratives, derrière lesquelles on peut se retrancher un temps, mais pas tout le temps. Opération politique ? La tentation serait probablement grande pour les candidats déclarés à la prochaine mandature. Pour le confirmer, il aurait fallu que les élus d'un seul bord soient présents. Ce n'était pas le cas et les élus qui ont voulu prendre la parole l'ont prise, quel qu'en soit le bord. A chacun de prendre ses responsabilités et d'être avec les Pisciacais pour les soutenir quand ils en ont besoin.

 

Car entre temps et depuis fin mars, de nombreux Pisciacais subissent les conséquences de l'inconséquence de certains. Ainsi, beaucoup de rues pavillonaires sont l'objet d'un trafic automobile dont leurs rues ne sont pas prévues pour : Théodore de Bèze, Dct Labarrière, des Grands Champs dans le sens descendant, Paul Poret dans le sens montant, entre autre. Ne parlons pas de l'avenue Blanche de Castille, bouchée aux heures de pointe, encore plus que d'habitude, devenue un véritable boulevard urbain avec la fermeture de la rue de la Tournelle.

 

Certains pourraient voir l'inaction du Conseil Général, puisque la rue est aussi la RD30. Sauf que ce qui est tombé sur la voie routière n'est pas du ressort du CG78. Mais c'est là que le noeud du problème existe car maire et particuliers se renvoient la balle. D'où la nécessité de nommer un expert.

 

Que ce soit la mairie, le CG78, la région ou l'Etat (avec son représentant le Préfet), personne n'a jusqu'à présent réellement pris en compte le côté pratique pour les gens. En huit mois, le dossier aurait pourtant pû avancer un peu plus. D'une signalisation absente au départ, partielle voire défaillante ensuite pour la déviation de voie, jusqu'au passage en nombre dans les rues pavillonaires non prévues pour cela, les pisciacais et les autres venus traverser la ville pâtissent d'un manque de suivi patent du dossier.

 

A quel niveau se trouve-t-il exactement, le dossier de la rue de la Tournelle ? Personne ne le sait exactement car aucune information n'a été diffusée. Pour un sujet de cette importance - c'est un axe majeur de notre ville - force est de constater que notre premier édile est resté très spartiate dans sa communication.

 

A qui revenait l'entretien du mur médiéval d'enceinte de la ville qui borde la RD 30 ?

A qui reviendrait-il d'assurer le remblais et la sécurisation de cet édifice, ainsi que du dégagement de la voie (non encore réalisé) ?

 

Les particuliers mis en demeure par le maire de Poissy de remettre en état le site sous huitaine (ou quinzaine, je ne sais plus) ? Cette demande m'apparaît un peu prématurée ni très réaliste car ils n'en ont pas les moyens, tant financiers que dans les délais demandés et surtout nous sommes toujours face à une question non tranchée qui est de savoir à qui appartient le mur en question : particuliers ou ville ?

 

Pour aller plus loin : pourquoi le mur n'a-t-il plus été entretenu depuis 20 à 25 ans ? Qui l'avait entretenu dans le passé ? Voilà des points très concrets auxquels il va falloir que l'expert trouve des réponses.

 

De plus, n'aurait-on pas pu rendre libre le passage dans le sens de la descente, c'est-à-dire le côté ne jouxtant pas le mur médiéval en question ?

 

La bonne nouvelle est que la jeune fille blessée par l'éffondrement se remet doucement.

L'autre bonne nouvelle serait que la voie soit redevenue libre au passage des véhicules.

 

Merci à tous et à toutes pour votre engagement pour "secouer le cocotier".

 

Daniel DEBUS - élu municipal de Poissy

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

champs libre 21/11/2013 14:32


merci pour votre engagement en faveur des pisciacais. Votre présence ne laisse pas le champs libre aux représentants UMP.

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche