Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 avril 2011 2 19 /04 /avril /2011 07:00

mois-jeunes.jpgMOIS DE LA JEUNESSE

L'enveloppe et le fond

 

 

 

Présenté comme une suite des "assises de la jeunesse" de l'an dernier, le mois de la jeunesse a été lancé le 9 avril dernier et va s'étaler durant deux mois.

 

Je ne peux m'empêcher de faire le rapprochement avec les commémorations de type "journée de" ; à Poissy, nous passons au mois. Mais comme il y a des problèmes de calcul, le mois compte double. Le 28 avril prochain, on verra l'ampleur des problèmes de calcul en question, mais c'est un autre sujet.

 

Donc, "mois" de la jeunesse, oui mais pourquoi limiter la jeunesse sur cette seule période ? Elle coincide avec les vacances scolaires, mais l'animation a une permanence et est d'une évidence qui semble un peu perdue dans les esprits. Deux mois, c'est finalement court, l'année en compte quand même douze.

 

Une bonne couche de communication et le paquet est un brin plus présentable.

 

Pour les côtés positifs, il y en a bien entendu, des initiatives nouvelles sont à saluer avec le festival de courts métrages et le spectacle "peace and lobe" du 17 mai qui traite d'un sujet emblématique. Et sans oublier le tournoi de foot interquartiers (j'espère qu'il est aussi prévu pour les filles), pas encore sur le terrain synthétique, mais les dernières élections ont permis de resortir du carton le projet enfoui en 2008 et resorti en catastrophe après avoir été évoqué en 2011 par le candidat conccurent...

 

Car s'occuper de la jeunesse, personne ne peut être contre sur le principe. Les conditions et les thèmes mériteraient toutefois d'être débattues pour avoir une plus large palette d'activités pour ne pas tomber dans une vision caricaturale : rap, tags, casquettes etc. 

 

Dans sa "com" pour cette animation, le premier édile devrait également rappeler le devenir de l'ensemble des engagements pris l'an dernier. Il s'était mis en avant lors des "assises" de 2010 pour lesquelles il espérait bien faire "coup double", auprès des jeunes et de leurs parents.

 

Il est inutile de rappeler les conditions de décisions et d'engagements pris en solo par notre Maire, tant il devient coutumier du fait de ne pas consulter préalablement son Conseil Municipal. De peur de devoir répondre à la contradiction ? L'esquive, au besoin par la condescendance, est un exercice plus facile pour ne pas entendre les avis différents ou divergents. S'abstenir ce serait même - dans l'esprit de notre premier édile - quasiment être contre comme j'ai pu le constater en séance de conseil.

 

La communication de ce "mois" est donc de la même teneur que celle des "assises", et la conclusion est qu'elle relève plus d'une opération de "com", reprenant même celle de l'an dernier pour la justifier, que d'actions réellement supplémentaires.

 

Hormis la création du BIJ au budget incertain, le service jeunesse aura sûrement l'occasion dans le futur d'élaborer une politique alliant des projets d'animations à moyen et long terme dignes de ce nom, en impliquant et faisant participer plus profondément les jeunes pisciacais(es) qui regorgent d'idées et d'ambitions.

 

Sports, arts et culture : au delà du plaisir de connaître, le but reste de faire éclore les talents et les envies. 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

B
<br /> <br /> votre réaction reprise dans le Courrier des Yvelines de mercredi dernier résume bien votre position.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
W
<br /> <br /> @mme HAYA<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> pas ou peu d'infos sur l'activité des maisons de quartiers. La municipalisation est passée inaperçue question agenda depuis le départ du directeur. S'en occuper en direct est une vraie gageure !<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> Les maisons de quartier aussi offrent des activités pendant les vacances ! Complémentarité ?<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> ma femme me dit "la journée de la femme c'est pas seulement un jour, c'est tous les jours"... Les jeunes c'est pareil, même pendant un mois qui en fait deux (mdr !). Pendant les vancances<br /> scolaires, le tournoi de foot c'est bien, mais cela ne fait pas tout. Je trouve qu'elle n'est pas très gâtée, notre jeunesse de Poissy : deux ateliers, un tournoi, deux-trois bricoles et envoyez<br /> c'est pesé ! La modernitude dans son plus bel appareil : rétrograde à souhait. La branchitude n'est pas loin, elle nous guette...<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Des propositions :<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> - pour changer d'air, la Corse ne doit pas seulement être réservée aux aînés,<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> - contact avec la nature : stage de poney et de cheval au château Kuhlmann qui est bien délaissé <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> - emploi : initiation aux métiers verts dans les serres de la ville<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> - engagement citoyen : opérations commando de nettoyage de rues<br /> <br /> <br /> continuez la liste<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> le package est séduisant, à grand renfort de com, mais les actions comme le foot ne donne pas beaucoup d'activité aux filles, vous avez raison de le rappeler. Le service jeunesse a le mérite<br /> d'exister mais quelle est la vision des jeunes à Poissy ? La mise en avant l'an dernier des musiques de rue, de l'art de rue (tags) est un vision bien rétrograde et caricaturale des jeunes. Il y<br /> a un public, mais résumer l'ensemble des jeunes à çà ne correspond pas à la réalité. Sous des aspects de prétendue modernité, la vérité est plus ordinaire et banale d'occupation de<br /> la jeunesse.  <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche