Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 18:00

MISSION-LOCALE.jpg

 

OPERATION BELIER A LA MISSION LOCALE

 

 

 

 

Après les magasins en ville, les opérations Bélier continuent, cette fois à la Mission Locale située place Corneille, celle-là même qui avait fait parler d’elle durant la période estivale.

 

Elle a eu lieu ce matin de bonne heure, commise par deux individus qui lui en voulaient visiblement beaucoup.

 

Dans mon article du 23 juillet 2010, je signalais que la moutarde commençait à monter au nez et qu’un certain ressentiment se développait. A-t-il été à la source de cette action ? L’enquête qui va être menée pourra peut-être le faire rejaillir. Il est quand même rare qu’une Mission Locale se fasse détruire.

 

Toujours est-il que quelles que soient les causes profondes, il n’est pas acceptable de détruire des locaux publics, qui plus est par le feu comme vous pouvez le constater sur la photo. Les conséquences auraient pu être beaucoup plus graves avec potentiellement des vies humaines sur la conscience, pour autant que ceux qui ont agi de la sorte en aient une.

 

L’outil au service de la population est donc « sur le flan » pour un moment. Pour le réactiver, il faudra probablement remettre à plat tant son fonctionnement que sa communication, au risque de continuer à attiser haine et rancœur suite aux espoirs visiblement déçus.

 

Je ne saurais dire s’ils sont issus de promesses peut-être trop facilement données mais plus difficilement tenables et donc tenues. Cependant, le risque de propagation est réel, notamment au Centre Malraux qui pourrait lui aussi devenir une cible facile, d’autant que sa municipalisation aide à le voir comme une incursion du pouvoir et à vouloir le rejeter en tant que tel.

 

Peut-être faudrait-il arriver à mettre l’ensemble des acteurs autour d’une table avec pour objectif de remettre en selle une véritable politique envers les jeunes – et les moins jeunes – de Poissy.

 

Je reste convaincu que ce n’est pas en multipliant les structures, aux réfections de locaux dispendieuses, que l’on y arrivera, ni en privilégiant une catégorie de la population plus qu’une autre, car aujourd’hui chacun est le jeune ou le vieux de quelqu’un d’autre. Le projet de vie n’en est certes plus au même stade, mais la personne doit pouvoir vivre le plus sereinement possible, dans un environnement apaisé.

 

C’est dans cet esprit qu’il va falloir trouver une nouvelle voie à Poissy. La balle est dans le camp du Maire, en évitant de faire entrer le bélier dans le magasin de porcelaine, à défaut d’éléphant.

Partager cet article
Repost0

commentaires

solidaires 27/02/2011 18:49



Il faut se montrer solidaires et unis face à la connerie. La mission locale est un outil pour l’insertion des
jeunes dans le monde du travail ni plus ni moins.



oeillères 08/02/2011 07:22



Mme HAYA, je suis surprise par votre question ! Les entreprises payent salaires et charges de leurs personnels. Comme ce sont elles qui créent les emplois et embauchent, alors oui, cela concerne
la mission locale et les jeunes.



savoir et comprendre 07/02/2011 21:20



Cette histoire a vite prit une tournure politique. On a vite oublié que l'on devait d'abord s'interroger sur le pourquoi d'un tel geste. Visiblement ceux sont des jeunes, je doute que ceux ci
aient pensé politique. Ma vision de cela est que ce geste est marqué par la colère, voir la haine envers la structure. La voiture de fonction a déjà brulé, les murs tagués d'insultes, des
problèmes judiciaires en vue.... Cela fait beaucoup. Au lieu de se planquer derrière la politique, il vaudrait mieux traiter toutes les problèmes soulevés sur cette mission locale car maintenant
des jeunes l'attaquent. Peut être est ce déjà trop tard



Armelle Haya Héliot 07/02/2011 08:51



Les charges pour les entreprises, cela relève-t-il de la mission locale ?



renouveau 06/02/2011 21:14



A voir la rapacité des Bertrand et Olive, ajoutée à la passivité de la municipalité PS, le gens n'en pensent pas moins : l'UMP et le PS (l'UMPS) sont tous les deux responsables de la situation de
Beauregard : l'UMP pour avoir seulement développé le centre ville pendant 25 ans, le PS avec sa politique de calinothérapie qui n'est pas à la mesure de l'immense désastre qui s'installe chaque
jour davantage dans nos banlieues.


 


C'est l'incompréhension qui tourne au sentiment du "tous pourris", comme le dit le FN, comme si le grand coup de balai allait résoudre tous les problèmes. 


 


En vérité il faut un renouveau avec des gens neufs, sincères et qui agissent vraiment.


C'est l'intelligence, le courage et le bon sens qui manquent et qu'il faut arriver à ramener à Poissy.