Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 22:00

OPERATION RECUP

DE LA BRUYERE

ou Comment une "marche concertative" veut remplacer une étude d'impact et solder un mouvement citoyen

 

 

Samedi 16 octobre, près de 200 habitants défilent dans la ville contre le projet de construction de 200 logements dans le quartier de La Bruyère.

 

Entre la position entendue ce samedi (relayée par le site mediaseine.fr) « Cent personnes qui manifestent n’est pas grand-chose à côté des mille deux cents demandes de logements en attente à Poissy. Nous devons construire des logements dans cette ville, c’est une nécessité et ce d’autant plus que depuis deux ans nous n’avons rien construit. »

et celle relatée page 14 du dernier Pisciacais (n°48 du 21 octobre 2010) :

"Les élus de la majorité soutiennent les habitants dans leur légitime revendication de voir enfin mettre en place une véritable concertation", il y a incontestablement un grand écart. 

 

L'écart est d'autant plus grand que "les règles d'urbanisme s'appliquent" et "la mairie est malheureusement contrainte par le droit et ne peut s'opposer à ces constructions si elles sont conformes aux règles définies par le Plan Local d'Urbanisme"...

 

La faute à qui ? A l'ancienne mandature pardi ! "qui avait soutenu le précédent projet". 

 

L'élu que je suis, qui soutient le mouvement depuis son début à l'instar de "Coeur de Poissy", doit donc éclaircir le sujet au lecteur non-initié :

 

- Ancien projet : en quoi consistait-il ? Quelle était son ampleur, son périmètre ? Montrez-nous les plans pour en avoir le coeur net !

 

- Tangentielle Grand Ouest (TGO) : le projet est bien connu pour relier à l'horizon 2015 Saint-Cyr-l'Ecole à Achères, via Saint-Germain-en-Laye et Poissy "La Bruyère", alors pourquoi aucune considération concrète n'est prise par la mairie, contrairement à l'Etat, la Région et le Conseil Général (voir page 13 du Pisciacais) ?

 

- Vente et revente des parcelles de terrain RFF : dans le cadre de la TGO pourquoi un droit de préemption n'a pas été exercé, y compris à la revente à Kaufman&Broad ?

 

- Financement : pourquoi ne pas mentionner que le Conseil Général refinance la ville à raison de 10.000 euros par logement social construit ? Probablement de quoi participer au financement d'autres projets de construction dans la ville.

 

- Impact sur le quartier : pourquoi aucune étude d'impact (accès, circulation, parking, crèche, école) n'a-t-elle été réalisée ? Pourtant annoncée lors de la réunion publique du 26 mars 2010, elle est passée à la trappe ! Il est même consternant d'apprendre à cette même page 14 du Pisciacais que "Frédérik Bernard a proposé que soit organisé un diagnostic en marchant dans le quartier, avec la participation active des habitants" !!!

"Ceci afin d'appréhender, de façon collective et concertée, l'avenir du quartier La Bruyère qui contribue au dynamisme et à la richesse de notre ville"....

 

 

Non seulement, la tentative de récupération est (trop) flagrante, et tant qu'à en faire plus puisqu'il n'y a donc plus de limite, voilà une grande nouveauté politique :  la marche concertative !


Sortez les violons et les flonflons, c'est l'enterrement "modèle grand luxe" de l'étude d'impact qui se voulait d'un plus grand sérieux, préalable à toute éventuelle continuation. Par voie de conséquence, c'est aussi celui du mouvement citoyen qui s'est levé en début d'année contre ce projet.

 

Cette marche dans le quartier va purement et simplement les fouler au pied !

 

Qui va aller se rendre complice de cette mascarade concertative ?

 

Le ridicule ne tue plus ! Heureusement...

Partager cet article
Repost0

commentaires

fan de poissyscope 08/11/2010 10:30



Monsieur,


en référence à un des commentaires vous écrivez dans votre tribune libre dans le Pisciacais : "L’article R. 111-4 du code de l’urbanisme permet pourtant de refuser de signer le permis."
Il s'agit en fait du R.111-5.



ddebus 08/11/2010 18:18



le commentaire est le commentaire, mais ma tribune libre reprend bien le bon article du code de l'urbanisme. C'est l'échange que j'ai encore eu pas plus tard qu'hier avec le dépositaire du
commentaire en cquestion...


 


En effet, le R111-5 n'est pas applicable dans le cadre d'un PLU, contrairement au R111-4.



cohérence 01/11/2010 05:14



quelle est la cohérence de M.HEDRICH, entre son engagement pour VSV et sa position d'adjoint ? Pas évidente à trouver... Pareil pour le maire qui prone le bien-vivre à Poissy mais qui ne réalise
pas que le manque de perspective donnée aux habitants qu quartier va donner l'occasion à l'opposition de lui mettre une pierre dans son jardin. Et quelle pierre : 16 mètres de haut !



marche pas 26/10/2010 22:06



une marche à la place de l'étude d'impact, il faut oser ! bien vu !



MDR 26/10/2010 22:02



Vivre Sa Ville a du mal à défendre sa position : "Des efforts doivent être fait pour
réduire l’impact qu’entraîne la densification de ce quartier. Le manque de places en crèche est réel. Il faut y répondre. Les problèmes de parking également. La solution n’est pas seulement dans
la création de nouveaux stationnements, elle passe aussi par une réflexion sur l’utilisation de la voiture. Nous souhaitons que l’offre de transports en commun et le développement des
aménagements cyclables incitent davantage les habitants à préférer d’autres moyens de transport tout aussi rapides et moins coûteux." En plus de sa voiture, il faudra aussi pouvoir ranger son
vélo. Ca va en faire de la place à gagner devant la gare de la grande ceinture. VSV attend la TGO ? Et elles vont se garer où les voitures des gens qui vont venir prendre le tram.............????
Donc, habitants de La Bruyère, vendez votre voiture, prenez le vélo pour laisser la place à ceux qui vont venir prendre le train à la gare de chez vous ! mdr !



Remember 26/10/2010 21:33



Que pense Mr HEDRICH de cette affaire ? Au temps où il était encore le Président de "Vivre Sa Ville", il était contre le bétonnage de Poissy. Maintenant il en devient l'instrument en tant
qu'adjoint à l'urbanisme !


Pourquoi ne pas avoir modifié le PLU de la précédente mandature ? Un oubli ? Une méconnaissance des dossiers ? Ou la volonté de concentration urbaine inscrite dans la démarche du fameux
"développement durable". 


 


Masdeu l'a rêvé, Hedrich le fait...?



Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche