Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 avril 2010 3 28 /04 /avril /2010 11:00

 

cochon-casse.jpgQuand les

pourcentages

se transforment

en chiffres…

 

 

 

 

Le budget 2010 présenté dans le dernier numéro (38 du 22/04/10) du Pisciacais ne serait pas complet s’il n’était pas converti en euros.

 

Déjà, tel qu'on le voit dans la partie "dépenses de personnel", additionner des pourcentages en dit long sur la maîtrise mathématique.

 

Comparons donc 2010 par rapport au réel de 2007, en millions d’euros :

 

Salaires et charges : + 5,01  (32,63 contre 27,62)

Charges à caractère général : + 5,08  (22,71  contre 17,63)

Autres charges de gestion courante : +1,3  (8,82 contre 7,52)

Charges financières : +1,94  (2,71 contre 0,77)

Atténuation de produits (solidarité) : +1,68  (0 en 2007)

 

ce qui donne un total de +15 millions de dépenses de fonctionnement supplémentaires.

 

En parallèle, les recettes des contributions directes (taxes d’habitation, foncière, professionnelle) ne progresseront que de +4,1 millions.

 

De plus, que dire à la lecture de « L’encours de la dette reste stable » en passant de 26,624 millions en 2007 à 31,418 prévus en 2010… ? Une « stabilité » à +4,8 millions, soit +18%...

 

Pour financer toutes ces dépenses au-delà de 2010, le Maire aura beau tenter de se retrancher derrière le prétexte de la réforme de la taxe professionnelle, il n’aura cependant aucune excuse d’avoir alourdi les dépenses de la ville alors qu’il connaissait pertinemment l’évolution des recettes, de toute façon en stagnation, crise économique aidant.

Avec cette frénésie de dépenses et d’embauches qui ne semble pas s’arrêter, la question est de savoir quelles marges de manœuvre seront laissées en 2014 ?

 

De douloureuses décisions devront sans doute être prises.

 

D’ailleurs, l'augmentation de +25% à +67% des tarifs 2010 des piscines plein air serait-elle annonciatrice de celle des taxes locales en 2011 ?


 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Y
<br /> <br /> VSV : Couleur politique écolo ou selon le sens du vent (depuis que je les connais ils vont de l'extreme gauche à l'ump) <br /> <br /> <br /> Pour les postes qu'ils ont obtenus à la mairie de poissy, ils ont le sens socialiste en ce moment alors les quelques millions de depenser sans savoir où ils vont ce n'est pour eux qu'une<br /> "pinaille" ;))<br /> <br /> <br /> Il faudra assumer un jour, mais leurs erreurs seront assumées par d'autres !<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> <br /> Lu dans le compte-rendu de la réunion du 25/03/2010 (site web de la ville de Poissy) "Monsieur DEBUS fait remarquer que suite à son éviction du C.C.A.S., il aurait souhaité que cette<br /> décision soit notifiée au Conseil municipal." Si c'est un des adhérents de VSV, ils auraient certainement crié au loup. Auraient-ils estimé que c'était du "pinaillage" sans intérêt ?<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Après avoir cloué au pilori politique Richard BERTRAND en décembre 2009, et retourné leur veste en faveur du PS qui ne voulait pas d'eux en mars 2008, VSV devrait chercher à se redéfinir une<br /> ligne de conduite.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> <br /> Avez-vous lu le "compte-rendu" de la réunion du 25 mars 2010 fait par VSV sur leur site web ?<br /> <br /> <br /> Après quelques pinaillages habituels - mais sans intérêt - de Daniel Debus, M. Duquesne, adjoint aux finances, insiste sur le fait qu’il s’agit d’un budget dans un contexte de crise<br /> et qu’il importe avant tout de ne pas encore alourdir le budget des familles.<br /> <br /> <br /> Alors appeler un "pinaillage" les quelques millions d'euros de dépenses supplémentaires, il leur faut combien à VSV pour dépasser le cap du pinaillage ? 50, 100 millions ? Ces gens-là ne se<br /> rendent pas bien compte de la situation ! Il ne faudra pas qu'ils nous disent que "ce n'est pas de notre faute" quand on est à ce niveau d'aveuglement !<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Alors PINAILLEZ encore Mr Debus, surtout ne vous arrêtez pas de PINAILLER !!<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> <br /> vu comme cela, le pinaillage en vaut effectivement la chandelle ! <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> merci de votre mise en perspective. Si VSV n'arrive pas à trouver d'autre critique à mon sujet, alors tout va bien...<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> <br /> pourquoi basez-vous vos calculs par rapport à 2007, vous pourriez prendre 2008 et 2009 qui correspondent à des budgets que vous aves votés !<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> <br /> pour 2008, je n'ai voté que le budget supplémentaire, puisque le budget primitif a été validé par l'ancienne équipe.<br /> <br /> <br /> Pour 2009, je n'en ai voté qu'une partie puisque je m'étais abstenu en particulier pour le financement de la rénovation du quartier de la Coudraie.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Et le problème est celui que j'ai dénoncé le 24 septembre dernier, quand j'ai annoncé ma sortie du groupe majoritaire : le manque de transparence et d'information des conseillers, avec une<br /> impression d'être pris en otage dans un système sous emprise, pour ne pas dire sous contrôle.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> 2007 constitue donc la dernière année hors de contrôle de l'équipe en place.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> <br /> Monsieur,<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> à la lecture de votre tribune libre dans le dernier numéro du journal Le Pisciacais, j'apprends qu'à peine en trois années nous en sommes à plus de 15 millions d'euros de dépenses<br /> supplémentaires, ce qui est énorme.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Votre remarque sur la "stabilité" de la dette est tout à fait judicieuse. Merci pour cette mise en lumière.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche