Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 janvier 2019 1 07 /01 /janvier /2019 08:00

A écouter le gouvernement et certains politiques, dont le maire de Poissy, ce serait « stop », car évidemment il faut sortir de cette crise.

Le socle du mouvement, la colère, semble cependant s’être installé durablement. Le malaise reste présent malgré les mesures annoncées.

Les derniers discours entendus, ceux du Président de la République, ceux de son porte-parole, n’ont - semble-t-il et malheureusement - pas été à la hauteur de la situation. Avec les paroles utilisées, beaucoup se demandent même quelle est la réelle volonté de dialogue ?

S’ensuivent encore des violences le week-end dernier, qui sont condamnables quel que soit le bord qui les a effectuées.

Malgré la bonne volonté des maires et de certains élus, les résultats du débat national va-t-il être pris en compte au niveau de l’enjeu ?

La demande exprimée est finalement celle d’un redressement national, qui est bien autre que l’annonce de poursuite des actions gouvernementales programmées et rappelées lors de l’allocution du 31 décembre.

Le débat n’a pas encore commencé et déjà émergent des sujets qui ne font pas partie des « thèmes » prévus.

L’essentiel n’a pas été abordé, celui relatif à la justice sociale. Reste à voir si les propositions gouvernementales issues du débat national seront à la mesure des attentes ? La réponse à la question sera primordiale.

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
On voit qu’en marge des débats organisés avec les maires, la contestation continue tant qu’il n’y aura pas d’avancées plus concrètes. Il est très regrettable que le Président ne veuille pas revoir les dispositions faites depuis 18 mois, comme la desindexation des retraites
Répondre
@
D’accord avec vous, rien n’est fait pour apaiser, mais seulement pour faire peur. Ça donne l’impression qu’il ne manque qu’un prétexte (sanglant ?) pour passer au couvre-feu. La gestion des manifestations n’est pas un modèle du genre à Paris, le Préfet devrait revoir son dispositif et laisser manifester les gens dont 99,9% ne constituent pas « une foule haineuse ».
Répondre
@
Dans l’histoire des contributions remises au Préfet, ça ressemble à une opération d’autopromotion de l’association GÉNÉRATION TERRAIN et de ses créateurs... c’est de la poudre aux yeux et ça permet d'être dans les médias et de se faire connaître.
Répondre
D
Tel que c’est parti, cela va durer jusqu’à l’été. Avec des mots de culpabilisation des gens entendus dans la bouche de certains ministres, comment voulez-vous apaiser cette situation ? Les casseurs ont bon dos et on a l’impression que tout est fait pour énerver les gens. Quand malheureusement il y en a qui perd son sang froid, et cogne sur les policiers et CRS, il devient le prétexte à l’autoritarisme gouvernemental. Bien sûr que le boxer s’est mis en faute, mais regardez quand même pourquoi, les vidéos montrent l’historique. Et puis vous avez toutes ces photos qui remontent à la surface des gens sévèrement blessés par des tirs de flashball, c’est impressionnant !!!
Répondre
L
Débat en cours sur LCI 17h20 : Julien DRAY parle des 126 personnes défigurées et plus de 1000 personnes blessées
Répondre

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche