Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 décembre 2021 5 24 /12 /décembre /2021 08:00
Un air de Noël à l’entrée de Poissy

Noël, un air de Noël visible à l’entrée de la ville.

 

Merci les pompiers !

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2021 1 20 /12 /décembre /2021 20:00
Quand le maire de Poissy est en goguette à Paris
Le maire de Poissy, Karl Olive, provoque un accident avec sa voiture transformée en véhicule officiel

 

<< article repris du site Valeur Actuelles >>

Le 17 décembre dernier, le maire de Poissy et l’un de ses conseillers municipaux ont été brièvement arrêtés par la police parisienne au volant d’une voiture équipée de gyrophares et de sirènes de police. Après avoir roulé en contre-sens et grillé un feu rouge, la voiture banalisée a percuté une jeune femme en scooter. Assurant avoir rendez-vous avec Emmanuel Macron, l’édile est reparti libre. 

Il est 17 heures 15 à Paris ce 17 décembre quand des policiers assistent à un accident entre une voiture et un scooter au croisement des avenues Eisenhower et Churchill, dans le 8e arrondissement. Le véhicule est une Citroën DS 7 noire aux vitres teintées sur lequel on peut apercevoir la cocarde réservée aux députés.  Après avoir remonté l’avenue à contre-sens et grillé un feu rouge à grand coup de gyrophares et de sirènes, la voiture a percuté une jeune femme apeurée. Un véhicule officiel ? Des collègues policiers ? Que nenni : le conducteur est un simple employé municipal de la ville de Poissy, sans aucune habilitation policière. À l’arrière, voilà Karl Olive, l’édile de la commune des Yvelines. Embarrassé, il affirme aux policiers qu’il a rendez-vous avec le président, à l’Élysée. Après avoir passé l’après-midi dans un colloque organisé autour de l’insertion des jeunes par le sport, Karl Olive est pressé. Suffisant pour justifier l’usage d’équipements de police sans en avoir l’autorisation ? Une pratique interdite, passible d’un an de prison et de 15 000 euros d’amende.

Conscient d’être en face d’une situation pour le moins inhabituelle, les forces de l’ordre appellent des renforts sur place. Ils ne s’attendaient sans doute pas à voir débarquer pas moins de quatre véhicules banalisés et plusieurs “gradés” sur les lieux de l’accident. À la tête de ce convoi exceptionnel, le commissaire de l’arrondissement, Robert Hatsch en personne, qui se charge des négociations express auprès du chauffeur et de son passager privilégié. Pendant ce temps-là, les premiers secours s’occupent de la victime, qui s’en sortira avec des blessures au niveau des hanches et des genoux. Après seulement quelques minutes, le commissaire revient vers ses hommes : la voiture peut repartir libre, toujours équipée d’un gyrophare et de deux sirènes de police. On ne fait pas attendre Emmanuel Macron, pas plus qu’on inquiète Karl Olive, un ami du président. Ce dernier était notamment à l’initiative, le 14 octobre dernier, de la participation du chef de l’État au match de football caritatif opposant le Variétés Club de France et des soignants du centre hospitalier intercommunal de Poissy-Saint-Germain-en-Laye.

 

Le spectre de l’affaire Benalla

La scène compromettante se devait de passer inaperçue. Elle le serait vraisemblablement restée sans l’intervention d’un des policiers présents sur place. Ce dernier publie dans les jours qui suivent plusieurs messages sur ses réseaux sociaux. Attestant de sa présence sur place par la publication de photos de l’accident, le policier s’étonne de l’intervention rapide du commissaire Robert Hatsch et de la mise à disposition de moyens considérables pour un “simple” maire. Au départ passés inaperçus, ces messages parviennent finalement aux oreilles des proches d’Emmanuel Macron. Le spectre de l’affaire Benalla plane toujours dans les couloirs de l’Élysée.

Quand le maire de Poissy est en goguette à Paris
Partager cet article
Repost0
17 décembre 2021 5 17 /12 /décembre /2021 07:00
Parade de Noël, le retour

La parade de Noël sera présente en cette année 2021. La précédente avait fait les frais du Covid, malgré le plein air.

Le retour de la magie de Noël se fera et se verra à Poissy. Pour les petits et les grands qui veulent réenchanter le monde, venez nombreux !

Demain samedi 18 décembre à 18h00, place de la Repu

 

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2021 3 15 /12 /décembre /2021 07:00
Îlot Paul-Codos : la consultation citoyenne se termine le 20 décembre

La consultation citoyenne pour le projet qui prévoit la construction de 149 logements familiaux, 120 appartements dédiés à une résidence senior ainsi que 95 chambres réparties en sept habitations d’une résidence de coliving se termine bientôt.

Vous avez jusqu’au 20 décembre pour apporter votre contribution à ce futur ensemble qui avait été présenté lors de son lancement comme intégrant « Le coliving » qui ne serait « ni plus ni moins que de la colocation 2.0 », la collocation « avec tous les services actuels » destinés aux divorcés, aux étudiants et aux jeunes retraités. A voir si cette formule était conservée.

 

Le coût total de l’aménagement est estimé à environ « 45 millions d’euros ». Les logements doivent être livrés en même temps que la réhabilitation de l’association de la Saint-Louis.

 

La relocalisation des services de Stellantis/PSA de Vélizy à Poissy permettra sans doute de remplir rapidement la plupart des logements. Sa situation de proximité du centre et de la gare SNCF/RER lui donne un attrait sans égal.


Présenté comme un « projet de transformation », ce projet reprend celui de « densification urbaine » de l’ancienne municipalité socialiste, qui trouve ainsi son terme plus de 8 ans plus tard dans sa finalisation effective.

Après la consultation, il est annoncé un « suffrage » ouvert aux Pisciacais. Peut-être une votation citoyenne pour « faire progresser la démocratie locale » ?
 

L’aménagement du nouveau quartier créé sur le site du centre Maurice Clerc (en contrebas de La Coudraie) aurait certainement mérité tout autant d’attentions, si ce n’est plus…

La consultation est possible en mairie ou sur le site de la ville.

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2021 1 13 /12 /décembre /2021 08:00
PLUi, modification n’est pas révision…

Voilà ce qu’on peut lire dans le site, au début de la page d’accueil : La première modification générale du PLUi est une procédure encadrée par le code de l’urbanisme qui ne peut prendre en compte que des évolutions mineures. Par exemple, elle ne peut pas alléger des contraintes destinées à protéger un élément agricole, naturel ou architectural. Pour une évolution plus profonde du document, il faudra attendre la révision, une procédure plus complexe et plus longue envisagée après cette première modification générale.


Doit-on comprendre, « circulez, y a rien à voir » (ou pas grand chose) ?

PLUi, modification n’est pas révision…
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche