Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 novembre 2019 5 08 /11 /novembre /2019 10:30
Qui veut s’en prendre au vivre-ensemble à Poissy ?

La perspective des Municipales en 2020 fait ressortir un certain nombre de promesses et propositions, tout comme un certain nombre d’acteurs, comblés comme déçus de l’action de la municipalité en place.

Beaucoup d’affirmations pour soit porter aux nues, soit pour critiquer de manière (peu) constructive voire acerbe les actions mises en œuvre comme celles qui ne l’ont pas été.

A Poissy, il existe tout type de personnages, réels ou fictifs, notamment par le biais des réseaux sociaux. Les comptes Facebook et Twitter pullulent, avec un pic de création ces dernières semaines, preuve que la politique « ça intéresse ».

La création de comptes « parodiques » en est une expression récente, pour prétendument justifier quelques dérapages intellectuels et verbaux. 

Même si la France est un pays de liberté(s), il reste quelques limites à ne pas dépasser. Les réseaux sociaux restent constitutifs du « vivre-ensemble », mais les « conneries » plus ou moins poussées restent légion. Et ne parlons pas des torrents de boue et d’insultes qui relèvent du lynchage virtuel.

 

Plusieurs de ces dépassements ont fait l’objet de plaintes, dûment déposées, dans un camp comme dans l’autre parmi les deux en présence à #Poissy.
 

Comme indiqué dans un précédent article (ou réaction dans les RS), « ça se tend ».

 

Dernièrement, c’est une icône locale et militant du vivre-ensemble qui en a fait les frais, pour le moment sans conséquence.

Pour avoir échangé avec lui hier suite à son post sur Facebook, nous apprenons qu’il a fait l’objet d’une comparution au commissariat de Police suite à dépôt de plainte au sujet d’une présomption de création d’un compte Twitter se voulant parodique.

La logique juridique aurait voulu qu’une enquête dans le cadre d’une plainte contre X soit menée avec une démarche plus technique sachant qu’il s’agit de réseaux informatiques.

Mais bizarrement c’est lui qui a été cité, et convoqué sur « simple supposition » sans le moindre élément factuel de preuve ; certains membres de la liste PoissyDemain ont eux aussi été supposés avoir une responsabilité.

Evidemment, cette manœuvre confine à croire à une tentative d’intimidation pour tenter de prouver on ne sait trop quoi.

Pour reprendre une célèbre réplique du film « les tontons flingueurs », il faut décidément finir par croire que « les cons, ça ose tout, c’est d’ailleurs à cela qu’on les reconnaît ». L’enquête menée finira par éclaircir la situation.

En attendant, nous exprimons notre total soutien face à ce genre de pratique d’un autre temps qui aura très probablement un effet boomerang sur son initiateur (et ses potentiels commanditaires).

Le bien vivre-ensemble est toujours à double sens.

 

NOTA BENE : l’article initial a été modifié puisqu’il a vu apparaître des différends personnels et familiaux entre les protagonistes. La polémique personnelle en public n’est pas la nature ni l’esprit de Poissyscope et de ses membres. 

En conséquence, ces échanges ont été supprimés volontairement et nous envoyons  le message clair de renvoi vers leurs propres responsabilités et conscience personnelle à l’ensemble des acteurs, déclarés ou non durant ces échanges.

 

Partager cet article

Repost0
5 novembre 2019 2 05 /11 /novembre /2019 08:00
Pistes cyclables à Poissy, quels tracés ?

Le sujet de la mobilité est important en Île de France. A Poissy, nous avons RER et ligne J, bientôt le TramExpress. Ils sont et seront bien visibles et accessibles.

La mobilité douce, entendez vélo, reste embryonnaire pour le moment. Le tracé des pistes cyclables reste peu visible voire introuvable. Et pour cause puisqu’il manque une politique claire d’abord au niveau départemental et son prolongement au niveau local et municipal.

 

L’émergence de besoins, plus marqués avec l’augmentation exponentielle du prix du carburant, de l’incertitude de la régularité des transports en commun et de répondre à l’expression populaire de retour à la nature, en a fait un sujet mieux pris en compte par les politiques. 
 

La prochaine installation du Campus PSG permettra d’avoir une liaison vers les hameaux de Poissy, les deux premiers. Le troisième et sa liaison avec Orgeval reste à définir. Au delà, pour aller à Feucherolles et Plaisir, il faut emprunter la côte des Grès dont chacun connaît la dangerosité, même pour les voitures.

Même le projet des (mégas) haras sur les hauteurs du Poult n’intègre aucun aménagement cyclable pour y accéder illustrant encore une fois une réflexion en silo (pour ne pas dire son manque) et montrant ou révélant in fine un traitement à la marge.

Pour celle associée aux futurs TramExpress13 et passerelle sur la Seine sur l’ancien pont, il faudra sans doute préciser les liaisons et circuits, voire faisabilité à certains endroits.

 

Tout un programme, y compris pour les prochaines #municipales2020 qui voient le sujet mis en avant. Peut-être une bonne motivation pour avoir à terme un(e) « monsieur/madame Écologie et mobilités douces » dans la ville de Saint-Louis ?

 

Plus d’information www.francevelotourisme.com

Pistes cyclables à Poissy, quels tracés ?

Partager cet article

Repost0
28 octobre 2019 1 28 /10 /octobre /2019 12:26
Micmac à Poissy

Un « community manager » est en cours d’embauche par la ville de Poissy. Entendez une personne qui va gérer les comptes de la mairie sur les Réseaux Sociaux : Facebook, Twitter entre autres.

Il sera bienvenu, car quelques maladresses sont relevées, comme encore récemment, renforçant l’impression d’une belle cacophonie...

 

Quel micmac à #Poissy !

Micmac à Poissy
Micmac à Poissy

Partager cet article

Repost0
18 octobre 2019 5 18 /10 /octobre /2019 08:00
OSS78300, Poissy nid d’espions

Les municipales de Poissy deviennent un vrai roman, à en croire Nathalie MARTIN qui conduit la liste et le collectif POISSY DEMAIN.

Il y a tout ou presque, espion, course poursuite, suspense... pas encore de mort dans un placard, heureusement.

A tel point qu’on dirait un film d’espionnage dont le titre est tout trouvé : OSS78300, Poissy nid d’espions 😎

Mais les barbouzes barbotent un peu trop et manquent de souffle, ils se sont fait rattraper... Les gars, il va falloir arrêter de fumer et être un peu plus assidus aux séances de sport organisées à la mairie ! 🙄

L’histoire ne dit pas ce qu’ils faisaient là, mais les domiciles de certains membres de cette liste semblent recueillir un intérêt marqué ces derniers temps. L’épisode de celui pris en photo et mis en ligne sur Twitter est encore tout chaud.

Ce qu’il faut retenir dans l’immédiat, faute d’éléments supplémentaires, c’est que « Le terrain, il n’y a que ça de vrai... » 😜

Le point positif est que la proximité a tendance à bien se démocratiser, même si les mauvaises langues pourraient dire qu’elle est un peu trop ciblée, y compris vis-à-vis du premier édile qui semble être « tracé ». Il est vrai que les jantes de sa nouvelle voiture de fonction brillent un peu trop au soleil et font des jaloux. 😬

Attention de ne pas tomber dans les mauvais travers, d’un côté comme de l’autre, car les appétits s’aiguisant, il est de mauvais réflexes contraires à l’irréprochabilité tant nécessaire pour redonner confiance à nos concitoyens.

Suite dans un prochain épisode ? 
 

OSS78300, Poissy nid d’espions

Partager cet article

Repost0
18 octobre 2019 5 18 /10 /octobre /2019 07:30
Grève inopinée des transports IdF

L’association « Plus de trains » nous informe

Attention, il y a une grève inopinée ce matin encore, et sur tout le réseau Ile de France 😡

Comme ce mouvement social n’a pas été réalisé selon les règles prévues par la loi (les grévistes doivent se déclarer 48h avant), c’est très difficile de savoir ce qui va rouler ou pas. On sait déjà que l’interconnexion du RER B est suspendue. Comme beaucoup d’usagers n’ont pas été informés, il risque d’y avoir des quais surchargés.

Comme lundi sur les lignes de Saint Lazare (et RER A Cergy Poissy), les usagers subissent un usage dévoyé du « droit de retrait ». Il n’y a pas plus de danger immédiat pour les cheminots qu’hier ou avant hier.

Les cheminots sont émus à juste titre par un accident de TER qui s’est produit hier en Champagne Ardenne : le conducteur était blessé et a dû gérer l’évacuation des passagers tout seul car il n’y avait pas de contrôleur à bord (comme dans tout train d’Ile de France depuis des décennies soit dit en passant).

L’émotion liée à l’accident de TER ne doit pas conduire à piéger des millions d’usagers de cette manière. Au delà d’énerver tout le monde, ce type de pratique crée des dangers , des risques de mouvement de foule, de malaises, d’accidents voyageurs et d’altercations entre usagers et avec les agents. 

Bon courage à tous

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche