Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 janvier 2010 4 14 /01 /janvier /2010 07:30
Logo-ANRU-copie-1.jpgUn air de déjà vu et entendu...

Le 25 octobre, mon article dans ce blog s'intitulait "PETITE ANNONCE : Ville de Poissy recherche subvention, probablement perdue à l'ANRU. Signe de reconnaissance : 1.569.750".

Il faisait suite au Conseil Municipal du 22 octobre au cours duquel j'avais alerté de la non-perception de la subvention de l'ANRU pour le quartier de Beauregard.

Je l'avais fait d'ailleurs par deux fois.
Et par deux fois, Monsieur Le Maire avait "botté en touche", car visiblement il n'était pas au courant.

Au final, il s'avère que - malheureusement - ce que j'avais annoncé s'est révélé être exact : la délibération N°8 du CM du 17/12/2009 le confirme.

La ville de Poissy récupère "quand même" 250 KE pour le quartier. 

Soit une différence en notre défaveur de 1,32 millions d'Euros...

A la question de connaître quelles parties du projet présenté (à l'ANRU) seront impactées par ce manque à gagner, Monsieur Le Maire n'a pas été en mesure de donner le moindre détail.

Ce qui m'attriste dans cette affaire, c'est d'une part d'avoir eu raison car elle prive de ressources la ville et surtout les habitants du quartier de Beauregard du bénéfice des actions qui étaient prévues.

D'autre part, ce qui m'attriste également c'est le peu de suivi du dossier. Qui plus est
- avec un montant de ce niveau, il est vraiment dommage de découvrir les choses une fois le train passé,
- et ce malgré un contexte que je qualifierais de "plutôt favorable" puisque celui qui préside les réunions de l'ANRU Ile de France est un certain Jean-Paul HUCHON, sauf erreur de ma part.

Mais, comme cela a été dit le 24 septembre 2009, je ne connais pas les dossiers... parait-il...

Il faut espérer que les autres demandes de subventions auront un meilleur montage et suivi ainsi qu'une issue plus favorable.
 
Partager cet article
Repost0
13 janvier 2010 3 13 /01 /janvier /2010 07:30
lacoudraie.jpgGrosse dépense prévue


Après la délibération N°3 du CM du 17/12/2009, penchons-nous sur la N°7 : Le projet de La Coudraie.

Je rappelle que je m'étais abstenu le 31 mars 2009 concernant l'ampleur et le financement de ce projet : plus de 34 millions d'Euros ! Une paille, vous en conviendrez...

En décembre, en revoyant son ampleur et en ayant à l'esprit la réforme de la taxe professionnelle et ses effets potentiels sur les comptes de la ville à partir de 2012 (non maintien de la compensation de l'Etat), je ne pouvais que votre "contre".

En effet, il n'est pas possible de ne pas tenir compte de l'actualité, sauf à présager des hausses importantes de la fiscalité locale pour arriver à financer ce projet, hausses contre lesquelles je ne pourrai que m'élever.

A mon exhortation de revoir profondément le projet, et notamment à faire en sorte de trouver une solution acceptable pour ne pas payer les 3 (trois) millions d'euros d'indemnités de résiliation des baux de l'ancien aménageur, Monsieur Le Maire est........passé directement au vote de la délibération...

Au passage, cela a fait sourire une partie de l'assemblée, car cela faisait déjà la deuxième fois qu'il ne daignait pas me répondre. Mais ce n'était pas la dernière.
Partager cet article
Repost0
11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 22:00

monnaie "Petites" dépenses "imprévues"



Conseil Municipal du 17/12/2009 : La délibération N°3 traite de la "modification du budget principal de 2009".

Ce qui m'étonne toujours, c'est une certaine forme de facilité voire de nonchalance avec laquelle les évolutions sont présentées. A une lecture rapide - en diagonale - juste un aménagement de compte, pas de quoi "fouetter un chat" !

En fait, à y regarder d'un peu plus près, j'ai relevé quelques "petites" dépenses "imprévues" :

-  334 KE de dépenses courantes
-    60 KE de "dépenses imprévues de fonctionnement"
- 1.043 KE de "dépenses imprévues d'investissement"

soit un total de 1.437 KE.

Le plus étonnant est qu'à mes questions sur ces trois points, Monsieur le Maire n'ait pas daigné me répondre, me renvoyant vers le Secrétariat Général...

Il est vrai que s'il avait été de 10 KE, allez 20 KE même, cela aurait été compréhensible. Pour tout dire, je n'aurai pas posé la question à ce niveau là d'écart.
 
Mais, pour plus de 1,4 millions d'Euros au total (!), une explication circonstanciée aurait été bienvenue.

Monsieur Le Maire n'avait visiblement pas envie de me répondre, et je me suis dit que :
- soit il ne savait pas répondre
- soit il ne voulait pas répondre, très certainement sur le détail de l'imprévision

Faut-il alors s'étonner qu'il m'est difficile de croire en la "totale transparence" affichée et encore rappelée à l'occasion des voeux 2010 de notre Maire ?

Faut-il alors s'étonner de mon allocution, de mes doutes et mes désaccords exprimés en fin de conseil le 24 septembre dernier ?

Pour reprendre une histoire "à la mode" à Poissy, celle de "la carpe et du lapin", j'ai identifié "la carpe", dans cet épisode...mais ce n'est pas le dernier.


 

Partager cet article
Repost0
7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 23:55
Sécurité à Poissy, quelles actions concrètes ?

Entendue ce soir, lors des voeux du Maire de Poissy aux "personnalités", une affirmation qui m'a grandement étonné : 

la mise en place du conseil local de sécurité et de prévention de la déliquance qui a donné lieu à des actions concrètes qui ont "significativement" amélioré la situation...

Pour preuve, pas de voiture brûlée au nouvel an, mais...trois jours plus tard...

Monsieur le Maire affirme vouloir renforcer les moyens humains et n'avoir
 pas de projet d'investissement à la "technologie à l'efficacité improbable" (sic)...


En clair, pas de vidéo-protection en vue à Poissy. C'est un des points majeurs de désaccord que j'ai avec lui.

Alors même que les villes de Sartrouville et Villennes sur Seine ont pu en montrer l'efficacité, Poissy va rester les bras croisés devant les méfaits dont souffrent ses administrés.

Encore hier soir, j'ai eu le témoignage de pisciacais du quartier de Saint-Exupéry qui me disaient être excédés par les vols ou tentatives de vols presque journaliers sur leurs véhicules et jusque dans leurs jardins.

Alors, faut-il mettre un policier (municipal) devant chaque maison ? Le budget de la ville n'y résisterait bien entendu pas. 

Alors quelles réponses et quelles actions concrètes ?

Nous aurons l'occasion de revenir sur les improbables réponses du Maire, en particulier celles à mes questions lors du conseil municipal du 17 décembre 2009. 
Partager cet article
Repost0
4 janvier 2010 1 04 /01 /janvier /2010 22:47
conscienceBons vœux
ou bonnes
résolutions ?








En cette période de début d’année, les vœux sont « de saison ». Preuve en est, tant les personnes se saluent, se congratulent, s’embrassent…
 

Les vœux des maires suivent la même voie.

Ceux du maire de Poissy sont prévus les 6/01 (personnel) et 7/01 (personnalités) au CDA.
 

Avant même de les entendre, peut-être faut-il rapidement mettre en lumière la différence entre « bons vœux » et « bonnes résolutions » : 

- bons vœux : bonnes intentions qu’on adresse aux autres sans s’engager sur le résultat ni les moyens 

- bonnes résolutions : bonnes intentions qu’on adresse à soi-même sans généralement trop s’attarder sur les moyens et donc sans trop s’engager sur le résultat 

Quelle différence faites-vous ? 

Rien concernant le résultat…voire… 

En fait, la différence se fait sur l’existence d’une démarche cadrée et volontariste – j’ajouterai concertée et partagée car il est difficile voire impossible de réussir sans les autres. Le fameux "facteur humain" au sens positif du terme.  

Dans ce cas, et même si les attendus des bonnes et grandes résolutions résistaient à tous ses propres efforts, alors la différence apparaitrait malgré tout. Pourquoi ? Car les efforts laissent toujours des traces, des effets dont l'inachevé suscite une réaction, une dynamique nouvelle. 

Dans le cas contraire, les bonnes intentions se limiteraient à un simple exercice de savoir-paraître qui ne comblerait de satisfaction que son seul égo. L’essentiel, qui tient à la fois d'une relation avec soi et avec les autres, serait obéré, "loupé" : le respect de sa propre conscience.

Mais encore faut-il en avoir une...


Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche