Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 juin 2010 6 19 /06 /juin /2010 10:30

Zacbongard.jpgInformation pour le projet

du nouveau quartier BONGARD


ou le vrai problème de Poissy n'est pas celui qu'on croit


Ce jeudi soir, 17 juin, a eu lieu la première réunion pour l'aménagement de la Zac Bongard qui se situe entre la voie de chemin de fer et le nouveau quartier de Noailles (Bd Robespierre).

 

Pour être objectif, je dois avant tout dire que cette grande zone constitue une verrue dans Poissy et qu'elle doit être aménagée. Toutefois, je ne suis pas certain qu'elle doive se faire au détriment des entreprises qui y sont présentes, mais je suppose qu'avec la réforme et la déconnexion de la taxe professionnelle avec son territoire, la décision de les sortir de l'espace urbain soit plus facile à prendre.


Le Maire a pris de la graine de ses dernières réunions et il l'a beaucoup mieux joué cette fois, soyons objectifs, ce qui a permis une réunion bien moins houleuse que celles des quartiers La Bruyère et rue Gallieni. Elle a été certainement mieux préparée, sous la houlette de Jean-Paul HEDRICH.

 

Le projet présenté a montré trois hypothèses de concentration de population pour une superficie de 15 hectares, amenant 2000, 4000 ou 7000 habitants supplémentaires, avec une préférence affichée pour celle de 4000, avec une densité de 90 à 120 logements à l’hectare. 30% des logements seraient consacrés au logement social, ce qui - mathématiquement - ferait baisser (un peu) les 38% répertoriés à Poissy.


La concertation affichée a montré rapidement ses limites lors de deux interventions du public :

- les études ont (selon cette personne) montré que le souhait des habitants étaient d'avoir une densité d'habitation plus "light"

- une personne a rebondi pour dire qu'à Gallieni, les riverains préfèraient le crèche et non le foyer pour jeunes.

Sur ce dernier point, le Maire a répondu qu'il connaissait une (!!) personne qui était très satisfaite d'avoir un foyer pour jeunes et que l'emplacement n'était pas idéal.

 

C'est pourquoi je ne qualifierai pas cette réunion de "concertation" mais "d'information interactive". Car même s'il a y eu sollicitation des pisciacais, elle ne se situait que pour des points à la marge du projet comme par exemple le nom du quartier (pour enlever celui de Bongard, trop associé à l'ancienne équipe à l'origine du projet, tout comme pour le revenu étudiant). 


Par ailleurs, lors de réunions du groupe majoritaire (quand j'y étais encore) le projet a été montré à deux reprises, avec des pistes d'aménagement qui se confirmeront sans doute à la lecture du projet final, affermies par le résultat des études du cabinet qui a fait la présentation ce jeudi soir.

 

Un tel afflux de population ne manquera d'avoir un impact sur la vie quotidienne : circulation, école, crèche etc.


Et son lot d'impôts pour l'ensemble des pisciacais !


Car, de l'aveu même du Maire, la ville devra se charger des voiries  - l'achat des terrains et leur dépollution seront effectués par l'(es) aménageur(s) et intégrés dans les coûts de revente.

En attendant, pour montrer que le projet n'est pas "figé", « nous poursuivons la réflexion ». 


C'est ce qu'il faudra faire effectivement, mais pas tellement à ce niveau. Car le vrai problème a été évoqué sans qu'il ait réellement traité : il s'agit de la circulation dans la ville.

 

L'étude a montré qu'il y a 31.000 véhicules/jour sur l'axe Carrières/Saint-Germain et peu ou prou 18.000 véhicules/jour sur l'axe Orgeval/Achères/Maisons-Laffite.

 

Et, encore une fois de l'aveu du Maire, les projets urbains "des communes d'en face" vont créer de "grosses difficultés" pour la circulation, oubliant peut-être un peu trop rapidement l'impact des 4000 habitants supplémentaires prévus à Bongard.

 

Là est en fait le vrai problème de Poissy : la circulation et sa fluidité.

 

Dans ce projet "Bongard", tout le flux sera concentré vers le rond-point "PSA", sans qu'il y ait d'autre aménagement des axes actuels de circulation.

Dans cet esprit, l'avenue du Bon Roi Louis (passage devant la Collégiale) et les Boulevards Gambetta (RD190) et Robespierre confirmeront leur caractère "d'autoroute urbaine", même si c'est à faible vitesse. Les chiffres présentés le confirment.


Poissy est effectivement un grand lieu de passage, avec son lot de nuisances constatées tous les jours : ainsi, il faut parfois une bonne demi-heure, si ce n'est pas plus, pour "passer" Poissy aux heures de pointe. Sans compter la pollution. Cela devient presque pire qu'à Paris, c'est dire !

 

C'est bien ce même sujet qui a été mis en avant par les habitants de La Bruyère, pour sortir du quartier. Le phénomène a été mis en relief récemment de manière concrète par nos amis de Coeur de Poissy.

 

Donc, ce à quoi l'équipe municipale devrait oeuvrer, c'est la fluidification de cette circulation, avec entre autre le contournement de la ville.

 

Il ne s'agit pas de faire un plaidoyer pour l'A104 pour un des quelconques tracés, inadaptés aux enjeux de l'Ouest parisien. Cependant le contournement de la ville par l'Est serait une des solutions matérialisée par une partie du tracé "blanc", avec en prolongement la réalisation du pont d'Achères.

 

Donc, nous aurons beau aménager de telle manière ou de telle autre ce nouveau quartier Bongard, et en dehors du désenclavement du quartier Saint-Sébastien auquel je souscris pleinement, la réponse à la problématique de la circulation ne sera malheureusement pas donnée dans ce projet.

 

Mais c'est cependant la clef du bien être (retrouvé) des pisciacais actuels et des futurs 4.000 habitants du quartier Bongard.



Partager cet article
Repost0
18 juin 2010 5 18 /06 /juin /2010 07:00

degaulle.jpg

 

 

Il y a 70 ans : L'Appel du 18 juin, le début de la résistance 

 

 

 

Un homme s'est levé pour porter la voix du peuple français, un homme devenu complètement historique.

 

Le 18 juin 1940, le général de Gaulle appelait depuis Londres sur les ondes de la BBC les Français à poursuivre la guerre du côté des Britanniques face à l'Allemagne nazie.


De Gaulle appartient à toutes et à tous ; entré dans l'histoire, il a démontré combien l'honneur était le seul idéal, combien la liberté devait être défendue envers et contre tout. Il était profondément républicain. Le gardien de notre République durant ces temps troublés et ensuite à partir de 1958.

 

Le Gaullisme reste une résistance et une espérance, essentielles dans notre histoire de France.


Le Gaullisme n'est ni de Droite, ni de Gauche. Il est à Droite, à Gauche et au Centre, en un mot : Français.

 

A chacun donc d'apprécier sans considération politique cette journée de mémoire française.


 

70 ans plus tard, une journée de commémoration pour ce discours fondateur de la Résistance est organisée à Londres et à Paris. Les téléspectateurs français pourront suivre les différentes cérémonies à la télévision, sur TF1 et France 2. 

Après une visite au quartier général historique des Forces Françaises Libres, une parade militaire franco-anglaise sera organisée au Royal Hospital de Chelsea. 2.500 invités sont attendus dont des vétérans britanniques et des anciens combattants de la France libre. 

La chaîne France 2 diffusera après son "13h00" des reportages sur le parcours du général français et des résistants bretons, à travers des histoires insolites ou tragiques. 

La journée spéciale se terminera par la cérémonie parisienne, retransmise en direct sur France 2 à partir de 18h. 


 

Je vous propose également de visiter et de revisiter un site exceptionnel pour un événement qui a remis en marche notre Patrie :

appel-18-juin.jpg   http://www.appeldu18juin70eme.org/

Ce site vous donne toutes les commémorations qui auront lieu dans votre commune pour le 70ème anniversaire de l’Appel du 18 Juin 1940 ainsi que de nombreuses autres informations utiles.



 

***Ajout : le Général Bigeard a attendu ce jour pour s'en aller, à 94 ans. On le connaissait pour l'homme de Dien Bien Phu et de la bataille d'Alger, on le connaissait moins pour le résistant, capturé et évadé, et ayant rejoint le Forces de la France Libre pour combattre dans leurs rangs. 


 

Partager cet article
Repost0
17 juin 2010 4 17 /06 /juin /2010 07:00

DARD, une fin dare, dare...


Sans faire un jeu de mot laid, j'ai failli me piquer d'intérêt au DARD : création tonitruante, personnalité médiatique et populaire, projet pragmatique etc.


Mais voilà que patatras, Patrick Sébastien a annoncé hier sa dissolution !


Et pourtant il y a eu beaucoup d’espoir dans ce mouvement, novateur, décalé. Malgré la promesse de ne pas baisser les bras malgré les nombreuses attaques qu’il pensait devoir subir, il a donc fini par jeter l'éponge. Comme le dit dans son blog Philippe MARIETTE (représentant local du DARD, et conseiller municipal de Poissy), c'est triste.


Triste pour la pluralité politique,

Triste pour tous les gens qui y avaient cru (plus de 25.000 personnes).

 

L'aventure n'aura donc duré que trois mois...

 

A l'avant veille du nouveau mouvement de Dominique de Villepin, cela laisse un sentiment d'inachevé et montre la difficulté de mobilisation de masse des citoyens. 

 

Même si P.SEBASTIEN faisait toujours recette, en clown des temps moderne, peut-être que le mélange des genres n'a pas été totalement compris par le plus grand nombre de ses supporters et fans, que l'animateur pensait pouvoir rassembler sur son nom..

 

Patrick Sébastien assure toutefois qu’il ne «renoncera jamais à se battre pour le respect et la dignité de chacun». «Ce qui n’a pas pu se faire dans la lumière, et bien on essaiera de le faire dans l’ombre», dit-il, plus que jamais remonté après les médias et les politiques. «Pour ma part, je vais faire comme tout le monde. Je vais m’asseoir devant la télé pour regarder le grand cirque en attendant que le chapiteau s’écroule».

 

Le chapiteau/pays qui s'écroule, je n'y tiens pas particulièrement.

 

Une autre politique est possible, même par temps de troubles.

Surtout par temps de troubles......

Partager cet article
Repost0
14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 07:00

mars-attacks

 

 

"Contre attacks"

 

 

 

 

 

 


Comme je l'ai relaté en février dans ce blog, et suite à mon article "éthique en toc" du 29 janvier dernier, Monsieur Le Maire de Poissy a autorisé son adjoint, Krémo ALLAOUCHICHE à ester en justice à mon encontre en sa qualité d'Adjoint au Maire. J'ai donc été assigné par huissier (*) le 15 avril.


Une première audience dite de mise en état a eu lieu le 18 mai dernier, au Tribunal de Grande Instance de Versailles, 6ème chambre correctionnelle, pour fixer l'audience de jugement au 14 juin à 14h00.


Comme je ne suis pas homme à me laisser impressionner et sûr de mon bon droit de citoyen français, j'ai plaidé la bonne foi et j'ai demandé la requalification de cette prétendue diffamation en


- prise illicite d'intérêt et détournement de fonds publics à l'encontre de K.ALLAOUCHICHE

- favoritisme, trafic d'influence et détournement de fonds publics à l'égard de F.BERNARD.

 

au regard de :

- l'organisation des salons de l'auto de Poissy en mai 2008, 2009 et 2010 et

- l'organisation de la semaine de l'égalité de décembre 2008, point que j'avais également mentionné dans ce blog au mois de février.

J'avais envoyé préalablement un courrier dans ce sens à Monsieur le Procureur de la République de Versailles, dont Frédérik BERNARD et l'avocat (**) de Krémo ALLAOUCHICHE ont été mis en copie.


Pour synthétiser :

après "Maire attacks", voilà que le conseiller "contre attacks"...


La décision sera rendue le 06 septembre 2010 à 14h00.


(*) de Médan   (**) de Paris

je ne peux donc m'empêcher de faire remarquer que cela ne contribue pas particulièrement à relancer l'activité économique locale pisciacaise...qui figure pourtant sur la "feuille de route" donnée par le Maire de Poissy à son Adjoint délégué aux commerces et au développement économique...qui se trouve être celui qui a esté en justice contre moi. 

Partager cet article
Repost0
13 juin 2010 7 13 /06 /juin /2010 10:00

ANTICOR 78 est né !

 

Le bureau national d’ANTICOR, association anti-corruption en politique, militant pour une gestion éthique des finances publiques, anti-cumul des mandats, et dont le Président d’Honneur est le juge Eric HALPHEN, a demandé à son porte-parole dans les Yvelines, Jean-Luc TROTIGNON, conseiller municipal de Rambouillet, de mettre en place un groupe local "ANTICOR YVELINES" dont les principales missions seront notamment :

 

- Être le relais du bureau national d’Anticor dans les Yvelines

 

- Créer un blog d’animation et d’information à destination des Yvelines, ainsi qu’un réseau de contacts

 

- Être attentif au respect des valeurs d’Anticor dans les Yvelines, les défendre et les promouvoir

 

- Signaler publiquement tout candidat ayant signé la charte éthique d’Anticor qui, une fois élu, ne respecterait pas les engagements qu’il a pris auprès d’Anticor, donc des électeurs

 

- Être attentif à une gestion éthique et rigoureuse des finances locales dans les communes des Yvelines, 

 

- Faire en sorte que des irrégularités concernant l’indemnisation d’élus locaux ne puissent plus avoir lieu dans notre département.

 

« ANTICOR 78 », dont le groupe de départ est en cours de constitution, est ouvert à tous les adhérents et sympathisants d’ANTICOR des Yvelines, élus ou non élus, avec ou sans étiquette politique.

 

            Contact : Jean-Luc Trotignon anticor78@gmail.com

 

            Site national d’ANTICOR : http://anticor.org


Nelson DeJésus est le relai local de Poissy : http://nelsondejesus.over-blog.com/

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche