Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 avril 2010 6 17 /04 /avril /2010 08:00

Mars Attack

 

  

  Assigné !

 

 

 

 

 

Dans le contexte politique, cela donnerait l'impression d'un "a signé" dans la même veine d'un "a voté", prononcé quand vous venez de faire votre devoir de citoyen.

 

Dans le cas présent, ce n'est pas le processus électoral, mais judiciaire.

 

Donc, le 18 mai prochain, je me présenterai à une audience devant le Tribunal de Grande Instance (TGI) de Versailles pour m'expliquer sur une prétendue diffamation.

 

Je n'y retrouverai peut-être pas son initiateur, Monsieur Krémo ALLAOUCHICHE, adjoint au maire de Poissy en charge du commerce et depuis peu du développement économique, puisqu'il s'agit d'une audience dite "de mise en état" qui n'est qu'une audience technique entre avocats avant l'audience de jugement qui sera fixée à cette occasion.

 

Que me reproche-t-il exactement ?

 

Tout simplement de l'avoir diffamé dans trois articles de ce blog, relativement à mon opinion qu'il ait manqué d'éthique dans le cadre de l'organisation du salon de l'auto en mai 2008 et 2009 - dont il a la charge, où plusieurs dizaines de repas pris dans un de ses restaurants ont été payés par la mairie.

 

Les trois articles sont les suivants :

- "éthique en toc", du 29 janvier 2010

- "maire attacks" du 15 février

- "18 février, soirée <<hot>> en couleur" du 19 février

 

En vérité, j'attendais cette assignation depuis que j'avais découvert dans l'ordre du jour du conseil du 18 février, la décision du maire d'acter en justice. Cela aura pris 2 mois, mais tout arrive à point à qui sait attendre.

 

Car entre temps, cela m'aura permis de préparer ma défense avec quelques amis avocats, dans une démarche plutôt active avec l'intention de mettre au goût du jour l'histoire de "l'arroseur arrosé".

 

D'ici là, chacun pourra réfléchir sur l'idée que cette action judiciaire ait pu être menée pour tenter de faire taire ou en tout cas faire baisser d'un ton l'opposant politique que je suis. Le débat est ouvert.

 

Pour ma part, sachez que je ne lâcherai rien, et que bien au contraire, cela me renforce dans la volonté de continuer - et même d'accentuer - mon action citoyenne et politique au sein de la ville.

 

C'est même pour moi un devoir, plus que jamais à partir de maintenant.

 

Affaire à suivre...

Partager cet article
Repost0
15 avril 2010 4 15 /04 /avril /2010 01:30

billets-euros.jpg

 

Halte à la folle spirale

des dépenses de la ville de Poissy !
 
 

 

 

 

Allocution prononcée lors du Conseil Municipal du 14 avril 2010,
reprenant les éléments chiffrés remis par les services administratifs et financiers de la ville de Poissy.
 
 
 
"Le budget 2010 de la ville de Poissy présenté ce jour mercredi 14 avril laisse apparaître la perspective fiscale de la fin de mandature, qui ne peut que s’avérer douloureuse pour les pisciacais.
 
De quoi est-il question ? Pour faire simple, d’une part des recettes de contributions directes qui stagnent et d’autre part des dépenses qui s’envolent.
 
Ainsi, par rapport à 2009, la progression des dépenses de fonctionnement prévues en 2010 se fera avec un bond de près de 11,50% à plus de 7 millions d’Euros.
 
La différence par rapport à 2007 s’établira donc à plus de 14 millions d’Euros, alors que parallèlement, les recettes directes ne progresseront que de 4 millions d’Euros durant la même période, soit un écart de plus de 10 millions d’Euros.
 
Avec cette politique de fuite en avant, la réserve laissée par la précédente équipe aura fondu comme neige au soleil et il va falloir sans conteste revoir la fiscalité locale dans les prochaines années, ce rien qu’au regard de la seule évolution - phénoménale - de la masse salariale.
 
En effet, 2010 prévoit d’avoir une dépense de salaires et charges de 32.6 mE contre 27.6 en 2007, soit une progression de +5 millions.
 
Le cumul (calculé sur la fin de la mandature jusqu’en 2014) nous donne un supplément de 25 millions d’euros (5 millions x 5 années) par rapport à une progression plus « normale ». Dans une récente tribune libre je l’avais estimé à 20 millions, malheureusement j’avais visé un peu trop court…
 
Car, avec des effectifs d'agents municipaux augmentés de +7,5%, et ce n’est pas terminé ( !), ces dépenses seront malheureusement récurrentes !
La masse salariale n’est cependant qu’une partie de ces importantes évolutions, car à regarder le poste « dépenses à caractère général », la progression en montant lui est semblable : +5 millions.
 
Alors Monsieur le Maire, comment allez-vous financer toutes ces dépenses si ce n’est en augmentant de manière substantielle les taxes locales ?
 
Vous aurez beau tenter de vous retrancher derrière le prétexte de la réforme de la taxe professionnelle, vous n’aurez cependant aucune excuse d’avoir laissé filer et même alourdi les dépenses de la ville alors que vous connaissiez pertinemment l’évolution des recettes de la ville, de toute façon en stagnation, crise économique aidant.
 
En se basant sur les recettes des taxes foncières et d’habitation, dont le total annuel s’établit à 19,5 millions d’euros, il faudrait les augmenter au minimum de 10 % tous les ans pendant trois ans, peut-être quatre, pour arriver à financer cette frénésie de dépenses.
 
Peut-être allez-vous le faire en une seule fois, en 2011, pour ne pas obérer vos chances aux Législatives de 2012, pensant sans doute que les pisciacais auront oublié ou avalé la pilule ? Ou peut-être attendrez-vous 2012 alors que la pression de l’équilibre budgétaire sera devenue tellement forte qu’au pied du mur – que dis-je, du gouffre - il ne sera plus possible de faire autrement.
 
Ou peut-être allez-vous solliciter les banques pour obtenir des prêts ? Mais attention les charges financières prévues à plus de 2,7 millions d’euros vont déjà quasiment doubler par rapport à 2009 !
 
Voire les deux, augmentations d’impôts et prêts bancaires, puisqu’il faudra sans doute faire feu de tout bois pour tenter de maîtriser une machine devenue insatiable, trop bien huilée par pléthore d’effectifs et de dépenses « à caractère général » et de « gestion courante ».
 
Donc halte à la folle spirale des dépenses ! Halte aux pratiques d’apprenti-sorcier !
 
La grande question est de savoir quelles marges de manœuvre vous laisserez à votre successeur en 2014, car avec une gestion aussi effroyable, il serait catastrophique de la maintenir à l’occasion d’une autre mandature."

 

Le vote de l'augmentation des tarifs d'entrée à la piscine de plein air serait-il annonciateur des augmentations de taxes locales ? J'y reviendrai dans un prochain article.

 

Partager cet article
Repost0
8 avril 2010 4 08 /04 /avril /2010 07:30

a21.jpg

 

 

Agenda 21 :

21 orientations


 

L’agenda 21 est un plan d’actions pour l’application d’objectifs concrets et à long terme du développement durable. Poissy comme beaucoup de villes a mis en place un agenda 21. Bertrand Pasquier, conseiller municipal délégué, indique sur le site MEDIASEINE.FR "que la ville est actuellement sur la phase de diagnostic. La population est invitée à participer aux réunions organisées cinq mardis du 4 mai au 6 juin « les mardis du développement durable » où seront discutées les thématiques principales du développement durable, afin d’avoir leurs ressentis."

Désormais incontournable, la notion de développement durable est en passe, si ce n’est déjà le cas, de devenir un art de vivre. A Poissy, il faut toutefois aller au-delà de la notion, sur le terrain de l’action.


Qu'est-ce qu'un Agenda 21 ?

Un Agenda 21 est un programme d'actions pour le 21ème siècle relatif au développement durable. Afin de formaliser sa démarche globale de développement durable, qui reste à mettre en place à Poissy, la ville doit élaborer le sien, en adoptant une démarche participative.

 

Dans sa gazette N°35 "Hiver 2010", l'association "VivreSaVille" annonce que le cabinet chargé d'établir un diagnostic par le "comité d'orientation", jusque là inconnu au bataillon par le conseiller municipal que je suis, comité qui annonce la mise en place d'un "comité partenarial", tout aussi inconnu.

 

Par ailleurs, le "comité de pilotage", toujours aussi inconnu, se serait réuni le 05 février et aurait défini la démarche et le calendrier, arbitré le dispositif de concertation et déterminé la charte et la composition du "comité partenarial".

 

Faites-moi penser à demander l'inscription du sujet "concertation" et "information des conseillers municipaux" dans cet agenda 21...


L'Agenda 21 de Poissy tel que je le verrais

 

Pour l'élaboration de son Agenda 21 La Ville de Poissy doit mettre en place une démarche participative associant acteurs locaux, habitants de la commune, agents municipaux...et la totalité des élus, municipaux entre autres.

L'Agenda 21, définissant un premier programme d'actions, devra ainsi être voté au conseil municipal, pour enfin fixer les objectifs et les décliner en actions concrètes.

 

L’objectif général est de favoriser la diminution de la consommation d'énergie et la réduction des émissions de gaz à effet de serre.


L’agenda 21 de Poissy doit servir de réel fil conducteur permettant de placer l'ensemble des projets municipaux dans une optique de développement durable.

 

Le programme d'orientations

 

Les orientations données par l'Agenda 21 de la Ville de Poissy doivent permettre à chaque acteur du territoire quel qu'il soit de se sentir bien dans son quotidien, de veiller au respect de la faune, de la flore, du patrimoine local, de partager ses expériences et de participer à la vie de la cité.

Mes propositions sont les suivantes :

 

Orientation 1 : favoriser un aménagement du territoire plus responsable, participatif et novateur, en faisant participer les habitants à la vie de la cité

 

Orientation 2 : renforcer la proximité et la concertation avec les acteurs du territoire en facilitant l'accès aux services municipaux et aux élus

 

Orientation 3 : favoriser la qualité de vie et le bien-être des habitants en prévenant les incivilités et en protégeant l'environnement

 

Orientation 4 : agir sur l'insertion sociale et professionnelle en aidant les habitants à vivre dans les meilleures conditions possibles en intervenant sur plusieurs plans : la santé, le logement, les contraintes familiales, les loisirs, la mobilité, la formation et l'orientation.

 

Orientation 5 : promouvoir le « bien-vieillir » en permettant aux seniors de s'affirmer comme acteur à part entière dans la cité

 

Orientation 6 : faciliter l'intégration des personnes en situation de handicap afin de leur faciliter la vie au quotidien et de les faire participer activement à l'animation sociale, sportive et culturelle de la cité.

Orientation 7 : favoriser les échanges avec les entreprises pour faire de Poissy un territoire accueillant une économie durable, un territoire exemplaire en terme de responsabilité sociale des entreprises

 

Orientation 8 : coordonner les interventions du réseau éducatif pour soutenir les familles dans la gestion et l’éducation de leurs enfants

 

Orientation 9 : favoriser l'échange avec le monde associatif et lui permettre de développer des activités responsables et citoyennes

 

Orientation 10 : favoriser la multimodalité et les circulations douces dans les déplacements pour désengorger le centre ville et le rendre plus accessible.

 

Orientation 11 : réduire les déchets et la consommation d'énergie de la Ville, en triant et en recyclant un maximum ses déchets

 

Orientation 12 : maîtriser la demande d'énergie avec les acteurs du territoire et développer les énergies renouvelables

 

Orientation 13 : réduire l'impact du bâti de la Ville sur les émissions de gaz à effet de serre par la construction ou la réhabilitation de bâtiments durables

 

Orientation 14 : réaliser des achats publics responsables pour réduire l'impact de la Ville sur l'environnement et favoriser l'émergence d'une économie responsable

 

Orientation 15 : préserver et valoriser le patrimoine local culturel, matériel et immatériel

 

Orientation 16 : protéger le patrimoine arboré et développer l'entretien raisonné des espaces verts en favorisant la biodiversité.

 

Orientation 17 : faire de l'alimentation un facteur clé de la santé et du bien-être en sensibilisant les enfants et les adultes au goût, à l'équilibre nutritionnel des repas, à la qualité des produits, aux achats durables, aux produits locaux, biologiques et issus du Commerce équitable.

 

Orientation 18 : identifier, protéger et conserver la ressource en eau par une meilleure sensibilisation des acteurs

 

Orientation 19 : faire découvrir le monde agricole aux habitants et soutenir les exploitants dans une activité responsable, promouvoir le compostage

 

Orientation 20 : promouvoir le sport et les loisirs comme facteur de bien-être et d'attractivité du territoire en favorisant le nombre et la diversité des services offerts

 

Orientation 21 : promouvoir la démarche de manière permanente et participative auprès de nos concitoyens en l’intégrant à la politique de la ville

 


Ne tardons pas, il y a du pain (bio) sur la planche...


Gageons que tous ces comités qui ont été constitués y contribueront activement... avant la fin du siècle. Attention, il ne reste plus que 90 ans !


Partager cet article
Repost0
7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 07:30

Budget municipal 2010,

poisson d'avril à retardement ?

 

 

 

La séance du 25 mars intitulée "débat budgétaire" n'a été que le prémice de l'illustration de la démocratie locale appliquée à la ville de Poissy.

 

Elle contenait un "poisson" avant l'heure, avec le budget mirifique de 6.550 euros prévu en 2010 pour le développement économique de la ville.

 

Oui, vous avez bien lu : 6 5 5 0.....Autant dire rien.

 

C'est sans doute le record du plus petit chiffre jamais annoncé dans une ville de plus de 20.000 habitants.

Voyons si ce montant sera confirmé le 14 avril prochain, date du prochain conseil.

 

Ce conseil sera aussi l'occasion de constater la "nouvelle" politique de l'équipe municipale majoritaire en faveur des associations. Mme VINAY, première adjointe au maire, nous l'avait promis pour 2010, sur la base de nouveaux critères.

 

Nous aurons donc l'occasion de les découvrir à ce moment là, car malheureusement aucune information, ni officielle, ni officieuse, n'a circulé, et les décisions sont restées prises en vase clos, écartant probablement la plus grande majorité des conseillers, à commencer par ceux de l'opposition, affichés officiellement ou "internes" au groupe majoritaire.

 

Voilà pour le côté "démocratie locale". Peut-être devrais-je rajeunir pour passer dans le conseil des jeunes où le principe se veut mieux appliqué, parait-il.

 

Pour le côté "transparence", il finit toujours par rejaillir à un moment donné : l'impact sur le budget de la ville, et à terme sur l'évolution des taxes locales, ne pourra que devenir visible.

 

Ne nous faisons pas d'illusion sur ce dernier point, la ville ne pourra pas financer tous les projets en même temps sans revoir sa fiscalité.

 

Il faudra espérer que les informations économiques et budgétaires qui figurent sur le site web de la ville n'en restent pas à une grande déclaration comme celle visible à ce jour : "Cette année, le budget municipal a été voté lors d’une réunion ouverte à tous les Pisciacais le 30 Mars 2009. Nous vous proposerons donc plus de renseignements dès la validation de ce nouveau budget."

 

Un webmestre a été engagé le 1er avril. Il sera chargé de mettre à jour le site web, qui remodelé pour 50 KE, n'a pas été maintenu jusqu'à présent à la hauteur des attendus d'une ville de la taille de Poissy. 

 

Même si c'est une embauche de plus, espérons que ce ne soit pas un poisson...

 

 

 

Partager cet article
Repost0
3 avril 2010 6 03 /04 /avril /2010 14:00

videosurveillanceVidéo-surveillance,

le bon débat ?


L'association Vivre Sa Ville, d'obédience verte/écologiste annonce un débat sur la Vidéo-surveillance le mercredi 7 avril prochain à la Salle Blanche de Castille - 20h30.


Sur le principe, c'est une bonne initiative, tant le sujet de la sécurité mérite d'être abordé et - enfin - traité, à Poissy en particulier.

Pour bien faire, parlons plutôt de vidéo-protection, le mot "surveillance" ayant une connotation négative.


Toutefois, j'ai un grand questionnement quand je regarde la composition des invités de ce débat car, sauf erreur de ma part, nous n'avons que de invités "contre" ou "anti" , aucun "pour" :


- Noé LE BLANC, journaliste, est l'auteur notamment de l’article Sous l’œil myope des caméras, Le Monde diplomatique, septembre 2008 et de l’article Télésurveillance, Revue du Mauss permanente, 14 décembre 2008. Il déclarait dans une émission sur Radio-Libertaire en janvier 2009 : "La vidéosurveillance, c’est l’idée de mettre un policier derrière chaque citoyen, mais ça n’est pas possible. C’est pas efficace contre la délinquance, plus pour la paix sociale."


Tanguy LEGOFF est Sociologue à l’IAU île-de-France, chercheur associé au CESDIP.

Dans son analyse sur le rapport sur l’efficacité de la vidéoprotection du Ministère de l’Intérieur de l’Outre-Mer et des Collectivités territoriales (juillet 2009), analyse écrite avec Eric Heimann, conclut : "Au terme de la lecture de ce rapport, force est donc de conclure que l’efficacité préventive de la vidéosurveillance est bien mince et son aide à l’élucidation marginale. Ceux qui affirment le contraire n’ont pour l’instant pas de preuves solides pour le démontrer."


- Jean-Claude VITRAN est membre de la Ligue des Droits de l'Homme (LDH)

Dans une interview au "Télégramme", il affirme "Les caméras ne sont pas efficaces: le dispositif permet de résoudre entre 3 et 5% des affaires. Le coût est, de plus, exorbitant. Rien qu'en maintenance, il faut compter, par an, 10% du coût initial."


- Emilie THEROUIN est militante d'Europe Ecologie (EE)

Dans son blog personnel, elle ne porte pas la video-surveillance dans son coeur.

 

Alors est-ce le "bon" débat ?

 

Commençons par quelques points de vue :

- celui de LE BLANC : vu sur le blog camarade

- celui contre LE BLANC : vu sur blog-libre

-  le mien, qui est un questionnement : quelle autre solution apporter pour s'assurer que le sentiment d'impunité ne se développe pas, tant parmi la population que parmi les voyous ? Même si le taux de résorption des délits ne serait - globalement - que de 3 à 5% (prenons ces chiffres tel quel), n'est-ce pas "mieux que rien" ?

J'ose penser qu'intelligemment et correctement déployé, cet outil permettrait à nos polices, nationales et municipales, d'acquérir une vision ciblée qui fait souvent défaut à la maréchaussée pour intervenir à bon escient, par manque d'informations.

Comme il lui manque toujours "les bottes de sept lieues", donnons lui les moyens et l'outil qui permettraient de s'en dispenser plus facilement.

 

- le vôtre : la rubrique vous est ouverte.

 

L'autre question à poser est "faut-il faire l'effort de se déplacer pour participer à ce débat" ?

 

Car celui ou celle qui osera dire qu'il est "pour" ne risquera-t-il pas de se voir infliger un "tir de barrage" par tous les invités, animateur(s) compris.

 

Et comment croire à une "ouverture" d'esprit ou de dialogue (à orientation unique, donc) quand tous les invités sont du même bord ?

Cela n'est-il pas le reflet de la pensée des animateurs, qui certainement se défendraient d'avoir des opinions pré-établies, qui laisserait penser à une pré-orientation ?

 

En attendant, si vous en avez une, prenez votre caméra pour surveiller le passage d'un être à grande oreilles qui a la fâcheuse habitude de ne pas se faire voir lorsqu'il dépose oeufs, poules et cloches un certain jour de dimanche assez chocolaté, dixit les enfants.

 

Joyeuses Pâques !

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche