Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 janvier 2010 1 25 /01 /janvier /2010 07:30

aide-soc.jpgA quoi sert le CA du CCAS ?



C'est la question posée à juste titre par Mme DOMONT, conseillère d'opposition, lors du conseil municipal du 17 décembre dernier, en référence notamment au nouveau règlement du Revenu Etudiant de Poissy.

Rappelons que le Centre Communal d'Action Sociale 
est un établissement public communal intervenant principalement dans trois domaines :

  • l'aide sociale légale qui, de par la loi, est sa seule attribution obligatoire ;
  • l'aide sociale facultative et l'action sociale, matières pour lesquelles il dispose d'une grande liberté d'intervention et pour lesquelles il met en œuvre la politique sociale déterminée par les élus locaux ;
  • l'animation des activités sociales.


Existant de plein droit à l'échelon local et dont la compétence s'exerce uniquement sur le seul territoire de l
commune, le Centre communal d'action sociale est une personne morale de droit public.


Il s'avère qu'à Poissy, la plupart des dossiers d'aide sont traités par son Vice-Président, Monsieur Mohamed BOUZNADA.

N'enlevons pas à celui-ci sa volonté et son action pour aider les plus démunis, et le droit de le faire puisqu'il a la délégation pour cela.

Cependant, les décisions sont prises sans consultation du Conseil d'Administration, vidant de son sens l'apport que peuvent donner leurs membres qui sont pour partie des élus municipaux et pour l'autre partie des représentants d'associations d'aide sociale et caritatives. 

Pour faire court, le CA est transformé en salon d'enregistrement.

Peut-être que l'organisation plus fréquente de réunion permettrait de rétablir un intérêt d'y participer ?

Car avec deux réunions - seulement - organisées au second semestre 2009 (en septembre et le 16 décembre, la veille du conseil), les dossiers sont nombreux et ne peuvent souffrir un délai de prise de décision trop long.

Nous verrons bien ce qu'il en sera en 2010, mais il est hors de question que ce phénomène de mainmise continue.


Partager cet article
Repost0
23 janvier 2010 6 23 /01 /janvier /2010 08:00

reglement.jpgExclusion automatique ?


J'ai interpellé le Maire pour la délibération N°47 du CM du 17/12/2009 qui traite de la mise à jour des règlements de fonctionnement des accueils de loisirs maternels, de la Maison de l'enfance et de la restauration scolaire.

Ma lecture s'est arrêtée sur les articles régissant l'exclusion : le N°8 pour celui des accueils de loisirs maternels et le N°7 pour celui de la maison de l'enfance.

Sa rédaction permet une exclusion automatique si son application était faite à la lettre, ce qui m'apparait assez inhumain.

J'aurais préféré qu'un entretien préalable avec les parents y soit inscrit, car les paroles s'envolent et les écrits restent, même si bien sûr je n'ai aucune raison de ne pas croire le Maire qui affirme que ce ne sera jamais le cas.

pyramide-alim.jpgPour la restauration scolaire, il s'agit d'un autre aspect : la commission de restauration (article N°8). 

En effet, voilà une commission qui existe - puisqu'elle est mentionnée dans le règlement de fonctionnement - mais dont il est difficile de savoir quel est son fonctionnement. 

Pour preuve, nulle part il n'est indiqué que cette commission soit tenue de "rendre compte" et à qui. Supposons par défaut que ce soit au Maire.

Ne figure pas - non plus - sa périodicité d'action ou de réunion, ne serait-ce que minimale, et encore moins sa composition...

Bref, aucune contrainte.

Et aucune réponse précise du Maire...

Encore une fois !

Partager cet article
Repost0
22 janvier 2010 5 22 /01 /janvier /2010 07:30
Un nouveau Pisciacais de marque !

Comme évoqué le 17/12/2009, j'ai relevé dans le compte-rendu des décisions prises par le Maire sur la période du 29 septembre au 10 décembre 2009, une information qui aurait mérité d'être mise un peu plus en exergue.

En effet, nous avons un hôte de marque depuis le 27 novembre 2009, en la personne du Secrétaire départemental du PCF (Yvelines), membre du Comité National Exécutif, à qui il a été attribué un logement de la ville de Poissy.

Bien sûr, je n'ai pas manqué de lui souhaiter la bienvenue, au nom de l'ensemble du Conseil Municipal. Je lui réitère mes voeux, accompagnés de ceux pour la nouvelle année 2010.

J'ai toutefois regretté qu'il ne lui soit fourni qu'un simple deux pièces alors qu'il aurait pu, voire dû, bénéficier d'un appartement un peu plus grand.

Au vu de sa qualité, il l'aurait peut-être même mérité...

J'ai donc profité de l'occasion de ma prise de parole pour demander que la Commission d'attribution des logements de la ville puisse enfin être constituée et se réunir pour revoir son cas dans ce sens.

Monsieur Le Maire, dans sa grande bonté, a affirmé que cela allait être le cas début 2010.

Voilà une excellente nouvelle, car il aurait été dommage que cette éminente personne ne puisse pas bénéficier des avantages "logement" de la ville de Poissy...! 
 
Partager cet article
Repost0
21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 07:30
avendre.jpg
Les limites de la vente d'appartements de la ville







La ville de Poissy dispose d'un certain nombre d'appartements en sa possession. L'origine de cet état de fait est historique : préemptions, programmes immobiliers etc.

De temps à autre, un appartement est mis en vente pour récupérer quelques deniers. C'était le sujet de la délibération N°43 du CM du 17/12/2009.

A ce sujet-là, en dehors du Maire et des membres du service logement, sans oublier les finances, il n'y a aucune visibilité sur le parc et de sa politique de gestion à court terme (voir mon article de demain 22/01...) comme à moyen et long terme.

D'où la première question sur l'opportunité de cette mise en vente.

La seconde question est pourquoi se limiter à - seulement - trois cabinets immobiliers pisciacais ?

La réponse a été du type "la force de l'habitude", aussi j'ai proposé d'en ajouter un quatrième, voire un cinquième, et même un sixième. Et "que le meilleur gagne"...

Sans résultat, puisque le résultat du vote conserve les trois cabinets immobiliers "historiques".

Ne venez pas me dire ensuite que le commerce local périclite et qu'il faut faire quelque chose...

Après les voeux et les résolutions de la nouvelle année, les incantations ne se concrétisent jamais en résultats probants. 
Partager cet article
Repost0
20 janvier 2010 3 20 /01 /janvier /2010 07:30

peinture.jpgRevenu étudiant : attention à la peinture !



CM du 17/12/2009 : La délibération N°46 relative au nouveau règlement du Revenu Etudiant de Poissy n'a suscité qu'une question simple et courte de ma part : 

Quel est l'impact sur le budget 2010, son évolution par rapport à 2009 ? 

Eh bien, une fois de plus, Monsieur le Maire n'a pas répondu !!

Pas même M.BOUZNADA, Adjoint au Maire pourtant en charge du dossier, n'a pris la peine de prendre la parole pour donner le moindre élément financier.

Encore une fois, y-a-t-il une incapacité chronique dans cette municipalité à aborder l'aspect budgétaire des décisions ? A croire que cela n'intéresse pas, sauf peut-être lorsqu'il faudra présenter la facture.

L'opposition UMP n'a pas manqué de rappeler à juste titre que c'est à elle que l'on doit sa mise en place, quand l'équipe était aux affaires en 1990.

Monsieur le Maire l'a reconnu et a ajouté qu'il voulait en changer le nom pour le dissocier de cette antériorité, semble-t-il gênante pour lui. Sa déclaration n'a pas manqué de susciter une réaction spontanée et "cutanée" dans l'assemblée présente ce soir-là.

Moi-même les bras m'en sont tombés...

En effet, changer de dénomination pour s'en attribuer le mérite ensuite m'apparait tant singulier que risible.

Donc attention à la peinture fraîche, çà fait des taches ! 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche