Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 janvier 2010 7 17 /01 /janvier /2010 09:00
selecthon-2009.jpgCoup de frein pour les recettes du Téléthon 2009


ou coup de Trafalgar...?

Le montant récolté en 2009 à Poissy s'établit à hauteur de 12.000 euros (dixit Le Pisciacais)

contre 17.492 euros en 2008. Soit 31% de moins !

Mais pas de souci, puisque dans sa délibération N°31 du CM du 17/12/2009, Monsier le Maire propose généreusement de reverser les recettes des entrées de la patinoire de la journée du 5 décembre 2009.

Soit la belle somme de 394 Euros.

J'ai voté "pour" bien entendu même si cela ne permet pas de combler totalement la différence...

Et je n'ai pu m'empêcher de regretter que l'AFM n'ait pu bénéficier des sommes qui auraient pu être récoltées par l'association "Coeur de Poissy", dont la présence a été interdite par le Maire pour l'édition 2009, et dont le montant récolté avait été de 1.000 euros en 2008 (source site web de l'association), soit deux fois et demi plus que le montant versé par la mairie.

Même si le motif de refus du Maire pouvait se comprendre (soutien ouvert d'un candidat à la députation, autre que le Maire de Poissy), il n'a été qu'un élément transformé en instrument médiatique qui s'est retourné contre son instigateur, pour faire encore plus parler de l'affaire, qui plus est à ses propres dépens.

Et au final, l'AFM n'a pas eu les fonds qui auraient pu être récoltés, et ce quelle qu'en soit la source.

C'est ce qui reste certainement le plus dommage dans l'histoire. 

PS : à titre de comparaison, Sartrouville a réussi à collecter 32.637 Euros.
Partager cet article
Repost0
16 janvier 2010 6 16 /01 /janvier /2010 07:30
yoga.jpg"Petit" coup de pouce aux taux horaires des professeurs vacataires





La délibération N°34 du CM du 17/12/2009 est relative aux animations sportives, culturelles et de loisirs qui sont proposées par la ville aux aînés, et plus particulièrement de la rémunération de leur professeurs.

Nous avons ainsi :

- danse : 24,25 E de l'heure
- yoga : 27,95 E
- peinture/dessin : 22,32 E
- gymnastique : 21,78 E

ce qui nous donne une moyenne de 24,08 E à comparer avec les 24,36 E constatés par une étude comparative sur le niveau des vacations pratiquées par les collectivités environnantes.

Ne me demandez par qui cette étude a été faite, ni quelles collectivités elle couvrait, c'est simplement dans l'énoncé du texte. Alors prenons-le tel quel.

Vous noterez la différence entre nos deux moyennes qui s'établit à (seulement) 0,28 E de l'heure.

Il est aussi précisé qu'il n'existe aucun texte encadrant les vacations, donc chaque collectivité définit les taux horaires qu'elle souhaite appliquer.

Alors, "dans un souci de simplification et d'harmonisation", les taux en question seront de 28 euros brut de l'heure pour "les vacataires qui justifient d'un diplôme d'état permettant l'exercice de leur discipline ou d'un niveau Bac+3 et d'une expérience professionnelle supérieure ou égale à 480 heures".

Les autres auront un taux horaire brut de 24 euros.

Si l'intention est louable, il n'en reste pas moins que celle-ci représente une augmentation de +10,19% à +28,55%, hors cours de yoga.

A ma question de connaître l'impact de cette décision sur le budget 2010 par rapport à 2009, tenant compte du volume d'heures totales prévisionnelles, la réponse a été inexistante - une fois de plus.

Alors que le budget 2010, notamment celui des recettes n'est pas encore connu, il m'apparaît très singulier d'augmenter les dépenses, surtout dans ces proportions là.

Si nous avions un souci de recrutement et de devoir attirer et retenir les bons profils, cela pourrait éventuellement se justifier, mais ce n'est même pas cette argumentation qui a été avancée.

En plus, je note cette incapacité récurrente à raisonner en budget. Ou à le communiquer du moins car j'ose espérer que le service des Finances - au moins lui - a fait le calcul de la charge. Il le fait par exemple, pour le budget de la masse salariale 2009.

Ce budget fait apparaître une évolution prévisionnelle de près de 9% à + 8,5% (au passage : contrairement aux propos du Maire relevés dans le Courrier des Yvelines du 6 janvier dernier).

Pour 2010, le service Finances et/ou RH sait aussi calculer l'effet de report, bien connu chez les gestionnaires RH et les contrôleurs de gestion. Cet effet comptabilise le "complément à un" de la masse salariale des personnes embauchées ou augmentées en cours d'année - l'effet "année pleine" pour faire simple.

Ainsi, une personne arrivée le 1er juillet de l'année N-1 va coûter le double l'année N dans la masse salariale puisqu'elle va être deux fois plus présente l'année N par rapport à l'année N-1.
Une personne augmentée de 10% en octobre de l'année N-1 n'impacte son salaire que de +2,5% au global sur l'année, puis de +7,3% l'année suivante par rapport à la précédente.

Il sera donc intéressant de détailler cet effet de report en 2010 comme en 2009, afin de connaître les opérations qui ont été faites.

Les "quelques" dizaines de millions d'euros de coût annuel de masse salariale méritent bien qu'on s'y penche un peu...
 
yoga topMais rassurez-vous, "restez zen", pour les professeurs vacataires, l'effet report est de zéro...
En effet, l'augmentation votée s'applique dès le 1er janvier 2010 !

Et n'oubliez pas de faire le dernier calcul de comparaison : il y a combien d'heures dans le mois, déjà ? Je ne sais pas trop, je ne connais pas bien les dossiers...
Partager cet article
Repost0
15 janvier 2010 5 15 /01 /janvier /2010 07:30

Difficultés à la Mission Locale pour l'Emploi ?

CM du 17/12/2009 : Les délibérations N°10 et suivantes traitent de la prolongation d'un an des conventions d'objectifs et de moyens pour 2010 et des avances de subventions à certaines associations pisciacaises.

Sur le principe, il n'y a pas de problème pour verser une avance aux associations dont les actions sont des "piliers" dans notre ville. Soit dit en passant, j'espère que le respect annoncé par Mme VINAY (1ère adjointe, lors du CM du 22/10/2009) de critères d'attribution  sera effectif en 2010, y compris celles-ci. Pour le moment, ils n'ont pas été définis ou en tout cas communiqués pour l'heure...

Manquent toutefois à l'appel deux d'entre elles : l'association Intersport qui recevait 80 KE et Alceste qui en recevait 50. La réponse donnée par Monsieur le Maire, à savoir dans l'attente de rencontre du Président (pour Alceste, pas pour l'autre), laisserait-elle présager une distinction d'ordre politique ? C'est l'impression qu'il m'a laissé.

L'autre association qui mérite notre grande attention est la Mission Locale pour l'Emploi, située place Corneille. Son Directeur a été remplacé au début de l'été 2008 par une Directrice, accessoirement militante PS bon teint (faites une rapide recherche sur google pour le confirmer). Passons les tiraillements et les tensions qui ont relatés par Le Parisien en février 2009 et qui ont été "résolus" depuis.

Le changement de management s'est accompagné par une évolution du financement. Ainsi, malgré l'avis rendu par la Commission Finances de maintenir la subvention annuelle à 100 KE, Monsieur Le Maire a confirmé en séance que c'est lui qui a décidé de la porter à 150 KE. C'est son droit en tant que Maire, mais sans en prévenir grand monde semble-t-il, puisqu'en posant ma question, c'est la première fois qu'il l'évoque, clairement en tout cas.

Et que dire de la crédibilité de la Commission...?

A ma question complémentaire de savoir si la rumeur qui courre qu'il aurait demandé une subvention exceptionnelle de 50 KE (à la Maison de l'emploi de Chanteloup les Vignes) était vraie, Monsieur Le Maire a "oublié" d'y répondre. Une nouvelle fois depuis le début de ce conseil.

Quand on sait qu'il n'y a pas eu de publication des comptes et des résultats de l'action menée au titre de 2008, sauf erreur de ma part, il se pose la question de la situation réelle de cette Mission Locale pour l'Emploi et de ses difficultés qui nécessiteraient autant de fonds supplémentaires. 

Que va-t-on y découvrir ?
 

Partager cet article
Repost0
14 janvier 2010 4 14 /01 /janvier /2010 07:30
Logo-ANRU-copie-1.jpgUn air de déjà vu et entendu...

Le 25 octobre, mon article dans ce blog s'intitulait "PETITE ANNONCE : Ville de Poissy recherche subvention, probablement perdue à l'ANRU. Signe de reconnaissance : 1.569.750".

Il faisait suite au Conseil Municipal du 22 octobre au cours duquel j'avais alerté de la non-perception de la subvention de l'ANRU pour le quartier de Beauregard.

Je l'avais fait d'ailleurs par deux fois.
Et par deux fois, Monsieur Le Maire avait "botté en touche", car visiblement il n'était pas au courant.

Au final, il s'avère que - malheureusement - ce que j'avais annoncé s'est révélé être exact : la délibération N°8 du CM du 17/12/2009 le confirme.

La ville de Poissy récupère "quand même" 250 KE pour le quartier. 

Soit une différence en notre défaveur de 1,32 millions d'Euros...

A la question de connaître quelles parties du projet présenté (à l'ANRU) seront impactées par ce manque à gagner, Monsieur Le Maire n'a pas été en mesure de donner le moindre détail.

Ce qui m'attriste dans cette affaire, c'est d'une part d'avoir eu raison car elle prive de ressources la ville et surtout les habitants du quartier de Beauregard du bénéfice des actions qui étaient prévues.

D'autre part, ce qui m'attriste également c'est le peu de suivi du dossier. Qui plus est
- avec un montant de ce niveau, il est vraiment dommage de découvrir les choses une fois le train passé,
- et ce malgré un contexte que je qualifierais de "plutôt favorable" puisque celui qui préside les réunions de l'ANRU Ile de France est un certain Jean-Paul HUCHON, sauf erreur de ma part.

Mais, comme cela a été dit le 24 septembre 2009, je ne connais pas les dossiers... parait-il...

Il faut espérer que les autres demandes de subventions auront un meilleur montage et suivi ainsi qu'une issue plus favorable.
 
Partager cet article
Repost0
13 janvier 2010 3 13 /01 /janvier /2010 07:30
lacoudraie.jpgGrosse dépense prévue


Après la délibération N°3 du CM du 17/12/2009, penchons-nous sur la N°7 : Le projet de La Coudraie.

Je rappelle que je m'étais abstenu le 31 mars 2009 concernant l'ampleur et le financement de ce projet : plus de 34 millions d'Euros ! Une paille, vous en conviendrez...

En décembre, en revoyant son ampleur et en ayant à l'esprit la réforme de la taxe professionnelle et ses effets potentiels sur les comptes de la ville à partir de 2012 (non maintien de la compensation de l'Etat), je ne pouvais que votre "contre".

En effet, il n'est pas possible de ne pas tenir compte de l'actualité, sauf à présager des hausses importantes de la fiscalité locale pour arriver à financer ce projet, hausses contre lesquelles je ne pourrai que m'élever.

A mon exhortation de revoir profondément le projet, et notamment à faire en sorte de trouver une solution acceptable pour ne pas payer les 3 (trois) millions d'euros d'indemnités de résiliation des baux de l'ancien aménageur, Monsieur Le Maire est........passé directement au vote de la délibération...

Au passage, cela a fait sourire une partie de l'assemblée, car cela faisait déjà la deuxième fois qu'il ne daignait pas me répondre. Mais ce n'était pas la dernière.
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche