Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 septembre 2022 5 16 /09 /septembre /2022 08:00
La folle spirale du prix de l’énergie : Borne dépasse les bornes

Avec l’annonce de la hausse de 15% par la Première Ministre des prix des énergies dites « régulées », on ne peut que se questionner.


Premièrement sur le « seulement » 15%… on aurait de la chance…

 

Deuxièmement sur l’insistance des médias pour « vendre » la protection du bouclier énergétique et de son coût avoisinant 16 milliards


et troisièmement le soin à apporter aux consommations (7-10% serait « bien ») pour éviter les coupures… (mince, on va faire comment pour recharger la voiture électrique…?)

 

Alors que jusqu’en 2019, la France était le premier pays exportateur d’électricité, 2022 et 2023 sont d’un tout autre acabit :

- impact de la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim, malgré les centaines de millions d’euros de travaux de maintenance depuis 2012 pour la faire durer jusqu’en 2042 au moins, centrale représentant à elle seule 5% de la puissance énergétique française dont on aurait bien besoin puisque

- au même moment, il y a arrêt technique de la moitié des réacteurs nucléaires français 

- réouverture palliative et en hâte d’une centrale à charbon en Moselle

- revente prix coutant (voire moins : prix de vente à 42 E pour 50 E de coût réel selon certaines affirmations récentes) par EDF du MgW aux Allemands et rachat du MgW allemand issu des centrales charbon à 1000 E…(?!)
 

Évidemment, le discours ante et post élections n’est plus le même…

Ou s’arrête la crédibilité de la parole publique ?

 

A Poissy comme ailleurs 

 

PS : avec la mise en place de la nouvelle taxe GPSEO, la fin d’année risque d’être difficile.

 

https://poissyscope.over-blog.com/2022/02/gpseo-taxe-lourdement-les-proprietaires.html

La folle spirale du prix de l’énergie : Borne dépasse les bornes
La folle spirale du prix de l’énergie : Borne dépasse les bornes
Partager cet article
Repost0
15 septembre 2022 4 15 /09 /septembre /2022 08:00
15 septembre 2021-2022 : un an de suspension

15 septembre 2021 : rien ne justifiait la suspension sans salaire de soignants.

15 septembre 2022 : rien ne justifie son maintien.

Soutien aux #SoignantsSuspendus et aux #PompiersSuspendus

 

A Poissy comme ailleurs   

15 septembre 2021-2022 : un an de suspension
Partager cet article
Repost0
14 septembre 2022 3 14 /09 /septembre /2022 08:00
Marché aux bestiaux, une histoire de Poissy

Après l’exposition (toujours en cours), c’est le marché aux bestiaux qui fait son retour à Poissy ce 18 septembre matin.

 

Retour, puisqu’il a 200 ans, Poissy était le « ventre de Paris ».

 

Il est difficile aujourd’hui d’imaginer la ville avec 3000 boeufs, 1000 veaux, 8000 moutons la journée. Mais pourtant avec des noms de rues évocateurs - rue de la Triperie, rue aux Moutons, rue du Boeuf couronné, ruelle aux Vaches, rue des Bouveries... Poissy était une place de choix dans l’alimentation animale.

De la foire attestée au XIe siècle, au marché transféré en 1867 à la Villette, Poissy était est une des plaques tournantes du commerce de bestiaux pour approvisionner les bouchers de la ville de Paris.

 

La création du Concours d'animaux gras de Poissy est  à l'origine du Concours général agricole, organisé à Paris à partir de 1854, avant de prendre le nom de Salon international de l'agriculture en 1964 !

 

Sans doute que cette manifestation ne laissera pas indifférent les défenseurs des animaux, dont la parti animaliste, qui ne manqueront probablement pas de venir manifester.

Marché aux bestiaux, une histoire de Poissy
Partager cet article
Repost0
6 septembre 2022 2 06 /09 /septembre /2022 08:00
Rentrée 2022, combien de postes de profs à pourvoir ?

La rentrée est là, on l’attendait. 
Voir tous ces jeunes sur le chemin de l’école donne du baume au cœur, parfois de l’inquiétude, aux parents pour le redémarrage des classes.

 

L’inquiétude est également présente dans les établissements et au ministère pour ces 3000 postes d’enseignants non pourvus. La polémique sur le niveau des candidats professeurs et du temps de formation des contractuels enfle fortement.

Pour attirer du monde, il est question d’augmenter les salaires des débutants et des milieux de carrière en septembre… 2023…

En attendant, la reprise c’est aujourd’hui et tous attendent leurs professeurs avec plus ou moins d’impatience. Question de matière et de son intérêt en grande partie. 
 

Mais ne désespérons pas d’avoir les vides comblés rapidement.

Bonne rentrée à tous !

A Poissy comme ailleurs 

Rentrée 2022, combien de postes de profs à pourvoir ?
Partager cet article
Repost0
5 septembre 2022 1 05 /09 /septembre /2022 08:00
Du rififi à la CGT de PSA Poissy

En mai dernier, la Direction nationale de la CGT procédait à la désaffiliation de la section syndicale CGT de PSA Poissy. En clair, elle la sortait du syndicat.

A la source de cette décision, son activisme politique et surtout celui de son leader, Jean-Paul Mercier, en dénonçant « la prédominance d’un parti politique et l’absence de vie syndicale qui en découle ».

L’enjeu est de taille pour les 16 délégués syndicaux  CGT qui ont été notifiés récemment par huissier de leur assignation devant le tribunal de Bobigny pour ne plus se revendiquer (en conséquence) de la CGT ou d’utiliser le logo sous peine de 1000 euros par infraction. 
 

Outre le fait que cela ferait cher le tract estampillé du logo, ne plus être assimilé à un syndicat représentatif au niveau national ne leur permettra plus de se présenter au premier tour d’une élection professionnelle, à moins de trouver le label d’un autre syndicat représentatif.


Loin de vouloir nous immiscer dans les tambouilles internes, le combat syndical est et reste un combat.

 

Celui de la CGT semble s’orienter de plus en plus vers la préservation des entreprises pourvoyeuses d’emplois, à l’instar de la CFDT (et de la clarification de sa démarche il y a quelques années déjà l’ayant mené à une scission interne) qui l’a dépassé pour devenir le premier syndicat national.

 

Ainsi avec la baisse des emplois dits industriels en corrélation avec celle du poids de l’industrie dans le PIB national depuis 20 ans, on est en droit de penser que le réalisme économique devrait prévaloir.
 

Le sort des révolutionnaires politisés aux esprits restés aux temps des luttes (utiles et nécessaires) des années d’avant ou d’après guerre semble ainsi jeté : ils n’ont plus leur place dans la lutte de survie des outils industriels français face à ceux des pays à bas coûts (de main d’œuvre : Chine ou ex-pays de l’Est) qui leur ont taillé des croupières année après année.
 


La fusion PSA-Chrysler-Fiat n’y est sans doute pas étrangère avec le rééquilibrage décisionnel du futur des entités.
 

Les fermetures de site et les baisses importantes d’effectifs chez les constructeurs et les équipementiers en sont l’illustration, marquant le basculement des productions de beaucoup de nouveaux véhicules vers des contrées hors sol national.

 

Avec le basculement vers l’électrique, où le besoin de main d’œuvre est bien moindre que le thermique, l’enjeu est de conserver l’emploi automobile en France dans la perspective des 15-20 ans, dans un environnement propice et donc apaisé. La véritable révolution serait sans doute celle-là, aidant à une re-industrialisation plus marquée et effective et au plein-emploi ambitionné par le gouvernement.
 

A chacun d’y apporter sa contribution, CGT y compris. A Poissy comme ailleurs.

Du rififi à la CGT de PSA Poissy
Du rififi à la CGT de PSA Poissy
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche