Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 janvier 2019 1 07 /01 /janvier /2019 08:00

A écouter le gouvernement et certains politiques, dont le maire de Poissy, ce serait « stop », car évidemment il faut sortir de cette crise.

Le socle du mouvement, la colère, semble cependant s’être installé durablement. Le malaise reste présent malgré les mesures annoncées.

Les derniers discours entendus, ceux du Président de la République, ceux de son porte-parole, n’ont - semble-t-il et malheureusement - pas été à la hauteur de la situation. Avec les paroles utilisées, beaucoup se demandent même quelle est la réelle volonté de dialogue ?

S’ensuivent encore des violences le week-end dernier, qui sont condamnables quel que soit le bord qui les a effectuées.

Malgré la bonne volonté des maires et de certains élus, les résultats du débat national va-t-il être pris en compte au niveau de l’enjeu ?

La demande exprimée est finalement celle d’un redressement national, qui est bien autre que l’annonce de poursuite des actions gouvernementales programmées et rappelées lors de l’allocution du 31 décembre.

Le débat n’a pas encore commencé et déjà émergent des sujets qui ne font pas partie des « thèmes » prévus.

L’essentiel n’a pas été abordé, celui relatif à la justice sociale. Reste à voir si les propositions gouvernementales issues du débat national seront à la mesure des attentes ? La réponse à la question sera primordiale.

Partager cet article
Repost0
2 janvier 2019 3 02 /01 /janvier /2019 08:00

De belles et bonnes résolutions pour 2019, à n’en pas douter.

Le paiement des heures supplémentaires des forces de l’ordre par exemple.Mercredi 19 décembre, les forces de l’ordre ont obtenu une revalorisation de leurs salaires. Si cette hausse est bien méritée, elle ne constitue toutefois qu’une maigre compensation de tous les efforts fournis depuis plusieurs semaines.

En effet, le Ministre de l’Intérieur Christophe Castaner accorde une prime insignifiante au regard des 250 millions d’euros dus aux policiers pour leurs 24 millions d’heures supplémentaires qui n’ont toujours pas été payées ! Ces heures supplémentaires, qui ont augmenté de près de 20% sur les seules années 2015 et 2016, sont en réalité réglées sous forme de départs à la retraite précoces.

Cela représenterait 5000 à 8000 effectifs en moins sur le terrain alors que le Gouvernement veut nous faire croire que de plus en plus de forces de l’ordre sont mobilisées.

N’est-ce pas un scandale intolérable ?! D’autant que ces femmes et ces hommes assurent au quotidien notre sécurité en risquant leurs vies dans des conditions de travail particulièrement indignes : manque d’équipements, locaux vétustes, etc.

À cette profonde injustice s’ajoutent l’ensauvagement croissant de notre société et le laxisme insupportable d’une Justice toujours plus démissionnaire. En témoignent les suicides qui se multiplient dans les rangs de nos forces de l’ordre.

Il est temps que cette situation soit enfin remise dans le bon ordre.

Bonne année à tous !

Partager cet article
Repost0
21 décembre 2018 5 21 /12 /décembre /2018 20:00
Joyeuses fêtes !
Partager cet article
Repost0
20 décembre 2018 4 20 /12 /décembre /2018 08:00

L’ambiance de Noël se fait attendre dans beaucoup de villes, sauf celles qui ont un marché de Noel flamboyant.

Poissy n’échappe pas à la morosité avec l’attente au samedi 22 pour - enfin - pouvoir palper l’esprit de Noël avec l’installation du village du Père-Noel et la parade en ville.

L’effet Gilets Jaunes n’a pas trop d’impact de ce côté puisque la mise en place a été planifiée à cette date.

Par contre l’effet est bien présent sur le niveau de consommation de manière large, avec une augmentation du commerce en ligne au détriment de celui dit de proximité.

Nous vivons une bien drôle de période, désillusionnée, comme les gens sur la politique , qui laissera des traces.

Le déni de démocratie effectué en 2008 par la signature du fameux traité de Lisbonne, en contradiction du résultat du référendum de 2005, n’en finit pas de faire ses effets.

Ceux qui ont déçu vont se faire boycotter et disparaître du paysage, désormais beaucoup plus rapidement que dans le passé.

Les abstentionnistes se réveilleront massivement pour « régler leurs comptes » autrement que par les manifestations de rue ou de rond-point.

Réaction peut-être redoutée par beaucoup, mais qui sera salutaire. Une chose est sûre : ils ne croient plus au Père-Noel ! A Poissy comme ailleurs.

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2018 1 17 /12 /décembre /2018 08:00

La situation suite aux réponses données aux gilets jaunes n’est pas claire pour tout le monde, pour ne pas dire pas vraiment pour qui que ce soit, sauf quelques initiés peut être ?

A la demande de justice fiscale, la réponse a été considérée comme « light », très light même.

Sensée pouvoir engranger des recettes supplémentaires, la réforme fiscale attendue se fait attendre, comme la taxation des GAFA, des super-tankers et des produits low-cost qui détruisent à petit voire grand feu nos industries et nos emplois, des opérations boursières spéculatives, et la retaxation ou remise en place de l’exit-tax.

A l’inverse pas de re-indexation des retraites, rien pour les handicapés, ni pour les agriculteurs, et la liste est assez longue de toutes les rentrées d’argent qui ne sont pas effectuées là où elles pourraient être faites.

Avec un litre de carburant à 1,40/1,50 E, le prix a baissé depuis une-deux semaines mais comparativement à 1,10/1,20 E d’il y a encore 2/3 ans, le compte n’y est pas.

Le RIC, le Référendum d’Initiative Citoyenne fait peur. Notre Maire de POISSY, sur BFMTV, estime que le dialogue sur le « terrain » serait suffisant. Peut-être l’est-ce au niveau local, mais pour les grandes questions nationales, le RIC n’est que la seule solution.

La concertation durant trois mois est destinée à faire remonter les doléances. Positif sur le principe, mais nous voilà revenus en 1788-1789 , avec 230 ans de décalage.

Les nouveaux roitelets sont-ils à ce point déconnectés du peuple à devoir les recueillir ?

Le malaise est profond, des solutions ont été proposées par des responsables politiques (un député et un sénateur) , en particulier une proposition de loi de 48 articles, pourquoi n’est-elle même pas débattue ?

L’exécutif mise sur le dialogue, mais qui aura suffisamment de hauteur de vue dans ce cadre, y compris au gouvernement ?

Qui a compris que la situation était grave ? Et ne parlons pas des effets et des casseurs. Le malaise est beaucoup plus profond, généré depuis plus de 30 ans, mais le système est arrivé au bout en 2018... 35 ans même si nous prenons 1983 et le choix de l’économie libérale fait par le gouvernement sous Mitterand comme l’a rappelé récemment Jean-Pierre Chevenement.

La sortie de la crise ne pourra se faire qu’avec des mesures aussi profondes que la détresse et la colère.

Les équilibres politiques vont de toute façon etres revus fin mai 2019, avec les élections européennes où les forces républicaines vont prendre la main, mais attention, ceux qui en portent les couleurs seront probablement déçus, à POISSY comme ailleurs.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche