Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 décembre 2018 4 20 /12 /décembre /2018 08:00

L’ambiance de Noël se fait attendre dans beaucoup de villes, sauf celles qui ont un marché de Noel flamboyant.

Poissy n’échappe pas à la morosité avec l’attente au samedi 22 pour - enfin - pouvoir palper l’esprit de Noël avec l’installation du village du Père-Noel et la parade en ville.

L’effet Gilets Jaunes n’a pas trop d’impact de ce côté puisque la mise en place a été planifiée à cette date.

Par contre l’effet est bien présent sur le niveau de consommation de manière large, avec une augmentation du commerce en ligne au détriment de celui dit de proximité.

Nous vivons une bien drôle de période, désillusionnée, comme les gens sur la politique , qui laissera des traces.

Le déni de démocratie effectué en 2008 par la signature du fameux traité de Lisbonne, en contradiction du résultat du référendum de 2005, n’en finit pas de faire ses effets.

Ceux qui ont déçu vont se faire boycotter et disparaître du paysage, désormais beaucoup plus rapidement que dans le passé.

Les abstentionnistes se réveilleront massivement pour « régler leurs comptes » autrement que par les manifestations de rue ou de rond-point.

Réaction peut-être redoutée par beaucoup, mais qui sera salutaire. Une chose est sûre : ils ne croient plus au Père-Noel ! A Poissy comme ailleurs.

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2018 1 17 /12 /décembre /2018 08:00

La situation suite aux réponses données aux gilets jaunes n’est pas claire pour tout le monde, pour ne pas dire pas vraiment pour qui que ce soit, sauf quelques initiés peut être ?

A la demande de justice fiscale, la réponse a été considérée comme « light », très light même.

Sensée pouvoir engranger des recettes supplémentaires, la réforme fiscale attendue se fait attendre, comme la taxation des GAFA, des super-tankers et des produits low-cost qui détruisent à petit voire grand feu nos industries et nos emplois, des opérations boursières spéculatives, et la retaxation ou remise en place de l’exit-tax.

A l’inverse pas de re-indexation des retraites, rien pour les handicapés, ni pour les agriculteurs, et la liste est assez longue de toutes les rentrées d’argent qui ne sont pas effectuées là où elles pourraient être faites.

Avec un litre de carburant à 1,40/1,50 E, le prix a baissé depuis une-deux semaines mais comparativement à 1,10/1,20 E d’il y a encore 2/3 ans, le compte n’y est pas.

Le RIC, le Référendum d’Initiative Citoyenne fait peur. Notre Maire de POISSY, sur BFMTV, estime que le dialogue sur le « terrain » serait suffisant. Peut-être l’est-ce au niveau local, mais pour les grandes questions nationales, le RIC n’est que la seule solution.

La concertation durant trois mois est destinée à faire remonter les doléances. Positif sur le principe, mais nous voilà revenus en 1788-1789 , avec 230 ans de décalage.

Les nouveaux roitelets sont-ils à ce point déconnectés du peuple à devoir les recueillir ?

Le malaise est profond, des solutions ont été proposées par des responsables politiques (un député et un sénateur) , en particulier une proposition de loi de 48 articles, pourquoi n’est-elle même pas débattue ?

L’exécutif mise sur le dialogue, mais qui aura suffisamment de hauteur de vue dans ce cadre, y compris au gouvernement ?

Qui a compris que la situation était grave ? Et ne parlons pas des effets et des casseurs. Le malaise est beaucoup plus profond, généré depuis plus de 30 ans, mais le système est arrivé au bout en 2018... 35 ans même si nous prenons 1983 et le choix de l’économie libérale fait par le gouvernement sous Mitterand comme l’a rappelé récemment Jean-Pierre Chevenement.

La sortie de la crise ne pourra se faire qu’avec des mesures aussi profondes que la détresse et la colère.

Les équilibres politiques vont de toute façon etres revus fin mai 2019, avec les élections européennes où les forces républicaines vont prendre la main, mais attention, ceux qui en portent les couleurs seront probablement déçus, à POISSY comme ailleurs.

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2018 6 15 /12 /décembre /2018 08:00

La déclaration d’utilité publique du tracé urbain dans POISSY du Tram 13 express a été faite le 6 décembre par le Préfet des Yvelines.

A noter que l’Association en faveur du projet initial Tangentielle Ouest (AFPI-TGO) a annoncé avoir déposé un recours au tribunal administratif contre la déclaration de projet réalisée par Ile-de-France mobilités durant l’été. Elle reproche le manque de précision du projet puisque la nature des études dont elle demande le financement n’est pas détaillée... Prétexte technique pour s’opposer au passage en ville, avec les effets induits sur la population du cru qui verra défiler les rames.



La déclaration d’utilité publique fait-elle fi de cette action ?



Rien n’est moins sûr, mais voyons ce qui motive les opposants.

1- les travaux : ils auront évidemment un impact négatif sur l’accessibilité aux logements, car les matériels mis en œuvre ne seront pas de la taille d’une simple tondeuse....

2- impact sur la circulation : comme à Paris, ce n’est pas parce la municipalité a décidé de supprimer les voitures, qu’elle réalisera son vœu (même si ce sont surtout des camions pour ce qui concerne POISSY...).

3- la circulation post-travaux ne semble pas avoir été suffisamment mise en visibilité aux habitants. De réflexions entendues, la présentation a été faite de façon un peu rapide, pour ne pas dire autoritaire, ou en tout cas perçue comme telle.

4- un dialogue qui n’a pas été à la hauteur du projet, sans avoir pris suffisamment d’avis.

5- sans doute d’autres avis et revendications notamment budgétaires et financières, sans commune mesure avec le projet initial et sa gare dans le quartier de La Bruyère, sur le tracé ferroviaire déjà existant, qu’il fallait électrifier.



C’est sans oublier également le parking (gratuit ?) des véhicules à proximité qui n’a pas réellement été abordé.



La transversale entre VERSAILLES et Cergy butera cependant toujours sur la connexion de ligne à Achères-ville pour reprendre la portion du RER A.

Et n’oublions pas ce fameux RER A qui a toutes les chances de disparaître au terminus de POISSY, la « faute » à l’arrivée du RER E « Eole », mais à voir si c’est un mal ou un bien.



Beaucoup d’évolutions à venir à Poissy en perspective, y compris celle de dépasser un cap d’habitants, comme déjà marquété dernièrement lors de la visite rendue à l’Elysée par les deux maires (entre autres) de POISSY et Saint-Germain-en-Laye, villes de 40.000 habitants.

Restons lucides : la ville qui en plus recevra le Tram aura un avantage certain pour croître encore et passer la barre des 50.000.



Voilà pourquoi Saint-Germain voudrait s’étendre en englobant-fusionnant avec Marly-le-Roy... pour continuer à faire le poids avec la cité « amie » mais néanmoins concurrente de POISSY ...



Voilà sans doute l’enjeu caché ou sous-jacent du projet du Tram 13 express, une course à la taille critique clairement dépendante de celui-ci.













Partager cet article
Repost0
10 décembre 2018 1 10 /12 /décembre /2018 19:00

L’effet gilets jaunes passe par la Région IdF dont la présidente Valerie Pecresse annonce ce matin le gel du montant en 2019 du Pass Navigo par rapport à 2018.

Tout le monde semble vouloir y aller de sa contribution « sociale » à la crise.

Saluons le geste - inédit - qui vient un peu contrebalancer la rupture territoriale du montant de l’amende de stationnement dont la fixation a été laissée au libre choix des maires et de leurs municipalités.

Pour le moment ça ne bouge pas de ce côté...mais où est capable de s’arrêter l’effet Gilets jaunes...?

Partager cet article
Repost0
10 décembre 2018 1 10 /12 /décembre /2018 08:00

L’initiative de « Génération terrain », le club d’élus des Yvelines lancé par entre autres Karl Olive, maire de Poissy, auprès du Président de la République est à saluer. Elle s’est réalisée par une rencontre de 15 élus à l’Elysée pendant trois heures environ vendredi soir.

« Un objectif fixé en 2017 mais une méthode catastrophique pour y parvenir » est un des points mis en avant.

Le second est celui de la consultation du terrain.

Même si ce dernier ne va pas dans le sens de la mise en œuvre d’un référendum, il faut relever l’idée mise en avant que les intercommunalités sont un échec. Déposséder les maires de leur pouvoir d’action a été une erreur majeure de la précédente mandature. Ajoutons-y la création des grandes régions qui éloignent encore plus les citoyens de la décision politique, vous avez certainement les ingrédients pour renforcer le sentiment d’autisme des dirigeants politiques.

Pour ce qui est de la méthode, cela relève plus d’un problème de fond, meme si la façon de communiquer est un élément à soigner.

Nous verrons bien ce soir, avec son allocution prévue à 20h, si les conseils donnés ont été entendus.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche