Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 juin 2013 5 28 /06 /juin /2013 08:00

100 EMBAUCHES A LA MAIRIE DE POISSY

 

 

La réforme des rythmes scolaires produit ses effets. Sous le libellé "renforcement de l'encadrement des accueils en temps péri et extra scolaires et pérennisation des emplois d'animateurs. Modification du tableau des effectifs", la délibération N°11 a été votée ce jeudi soir, lors de la réunion du conseil municipal du 27 juin.

 

L'opposition a voté "contre". D'une part, parce que juste avant la nouvelle mandature, l'alourdissement de la masse salariale est une constante dans celle-ci.

 

D'autre part, et c'est ma principale motivation, sur les 100 postes, seuls 25 sont réservés aux "emplois d'avenir".

Pour mémoire, l'emploi d'avenir permet aux populations de pouvoir remettre le pied à l'étrier, avec financement à 75% par l'Etat. Il aurait donc été plus judicieux de porter cette part à 75 (%), soit trois fois plus.

 

Par ailleurs, quid des partenariats associatifs qui avaient été mis en avant à l'occasion de la présentation du changement des rythmes scolaires ? Cela laisse supposer que la mayonnaise n'a pas pris avec celles-ci. C'est regrettable, mais attendu. Le sujet n'était pas prêt. Nous n'aurons d'ailleurs probablement jamais de nouvelles du projet que le maire voulait présenter aux représentants des parents d'élèves avant les vacances, comme dit lors de la réunion organisée en mars au CDA.

 

Si nous entendons que c'est l'Etat qui décide in fine de la validation des emplois d'avenir, Poissy devrait bénéficier de sa position de bon élève pour être une des (seules) 8 communes dans les Yvelines (sur 262) à mettre en oeuvre la réforme des rythmes scolaires dès septembre 2013, les autres ayant reporté à 2014.

 

La réponse de notre premier édile a été de dire que c'était un choix politique et donc budgétaire, laissant de côté la possibilité de financement des emplois d'avenir, ce qui aurait permis d'alléger ce poids déjà conséquent.

Avec le vote de l'opposition relatif à la création du "conseil consuultatif des parents", se sentant un peu en difficulté, il a même menacé "d'informer les Pisciacais" de notre choix d'être "contre le bien être des familles", lui qui se veut si bienveillant envers elles, s'offusquant qu'on ne l'ait pas suivi sur ces deux délibérations.

 

Espérance lui a été exprimée en retour par votre serviteur, pour qu'il ait autant de bienveillance envers les familles à l'occasion des dérogations scolaires... Mais selon Mme METZGER, adjointe à l'éducation et à la famille, "cela n'a rien à voir" ! Chacun appréciera à sa juste valeur.

 

Et en impôt local...

 

Partager cet article
Repost0
27 juin 2013 4 27 /06 /juin /2013 08:00

IMPOTS : LES FAMILLES UNE NOUVELLE FOIS PRISES EN OTAGE

 

La politique dit-on, c’est l’art de donner d’une main, et de reprendre de l’autre. Cette fois-ci, le gouvernement ne donne rien, il maintient (l’universalité des allocations familiales) mais reprend de l’autre (la diminution du quotient familial).

 

Ainsi donc les allocations familiales resteront universelles et ne seront pas diminuées pour les ménages les plus aisés (15 % des ménages bénéficiaires environ). Mais le revers de la médaille est l’augmentation d’impôts que vont subir les ménages français. Cela grâce au coup de rabot exercé sur le quotient familial, un mécanisme fiscal qui permet aux familles avec enfants de réduire leur impôt sur le revenu.


Une mesure qui devrait toucher 1,3 million de familles dites « aisées », un chiffre bien supérieur aux 740 000 familles qui auraient pu subir la baisse des fameuses « allocs ». Les ménages concernés devront donc payer à eux seuls 1 milliard d’euros d’impôts en plus. Un chiffre qui se justifie par la diminution de l’avantage maximal, qui passera de 2 000 euros à 1 500 euros par demi-part en 2014. 2014, date pour laquelle François Hollande s’était engagé à la stabilité fiscale. De ce point de vue là cela semble compromis.


Et bien que certains ménages, pas si aisés que cela, vont voir leur pouvoir d’achat diminuer de manière conséquente, Matignon précise bien que cette mesure devrait permettre d’aider les ménages les plus modestes, monoparentales voire nombreuses ainsi que financer la création de places dans les crèches et de fait favoriser l’emploi des femmes… Simple non ?


Pourtant cette mesure n’en est qu’une parmi toutes celles prévues par le gouvernement pour économiser 2 milliards d’euros d’ici à 2016. Sont ainsi dans la ligne de mire de Jean-Marc Ayrault et son équipe la douloureuse question des retraites, la réduction des aides aux entreprises et la réforme de la formation professionnelle.

Partager cet article
Repost0
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 14:00
Il n'aura échappé à personne que les municipales vont aiguiser les débats et déclarations en tous genres. Cela va également susciter réactions plus ou moins dignes. Depuis deux-trois jours, nous assistons à quelque chose que seul le net rend possible de nos jours, sur un autre blog traitant de Poissy. En ne voulant certainement pas y prendre part d'une manière ou une autre, l'avalanche de haine et de fiel envers un jeune militant politique, de son propre camp qui plus est, est symptomatique des relations particulières qui sont entretenues. Les échanges sont à ce point vifs que l'ancienne colistière d'un élu départemental s'est sentie obligée d'intervenir sur le même blog pour défendre le jeune en question et confirmer ses dires. Soit les deux sont des affabulateurs, soit leurs critiques sont véritables. Dans un cas comme pour l'autre, la virulence des propos échangés me laisse pantois. La lecture des blogs m'est toujours autant rare, en voyant de temps à autre ce qui s'y passe, cela m'engage encore moins à y jeter un œil. Et encore, ce n'est que de la (basse) politique locale... L'image donnée n'est pas pour redorer son blason. C'est pourquoi personne ne m'otera de l'esprit qu'une autre politique est possible, mieux : souhaitable. Bonne journée
Partager cet article
Repost0
21 juin 2013 5 21 /06 /juin /2013 08:00

fete-musique-2013.jpgFAITES DE LA MUSIQUE !

 

 

 

 

 

 

21 JUIN 2013 - FETE DE LA MUSIQUE

 

Pour découvrir les talents de demain.

 

La ville de Poissy célèbre la venue de l'été et la musique en ce 21 juin 2013.

 

L'occasion est donnée aux amateurs et professionnels de se présenter et se faire connaître sur l'une des scènes disséminées en ville.

 

Comme tous les ans, la Fête de la musique est un moment chaleureux et convivial à partager entre amis ou en famille.

 

Eté, vous avez dit été ? On va dire qu’il serait temps, non ?

 

Vérifiez-le dès 18 heures en ville. 

 

Concerts gratuits :

Sur la place de la république :

18H30 FLY AWAY (pop rock)
19H00 DEMWINE (hip-hop et jamaïcain)
19H30 EMMANUELLE BINTNER (jazz, pop rock)
20H00 STANDARD DEVIATION (rock)
20H45 ZUMBA FITNESS
21H30 PHENIX (rock)
22h15 GAZ FACTORY (musique électronique) 
23H00 DJ GARRY

Au musée du jouet :

19H ROUGES-GORGES (Chants populaires et de lutte)
19H30 CHORALE DU CENTRE BIBLIQUE (Bach/Haendel)
20H ENSEMBLE VOCAL MYRIADE (Chants à cœur Joie et musique sacrée)
20H30 MELTING VOICES (Gospel et variétés internationales)
21H00 THE ISLAND CONSORT (les enfants Bach et leur temps)
21H30 LA LYRE AMICALE (musique de films, jazz)

Avec également la participation du MUSIC BAND de la Saint-louis de Poissy

De 19h à 20h, 29, rue du Général-de-Gaulle.

 

 

Partager cet article
Repost0
20 juin 2013 4 20 /06 /juin /2013 12:00

CALAMEO, CALAMIOU

les tribunes libres...?

 

La mairie de Poissy innove beaucoup depuis 2008 dans sa communication : multiplication des supports papier, site web revu et encore revu etc.

 

Arrêtons-nous sur ce dernier et la nouvelle présentation du Pisciacais en ligne : vous remarquerez que l'abord est "sympa", vous tournez les pages avec votre souris, comme sur "Fipboard". Que du plus, disons-le.

 

http://www.calameo.com/read/00227460717f2aa856a27

 

Vous perdez cepandant quelques pages avec cette nouvelle fonctionnalité : pour probablement accélérer la lecture, vous passez de la page 27 directement à la page 30.

 

Que sont devenues les pages 28 et 29 ? Ce ne sont que les "tribunes libres", sont-elles réellement nécessaires, pour ne pas dire utiles ?... Par principe, oui, bien sûr. Expression de l'opposition et de la majorité, ces tribunes sont partie intégrante de la démocratie locale.

 

Que Calaméo, site hébergeur du Pisciacais en ligne, veuille bien le respecter également.

 

Alors Calaméo, calamiou (*) les tribunes libres...?

 

Sans vouloir jouer les Caliméros, un petit effort et ce sera rapidement oublié ! Sinon, ce serait "vraiment trop injuste"...

 

 

(*) jeu de mot facile, mais il a été difficile d'y résister, on avoue...

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche