Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 septembre 2021 3 08 /09 /septembre /2021 10:30
Apartheid sanitaire, à Poissy comme ailleurs

En découvrant l’annonce du concert EN PLEIN AIR devant la Maison de Fer, notre sang n’a fait qu’un tour, à l’unanimité face à la mention du #PassSanitaire obligataire pour y assister.

Au-delà du ridicule de la situation, le plus grave se situe dans la mise en place d’un apartheid sanitaire, réelle ségrégation au pays dit « de la Liberté ». 

A #Poissy comme ailleurs.

Partager cet article
Repost0
17 juillet 2021 6 17 /07 /juillet /2021 13:00
Pass sanitaire, les aoûtiens pris en otage

La moutarde commence de plus en plus à monter au nez de beaucoup de Français avec cette obligation de pass sanitaire.

Tous ceux qui se font ou vont être vaccinés en ce moment ou dans les quinze jours - s’ils trouvent un créneau dans un centre pour le faire - ne vont pas être en mesure d’obtenir le graal attendu pour le 1er août pour aller si ce n’est faire ses courses, aller au cinéma, au restaurant etc.

En effet, il faudra attendre les dix jours (au lieu de quinze) après la DEUXIÈME dose…qui elle-même ne peut intervenir que trois semaines plus tard, pour avoir ce pass au plus tôt.

Evidemment, il reste les tests PCR, encore gratuits, mais qui va faire la démarche pour aller au resto du midi…?

Et transformer les restaurateurs en agent de sécurité et faire la police sauf à devenir coupable et d’avoir une sanction d’un an de prison et 45.000 euros d’amende relève d’un excès inédit en France.

Ceux qui pointent du doigt l’amateurisme gouvernemental vont également mettre en doute le niveau de la reprise économique qui aurait pu débuter au milieu de l’été.

Mais non, on emmerde les Français alors qu’en Grande Bretagne le 19 juillet marquera le Freedom-day dans tous les sens du terme, avec un retour à la normale, y compris sans masque.

Et le plus drôle - par son manque de cohérence - est que ceux qui vont devoir contrôler tout ce beau monde sont dispensés d’obligation… policiers et gendarmes n’ont en effet pas cette contrainte comme les personnels hospitaliers alors qu’ils sont en contact avec la population.

Le nouveau monde dans toute sa splendeur.

Ceci n’est véritablement pas notre France.

Partager cet article
Repost0
31 décembre 2020 4 31 /12 /décembre /2020 08:00
2020, une année terrible

2020, année terrible !

En regardant en arrière, que dire de cette folle période ?

Toutes nos pensées vont premièrement à tous ceux et celles qui ont été touchés par la Covid, que ce soit sanitairement parfois mortellement, comme économiquement.

Confinements et déconfinements auront mis en exergue l’utilité essentielle de notre système de soins et de tous les « petits » emplois, petits par leur rémunération.

Apres les acclamations aux fenêtres à 20h, palliatif bien maigre et dérisoire face aux risques pris et aux manques de moyens, certains diront aussi de vision/prévision, retour sur terre avec tous les impacts, visibles ou non.

Impact sur les salaires avec la mise en œuvre du chômage partiel : le budget des familles ont été restreints de fait.

Impact sur les prix : force est de constater que certains produits ont subi une hausse de prix qui n’a rien à voir avec l’inflation officielle. L’une ou l’autre enseigne de distribution a même fait du maintien un argument commercial. C’est dire...

Impact sur les habitudes : masques pas utiles au départ et obligatoires à l’arrivée, que d’aléas agrémentés de véritables sketchs de représentants gouvernementaux...

Impact sur la confiance : entre ceux qui ne savaient pas les mettre (les masques) et ceux qui argumentaient tout et son contraire, faut-il s’étonner de la rupture de confiance d’un grand nombre de Français ?
Après l’épisode des masques, des tests, des débats sur les traitements et les révélations sur les conflits d’intérêts flagrants de certains membres du corps médical français, des interdictions de prescriptions médicales suite à études médicales qui se sont révélées parfois bidonnées, voici l’épisode de la génération de la peur et du contrôle de l’information digne de « 1984 » de Georges Orwell.

Comment s’étonner de la défiance suscitée par l’arrivée miraculeuse en si peu de temps de vaccins (ou prétendus l’être) qui mettent généralement plusieurs mois ou années avant d’être avalisés, après la cascade de mensonges, contradictions ou fausses informations délivrées parfois par les plus hauts niveaux du système étatique ? 

Impact sur l’économie : si certains secteurs ont réussi à limiter les dégâts, voire developper leurs affaires, artisans et commerçants, locaux la plupart , payent un lourd tribu. Mais pas seulement : jeunes diplômés peinent à trouver leur premier emploi et avant cela un stage de fin d’études, avec une impression de « génération sacrifiée » qui n’est que la confrontation avec la vraie vie.

Impact sur notre art de vivre et notre culture : une pensée pour nos bars, restaurants, discothèques, théâtres, cinémas, salles de concert, salles de sport etc, tous ces lieux et acteurs de l’événementiel qui créent du lien entre humains, et dont certains ne rouvriront pas...

Impact sur notre liberté : l’auto-délivrance d’attestation de sortie de chez soi restera épique et dans la mémoire de beaucoup d’entre nous; que dire de la tentative gouvernementale avortée (mais pas définitivement) de passeport sanitaire pour pouvoir voyager ou accéder à des services publics alors même que nos frontières sont passées quotidiennement sans contrôle par les voyageurs intra ou extra-européens et parfois sans autorisation ou le moindre papier d’identité ? 

Impact sur l’information : le ciblage des réseaux sociaux, la mise en cause ou le dénigrement de citoyens, policiers, gendarmes, médecins ou professeurs de médecine, entre autres, qui ne suivent pas ou qui remettent en cause le diktat de la pensée unique d’activistes politico-religieux ou de certaines autorités (considérées passives voire complices) sont autant de tentatives pour réduire la liberté d’expression et l’accès à l’information. La montée en puissance de chaînes d’information en ligne, différentes de celles en continu, attise les velléités de contrôle, y compris par interdiction d’expression. 

 

L’année 2021 permettra-t-elle de revenir à un certain niveau de raison et de raisonnable ? Ou serait-ce la perspective d’une crispation encore plus forte de notre société ?

Car la troisième vague annoncée, sur base de positivité de résultat aux tests, et le reconfinement qui serait décidé en conséquence, finirait d’achever des pans entiers de notre économie.

La relecture de certaines pages de l’histoire de France devrait inspirer ou rendre attentifs nos dirigeants.

Pour le moment, place à la fête du passage à la nouvelle année. Pour rappel, elle sera confinée ce soir et les contrôles routiers renforcés en conséquence. Restez prudent et pas (trop) de folies ou d’excès.
 

 

2020, une année terrible
Partager cet article
Repost0
28 décembre 2020 1 28 /12 /décembre /2020 18:00
Quand un show fait polémique à Poissy

Le Grand Show de Noël 2020 à Poissy n’en finit pas de faire parler. 
La polémique lancée par Poissy Demain, groupe d’opposants à la majorité municipale, a mis le feu aux poudres durant la période de fêtes.

Exercice de mobilisation et d’animation municipale pour un épisode musical local, le show a été organisé et diffusé le vendredi 25 décembre au soir.

Passons sur les performances vocales de nos élus, qui n’ont pas tous loupé une carrière artistique, il est vrai, l’enjeu ou sujet de discorde se trouverait plus précisément dans la mise en exergue du premier édile.

L’usage de professionnels du spectacle a été très spartiate et cela figure également dans la liste des remontrances.

Sans nier le côté communication de l’opération, l’animation allant de pair avec l’animateur, l’angle d’attaque de Poissy Demain ne surprend pas finalement.

La déconnade aura bien fait rire petits et grands, même jaune pour certains.

L’entrée en matière se faisant à l’américaine, genre introduction de série du même genre, force est de constater que la farce n’était pas seulement dans la dinde de Noël...

Sans doute une future concurrence au Palma Show.

Et vive la bouffonnerie locale !

Quand un show fait polémique à Poissy
Quand un show fait polémique à Poissy
Partager cet article
Repost0
21 décembre 2019 6 21 /12 /décembre /2019 08:30
Un musée Le Corbusier à Poissy en 2027 ?

Actée en décembre 2016, la création à Poissy (Yvelines), d’un musée dédié à Corbu et au Mouvement moderne a fait l’objet d’un bilan d’étape...

 

Le 17 juillet 2016, dix-sept sites et bâtiments signés de Le Corbusier ont été inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco. Dans la foulée, la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise, la ville de Poissy, la Fondation Le Corbusier et le Centre des monuments nationaux se sont engagés, par convention, à la création à Poissy (Yvelines), d’un musée dédié au maître de La Chaux-de-Fonds, à proximité de la cultissime Villa Savoye. Un projet dont le partenariat a été étendu au Conseil départemental des Yvelines.

 

Concours international d’architecture

 

A l’occasion du troisième anniversaire de cette convention, la pré-programmation du musée se précise. A ce stade, il devrait comprendre une exposition permanente, des espaces de conservation, de médiation et d’expositions temporaires, un auditorium, la médiathèque du quartier Beauregard, un centre de ressources spécialisé sur l’architecture pour les étudiants et les chercheurs, un espace-atelier d’éducation artistique et d’initiation à l’architecture dédié aux enfants, une cafétéria, un restaurant haut de gamme, une boutique et une librairie. Le tout sur 7 500 m2. Une étude de programmation est prévue en 2020. Elle sera notamment suivie, après création juridique de la maîtrise d’ouvrage, d’un concours international d’architecture pour une ouverture au public prévue début 2027.

L’occasion sera également donnée à la Municipalité Pisciacaise pour déplacer la très controversée statue installée en centre ville.

Relevé dans Le Moniteur du 20/12/2019

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche