Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 décembre 2020 4 31 /12 /décembre /2020 08:00
2020, une année terrible

2020, année terrible !

En regardant en arrière, que dire de cette folle période ?

Toutes nos pensées vont premièrement à tous ceux et celles qui ont été touchés par la Covid, que ce soit sanitairement parfois mortellement, comme économiquement.

Confinements et déconfinements auront mis en exergue l’utilité essentielle de notre système de soins et de tous les « petits » emplois, petits par leur rémunération.

Apres les acclamations aux fenêtres à 20h, palliatif bien maigre et dérisoire face aux risques pris et aux manques de moyens, certains diront aussi de vision/prévision, retour sur terre avec tous les impacts, visibles ou non.

Impact sur les salaires avec la mise en œuvre du chômage partiel : le budget des familles ont été restreints de fait.

Impact sur les prix : force est de constater que certains produits ont subi une hausse de prix qui n’a rien à voir avec l’inflation officielle. L’une ou l’autre enseigne de distribution a même fait du maintien un argument commercial. C’est dire...

Impact sur les habitudes : masques pas utiles au départ et obligatoires à l’arrivée, que d’aléas agrémentés de véritables sketchs de représentants gouvernementaux...

Impact sur la confiance : entre ceux qui ne savaient pas les mettre (les masques) et ceux qui argumentaient tout et son contraire, faut-il s’étonner de la rupture de confiance d’un grand nombre de Français ?
Après l’épisode des masques, des tests, des débats sur les traitements et les révélations sur les conflits d’intérêts flagrants de certains membres du corps médical français, des interdictions de prescriptions médicales suite à études médicales qui se sont révélées parfois bidonnées, voici l’épisode de la génération de la peur et du contrôle de l’information digne de « 1984 » de Georges Orwell.

Comment s’étonner de la défiance suscitée par l’arrivée miraculeuse en si peu de temps de vaccins (ou prétendus l’être) qui mettent généralement plusieurs mois ou années avant d’être avalisés, après la cascade de mensonges, contradictions ou fausses informations délivrées parfois par les plus hauts niveaux du système étatique ? 

Impact sur l’économie : si certains secteurs ont réussi à limiter les dégâts, voire developper leurs affaires, artisans et commerçants, locaux la plupart , payent un lourd tribu. Mais pas seulement : jeunes diplômés peinent à trouver leur premier emploi et avant cela un stage de fin d’études, avec une impression de « génération sacrifiée » qui n’est que la confrontation avec la vraie vie.

Impact sur notre art de vivre et notre culture : une pensée pour nos bars, restaurants, discothèques, théâtres, cinémas, salles de concert, salles de sport etc, tous ces lieux et acteurs de l’événementiel qui créent du lien entre humains, et dont certains ne rouvriront pas...

Impact sur notre liberté : l’auto-délivrance d’attestation de sortie de chez soi restera épique et dans la mémoire de beaucoup d’entre nous; que dire de la tentative gouvernementale avortée (mais pas définitivement) de passeport sanitaire pour pouvoir voyager ou accéder à des services publics alors même que nos frontières sont passées quotidiennement sans contrôle par les voyageurs intra ou extra-européens et parfois sans autorisation ou le moindre papier d’identité ? 

Impact sur l’information : le ciblage des réseaux sociaux, la mise en cause ou le dénigrement de citoyens, policiers, gendarmes, médecins ou professeurs de médecine, entre autres, qui ne suivent pas ou qui remettent en cause le diktat de la pensée unique d’activistes politico-religieux ou de certaines autorités (considérées passives voire complices) sont autant de tentatives pour réduire la liberté d’expression et l’accès à l’information. La montée en puissance de chaînes d’information en ligne, différentes de celles en continu, attise les velléités de contrôle, y compris par interdiction d’expression. 

 

L’année 2021 permettra-t-elle de revenir à un certain niveau de raison et de raisonnable ? Ou serait-ce la perspective d’une crispation encore plus forte de notre société ?

Car la troisième vague annoncée, sur base de positivité de résultat aux tests, et le reconfinement qui serait décidé en conséquence, finirait d’achever des pans entiers de notre économie.

La relecture de certaines pages de l’histoire de France devrait inspirer ou rendre attentifs nos dirigeants.

Pour le moment, place à la fête du passage à la nouvelle année. Pour rappel, elle sera confinée ce soir et les contrôles routiers renforcés en conséquence. Restez prudent et pas (trop) de folies ou d’excès.
 

 

2020, une année terrible

Partager cet article

Repost0
14 août 2016 7 14 /08 /août /2016 20:00

Après le succès obtenu par le précédent spectacle qui avait été organisé en 2014 à l’occasion du 800e anniversaire de la naissance de Saint-Louis, l’association des Amis de la collégiale de Poissy propose un nouveau son et lumière pour célébrer le millénaire de la Collégiale. Le succès de 2014 qui avait réuni plus de 10 000 personnes pour assister aux projections a de fortes chances d'être réédité. Il faudra donc réserver sa place.

Jusqu’au 19 novembre 2016, chaque vendredi et samedi à 22 heures.

Durée : 30 minutes

Entrée gratuite. Réservation obligatoire auprès de l’office de tourisme de Poissy, désormais situé au 2, boulevard Robespierre. Tél : 01.30.74.60.65

Partager cet article

Repost0
21 juin 2013 5 21 /06 /juin /2013 08:00

fete-musique-2013.jpgFAITES DE LA MUSIQUE !

 

 

 

 

 

 

21 JUIN 2013 - FETE DE LA MUSIQUE

 

Pour découvrir les talents de demain.

 

La ville de Poissy célèbre la venue de l'été et la musique en ce 21 juin 2013.

 

L'occasion est donnée aux amateurs et professionnels de se présenter et se faire connaître sur l'une des scènes disséminées en ville.

 

Comme tous les ans, la Fête de la musique est un moment chaleureux et convivial à partager entre amis ou en famille.

 

Eté, vous avez dit été ? On va dire qu’il serait temps, non ?

 

Vérifiez-le dès 18 heures en ville. 

 

Concerts gratuits :

Sur la place de la république :

18H30 FLY AWAY (pop rock)
19H00 DEMWINE (hip-hop et jamaïcain)
19H30 EMMANUELLE BINTNER (jazz, pop rock)
20H00 STANDARD DEVIATION (rock)
20H45 ZUMBA FITNESS
21H30 PHENIX (rock)
22h15 GAZ FACTORY (musique électronique) 
23H00 DJ GARRY

Au musée du jouet :

19H ROUGES-GORGES (Chants populaires et de lutte)
19H30 CHORALE DU CENTRE BIBLIQUE (Bach/Haendel)
20H ENSEMBLE VOCAL MYRIADE (Chants à cœur Joie et musique sacrée)
20H30 MELTING VOICES (Gospel et variétés internationales)
21H00 THE ISLAND CONSORT (les enfants Bach et leur temps)
21H30 LA LYRE AMICALE (musique de films, jazz)

Avec également la participation du MUSIC BAND de la Saint-louis de Poissy

De 19h à 20h, 29, rue du Général-de-Gaulle.

 

 

Partager cet article

Repost0
21 juin 2012 4 21 /06 /juin /2012 06:30

fdlm2012.jpg

 

FETE DE LA MUSIQUE

 

 

Evènement annuel attendu en cette fin d'année scolaire, la fête de la musique marque le passage du solstice d'été.

 

Cette 31ème édition en France marquera aussi la création de la musique POP, il y a 50 ans déjà !

 

En effet, les Beatles sortaient leur premier 45 tours, Love me do, en 1962. La musique pop était née !

 

Cette musique POP incarne la plus importante transformation de la musique populaire depuis l’apparition du jazz et l’un des phénomènes culturel et social de notre époque.

 

Aujourd’hui, tous les styles de musique seront représentés à Poissy. Venez écouter et apprécier les différents groupes et musiciens, dont certains auront peut-être une voie tracée pour un succès plus large que la scène pisciacaise que l'on peut leur souhaiter.

 

Alors, ce 21 juin, faites de la musique ! 

Partager cet article

Repost0
20 août 2011 6 20 /08 /août /2011 14:00

ART 2 RUE 

Poissy pionnière en culture populaire

 

 

Après les "quartiers libres", deuxième édition qui s'est déroulée en juin, la ville de Poissy poursuit son partage de l'art populaire, au plus proche des citoyens, durant l'été.

 

Le mois de juillet était dédié aux sculptures en bris de verre, chez les commerçants du centre ville et quelques particuliers.

 

Au mois d'août, nous passons aux sculptures métalliques, dans le genre "César". Pour vous en convaincre, passez avenue Fernand Lefèvre pour découvrir l'oeuvre en exposition libre.

 

art2rue-p.jpg

 

Vous pouvez faire de même chez vous avec un de vos véhicules de votre choix - l'opération est participative - mais de préférence à l'extérieur, dans un endroit aéré. Une fois l'oeuvre réalisée, prévenez le service Culture à la Mairie, afin de la faire répertorier et éventuellement la faire publier dans "le Pisciacais", selon le degré de votre créativité.

 

Attention, si vous la déclarez également à l'assurance, cela pourrait porter un autre nom...

 

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche