Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 juillet 2011 4 28 /07 /juillet /2011 07:30

POUR Poissy publie l'article "Poissy Plage".

Cliquez ici pour y accéder.

Partager cet article
Repost0
26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 07:00

TROP TOP !

 

 

Dans mon portrait relaté dans le nouveau blog de Richard Bertrand, que je salue et remercie au passage pour ainsi figurer en tête de liste des personnalités politiques pisciacaises (...), il fait état de l'épisode dans lequel Krémo Allaouchiche a été un des acteurs particuliers au moment de la fusion de liste pour le deuxième tour.

 

Il se passe le lundi soir, entre deux tours, au local du PCF où le rendez-vous avait été donné.

 

Au passage, je salue un de nos compagnons de campagne qui s'est retiré au dernier moment, "saisi" par l'environnement et en particulier les affiches un peu rougeyantes posées sur les murs et qui avait lancé "c'est trop, je ne peux pas".

 

Allons, allons, Kamarade ! Avec Liberté et Egalité, il y a aussi Fraternité ! Blague à part, les Communistes pisciacais sont à gauche ceux qui, en ayant et suivant leur idéal de justice et d'égalité, sont le plus à respecter dans leur démarche sincère et bien moins politicienne que ce que vous pourriez croire.  

 

Celui qui a été "trop" ce soir là, c'est donc le dénommé Krémo. Au dernier moment, il a demandé à "passer devant" sur la liste de fusion, pour passer de la 15ème à la 11ème place. "Trop", car en cas de résultat de vote à moins de 50%, seuls les 9 premiers auraient été élus... 

 

La place sur la liste du second tour ne présageant en rien de la suite, en particulier pour la désignation au poste d'adjoint, la demande (qui au demeurant ne m'avait pas été faite directement par l'intéressé) ne m'a posé aucune difficulté. De plus, j'avais indiqué au départ que ma démarche n'était pas dans l'objectif d'obtenir un avantage financier d'ordre municipal ou autre. Tout au plus avais-je proposé d'exercer un rôle sur mesure puisque la question m'avait été posée, mais sans grande conviction quant à la suite donnée, pour preuve.

 

Un épisode encore marqué d'un grand étonnement vis-à-vis de la réaction de "Krémo", mais pas autant que l'assignation pour une prétendue diffamation déposée par le même personnage devant le Tribunal Correctionnel en avril 2010. J'en suis resorti blanchi quelques mois plus tard .

 

Il m'est resté le sentiment d'avoir été confronté en deux temps au déni de réalité, comme marqué voire mélangé à une soif de pouvoir, rationnelle ou irrationnelle.

 

Là aussi, c'était "trop", "trop top"... 

Partager cet article
Repost0
14 juillet 2011 4 14 /07 /juillet /2011 07:00

etendards1880

 

 

14 juillet,

Fête Nationale !

ou l'appel au boycott des grands surfaces qui ouvrent leurs portes

 

 

 

 

 

 

Les jours fériés sont "indispensables pour l'équilibre de la vie familiale, personnelle, associative et spirituelle" et "comme le dimanche, ils permettent de vivre autre chose que la course à la production-consommation", écrit la CFTC Paris dans un communiqué, et d’appeler au boycott des grandes surfaces qui ouvriraient le 14 juillet.

 

 

Les 1er Mai, 8 Mai, 14 Juillet et 11 Novembre sont des jours fériés avant tout laïcs et républicains. Pourquoi ces jours-là ne seraient-ils pas chômés, puisqu'il paraît que la France est un Etat laïc !

 

Selon le Code du travail, à l'exception du 1er mai, les jours fériés (onze au total par an, hors Alsace-Moselle) ne sont pas forcément chômés ni payés davantage.

 

Des conventions collectives de branche organisent souvent ces spécificités.

 

Ainsi, dans l'alimentaire (hypermarchés entre autres), le nombre de jours fériés travaillés est limité à six par an, 1er mai inclus. Mais la rémunération n'est pas forcément majorée.

 

Les salariés des magasins de bricolage et d'ameublement sont mieux lotis car même s’ils peuvent travailler jusqu'à sept jours fériés, ils sont payés double (sauf les cadres dans les grands magasins parisiens).

 

Quoi qu’il en soit, la fête nationale n'est pas la fête commerciale !

 

Partager cet article
Repost0
27 juin 2011 1 27 /06 /juin /2011 07:00

L'ETE A POISSY,

c'est Camping 

 

 

Enfin l'été ! Les températures estivales du week end ont été au rendez-vous.

 

Le retour des oiseaux, des abeilles, des papillons et... du camp de nomades en bord de route.

 

La Maladrerie "accueille" depuis une bonne semaine 15 caravanes, juste en face de la caserne des pompiers.

 

Pas de quoi se plaindre en vérité, si ce n'est la surprise de voir des personnes vivre ainsi au bord de la route, avec la vue du linge étendu pour sécher. A comparer, l'animation à la sono surpuissante au stade Marcel Cerdan tout ce dimanche après-midi était beaucoup plus gênante.

 

Les emplacements de l'aire d'accueil n'étant toujours pas disponibles, les gens du voyage s'installent là où ils peuvent. Vieux sujet datant de juin 2008, qui avait fait l'objet d'une délibération votée en Conseil municipal (dont j'avais été le seul à voter "contre" par inadéquation d'emplacement, entre N13 et A14), la mairie de Poissy n'est toujours pas parvenue à trouver une solution adéquate, faute de ne pas avoir cherché et proposé une alternative après le recalage de la DDE...

 

Comme la ville n'est pas en règle. la préfecture s'en lave probablement les mains et renvoie à ses propres responsabilités le Maire qui la contacterait. L'histoire ne dit pas si celui de Poissy l'avait fait, mais la réponse en serait de toute façon connue d'avance.

 

Alors l'été à Poissy marque son originalité qui pourrait être reprise dans sa plaquette touristique : Poissy, sa collégiale, sa Villa Savoye et désormais son camping.

 

Ne manque plus que sa plage ! 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 07:00

RELAXE MAX !

 

 

Replongeons-nous quelques mois en arrière.

 

Le 14 juin dernier se tenait une audience de jugement où comparaissaient deux conseillers municipaux de Poissy, Richard BERTRAND et Daniel DEBUS, pour une affaire de prétendue diffamation envers Krémo ALLAOUCHICHE Adjoint au Maire de Poissy.

 

En cause, une sombre histoire de repas et de publicité payés par la mairie dans le cadre des salons de auto-moto organisés annuellement par le service Commerce de la ville et de la "semaine de l'égalité 2008".

 

Les informations ont été relatées entre autres dans l'article de Poissyscope du 29 janvier 2010, article mis en cause dans cette procédure contentieuse.

 

Après deux reports, la décision du tribunal est tombée le 6 décembre : relaxe.

 

Deux rapides réactions :

 

- le droit d'expression est encore et toujours libre en France. C'est une bonne nouvelle.

 

- les faits relatifs aux repas payés par la mairie avaient leur réalité et ont été reconnus lors de l'audience du 14 juin.

 

Alors quoi ?

 

Eh bien, on attend la suite avec l'avancement de la plainte contre X déposée le 23 février dernier, plainte qui est en cours d'instruction et dont l'enquête a été confiée au Commissariat de Poissy...

 

En attendant, relaxe max, relax...!

 

--------------------------------------------------------------------------

Pour mémoire : Procès verbal du conseil municipal 18 février 2010 - pages 3&4

 

M. DEBUS :

"Décision prise, relatée dans l’ordre du jour, en date du 9 février 2010, dont l’objet est : « action en justice : recours contre Monsieur Daniel DEBUS, Conseiller municipal - allégations portant une atteinte certaine à l’honneur et à la considération de Monsieur Krémo ALLAOUCHICHE, Maire Adjoint de la Commune de Poissy ». Je voudrais  bien  savoir effectivement de quoi il en retourne exactement. Je vous ferai également mon commentaire en retour.

Le Maire :

Je pense que cela a été affiché. Je pense que vous allez recevoir l’assignation. Mais je peux vous dire pourquoi. Je peux vous rappeler qu’il s’agit juste d’un recours dans le cadre de la protection fonctionnelle accordée à chaque élu (articles L. 2123-34 et L. 2123-35 du Code général des collectivités territoriales). La commune est tenue de protéger le Maire et les élus municipaux le suppléant ou ayant reçu délégation contre les menaces, violences ou outrages qu’ils pourraient subir. En ce qui vous concerne, c’est une chose très simple. Le recours porte sur les propos diffamatoires que vous avez tenus dans votre article intitulé « Ethique en toc » paru sur votre blog « Poissyscope ».

M. DEBUS :

Très bien. Je tiens quand même à rappeler effectivement qu’il s’agit d’un blog de débats et de discussions qui fait partie de la constitution (je crois que c’est l’article 11 ou 13) puisque la liberté de penser est toujours là me semble-t-il. Mais on en discutera. Par contre, vu la tournure que prennent les choses,  je peux vous dire que  je vais moi aussi  « m’actionner » en justice, notamment en portant plainte contre x,  pour  deux  points  particuliers  (trafic  d’influence) puisqu’une autre affaire vient s’ajouter à celle-ci, notamment sur le tract lié à la Semaine de l’Egalité de décembre 2008 sur lequel, bizarrement, le nom du restaurant en question du maire adjoint était également cité, document à la fois préparé, diffusé et payé par la mairie. Bien sûr, je mettrai également à jour mon blog sur l’information en question. Ce sera effectivement l’un des points que  l’on aura l’occasion de discuter avec, entre autres, Monsieur le Procureur de la République."

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche