Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 mars 2019 3 27 /03 /mars /2019 08:00
Plus de pouvoir d’achat aux associations politiques à POISSY
Plus de pouvoir d’achat aux associations politiques à POISSY

L’association politique « POISSY de toutes nos forces » qui rassemble plusieurs élus pisciacais a bénéficié d’une mise à disposition gracieuse du Forum Armand Peugeot les 15 et 16 mars 2019.

On peut y voir un avantage sans commune mesure apporté par la mairie et son premier édile à ses propres soutiens, comme l’association POISSY Demain le dénonce et qui a écrit récemment au sous-préfet.

Mais il s’agit d’être positif car cette action ouvre en fait la gratuité à toute autre association politique pisciacaise qui demanderait l’usage du forum.

Il serait en tout cas difficile de soutenir le contraire de la part de la municipalité sauf à créer un trouble réel pour avantage donné à son propre camp, avantage répréhensible par certains textes et qui pourraient mener à l’inégibilité... CQFD ?

Plus de pouvoir d’achat aux associations politiques à POISSY
Partager cet article
Repost0
11 février 2019 1 11 /02 /février /2019 20:53
Ependage des boues à Poissy : un vœu émis par le Conseil municipal

De la bouche même de notre premier édile, l’information de la mairie par la préfecture des Yvelines avait été faite le 28 décembre, à un moment « pas trop opportun ». La préparation des fêtes du Nouvel An n’est pas propice à tout...

Aucune information à la population n’avait toutefois été faite ensuite avant les révélations parues sur les réseaux sociaux.

L’enquête publique a été ouverte depuis le 24 janvier dernier, avec une réaction de la municipalité par la formulation d’un « vœu » ce soir en réunion du Conseil municipal.

Le volume d’épandage étant estimé à quelques 800 tonnes (au moins !) et relevant d’un projet privé, c’est bien le moins que puisse faire la ville. Mais pas beaucoup plus pour le moment.

Un conseiller d’opposition fait remarquer que les produits sortis de l’usine de traitement restent des déchets.

Donc quid du contrôle de la composition résiduelle de ces déchets qui vont servir d’engrais aux cultures ?

Beaucoup d’incertitudes et autant de questions restent pendantes.

Partager cet article
Repost0
14 mars 2018 3 14 /03 /mars /2018 08:00

Avec 128 logements en propriété, Poissy est une ville riche de son patrimoine historique et immobilier...

C’est aussi une charge et gestion à mener.

Initialement prévus pour loger les fonctionnaires, certains sont même actuellement inoccupés.

Dans sa recherche d’optimisation des charges, la revente reste une solution pour rembourser les dettes ou investir dans tout autre projet municipal.

L’idée n’est toutefois pas de combler les dépenses courantes, mais à porter des investissements d’avenir.

C’est très certainement à ce prix que Poissy pourra continuer de remonter la pente budgétaire tel qu’initié, avec une perspective d’actions de développement de services proposés à nos concitoyens.

Nous voici avec le PSG qui apporterait environ 3,5 mE avec le rachat des terres « de Poncy ». Et n’oublions pas la revente de 28 maisons ou logements déjà effectuée depuis 2014, dont la « fameuse » auberge de jeunesse rachetée lors de la dernière mandature à un organisme ayant (eu) dans sa Direction des liens « amicaux » avec le premier édile pisciacais de l’époque.

Malgré l’affirmation en séance de conseil municipal à l’époque qu’il n’y avait aucun lien de cause à effet (ce qu’il nous avait été difficile de croire), cet achat était resté très controversé; nous voilà débarrassé de cette propriété non entretenue depuis plusieurs années, qui aurait été un véritable boulet financier.

Bref, ne refaisons pas l’histoire - cela fera au total environ 13 mE récupérés.

Si nous avons bien compris, sur ce montant notre Maire indique que l’investissement atteindra 7,2 mE, notamment la réfection du mur de la Tournelle, l’achat du Forum Armand-Peugeot - tous deux déjà effectués. Le point majeur est finalement le choix d’un nouveau site pour l’implantation du conservatoire de musique bien trop à l’étroit dans ses murs du centre-ville.

Municipalisé selon les règles, le conservatoire est et reste un centre de rayonnement local important pour ne pas dire majeur.

Il mérite bien d’y consacrer quelques (grands) efforts, si ce n’est pour reconnaître le travail de qualité mené par son équipe depuis de nombreuses années.

Partager cet article
Repost0
27 mars 2017 1 27 /03 /mars /2017 19:30

Le conseil a démarré - presque - à l'heure.

La faute aux habitants principalement du hameau de La Bidonnière qui ont été reçus par monsieur le maire, Karl OLIVE.

Il faut premièrement le remercier pour avoir été agile et ouvert en recevant ce jour la délégation.

Après avoir rappelé rapidement l'historique de l'opération de l'installation du PSG à Poissy, il a donné une première approche sur les deux points majeurs, à savoir le nouvel accès routier aux hameaux, et les potentiels aménagements à leur proximité.

Deux architectes sont en lice pour proposer au PSG et les projets ne seront communiqués à priori au plus tôt en avril, jusqu'en juin probablement, mois de début de la concertation et l'enquête publique.

Il a reconnu qu'il aurait dû être plus proche des habitants sur ce coup, qui n'ont pas manqué de lui rappeler qu'il était toujours désagréable de découvrir les choses autrement que par le premier édile de la ville pour un projet aussi majeur.

Le dialogue s'est instauré, objectif atteint.

Sans projet concret à montrer, il lui a été indiqué que le réunion de quartier organisée à la volée ce lundi 03 avril n'aurait pas vraiment de sens.

Mais il est toujours préférable de donner l'occasion d'échanger, si ce n'est avec les habitants d'Aigremont qui se trouvent juste de l'autre côté de la RD30.

Affaire à suivre et suivie de près !

Nous comptons sur monsieur le maire pour nous apporter tout élément d'information dont il aura connaissance, il a pu constater que les attentes sont grandes.

PSG à Poissy - en direct du conseil municipal du 27/03
Partager cet article
Repost0
27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 23:40

A POISSY, IL N'Y A PAS QUE

LES CAVES(*) QUI SE REBIFFENT,

IL Y A AUSSI DES ADJOINTS AU MAIRE !

 

 

Du jamais vu en réunion de conseil municipal ce soir 27 mars, au sujet du budget 2013 : MM.BOUZNADA, ALLAOUCHICHE, HEDRICH, MmeCHIGNAC et le délégué à l'agenda21 M.PASQUIER se sont abstenus, en reprochant à Frédérik BERNARD le délai - tardif - de constitution du budget, sa manière de procéder, et si j'ai bien compris, une certaine forme d'autisme. 

 

Les reproches faits sont la présentation et préparation tardive de certains éléments budgétaires voire non-présentation et donc non-discussion de certains comme les rythmes scolaires en 2013, la non-prise en compte des éléments de l'Agenda 21 et j'en passe.

 

Résultat, majorité toute relative de 18 voix "pour", 8 "abstention" et 13 "contre".

 

La gestion toute personnelle de notre premier édile est mise en lumière par les membres de sa propre majorité, de manière éclatante ce soir, comme j'avais pu le faire un certain soir de septembre 2009, pour - somme toute - les mêmes raisons, en partie.

 

Est-ce une manière de montrer les dents à onze mois avant les prochaines élections municipales ? Oui et non. Les longs propros de JP.HEDRICH, qui s'exprimait au nom des "Vivre sa ville" venus en nombre au sein du public, m'a semblé lourd d'amertume avec des mots bien pesés. Ce qui me fait dire que le mal est profond. Certains échos m'étaient parvenus pour mettre en cause les pratiques du cabinet du maire et son relationnel particulier. On en voit probablement les conséquences ce soir.

 

Certains pourraient s'en réjouir, pas moi. Car même si la fin du parcours est peut-être proche, il y a encore une année presque complète durant laquelle les Pisciacais et Pisciacaises ne peuvent que pâtir de la situation si elle devait perdurer. Soit le maire se remet en question, soit la crise va être durable, onze mois pour le moins. 

 

Un peu de fair play et de lucidité serait grandement nécessaire à notre premier édile, mais nous savons tous qu'il n'y a pire sourd que celui qui ne veut pas entendre. 

 

Affaire à suivre !

 

(*) cf le film "le cave se rebiffe" réalisé par Gilles Grangier et dialogué par Michel Audiard en 1961, tiré du roman éponyme d'Albert Simonin, 2e volet de la trilogie consacrée au truand vieillissant Max le Menteur et qui comprend aussi Touchez pas au grisbi et Grisbi or not grisbi également adaptés à l'écran, le dernier volet l'ayant été sous le nom de Les Tontons Flingueurs. On était bien dans l'esprit du tout dernier...

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche