Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 avril 2019 1 08 /04 /avril /2019 08:00
Poissy, le bazar politique local

La situation politique apparaît de moins en moins claire à Poissy, pour le moment en tout cas.

Entre les contacts, visites respectives de ministres, voilà que le mélange local entre #LR et #LREM s’intensifie dans la ville de Saint-Louis.

En effet, un des assistants parlementaires de la députée LREM, Florence GRANJUS, a participé au lancement de la campagne aux municipales 2020 du maire actuel étiqueté LR. Découvert au détour d’une photo, les réseaux sociaux ont fait le reste...

Après le départ logique des MoDem du conseil avec leurs nouvelles responsabilités dans le sillage de LREM (Michèle de Vaucouleurs élue députée, Michel Dupart engagé comme assistant parlementaire du Sénateur LREM Martin Lévrier), on apprenait via les réseaux sociaux qu’une élue majoritaire - « un pilier » de l’équipe actuelle - était devenue LREM et avait même le soutien d’un conseiller d’opposition PS, passé visiblement à LREM lui aussi.

Les gens font ce qu’ils veulent, mais ce serait bien d’avoir une mise à jour des intéressés car beaucoup de Pisciacais ont du mal à s’y retrouver...

C’est même un peu le bazar...mais pas tant que cela à bien réfléchir.

Le clivage politique va s’éclaircir à la suite des Européennes, avec un basculement probable de beaucoup de LR vers LREM marquant une dernière étape de la recomposition politique en France.

Cette orientation serait logiquement prise afin de pouvoir se trouver dans le duo de tête d’un prochain épisode électif à deux tours.

Les résultats seront donc scrutés avec intérêt, à Poissy comme ailleurs.

Les choix - entendez rapprochements - se feront dans la foulée pour arriver à se retrouver dans ce duo de tête.

Au vu de l’absence de réponse - claire ou tout court - nous en faisons le pari.

Poissy, le bazar politique local
Poissy, le bazar politique local
Partager cet article
Repost0
5 avril 2019 5 05 /04 /avril /2019 12:05
Karl OLIVE lance sa campagne aux municipales de 2020 à Poissy

Hier jeudi 4 avril, Karl OLIVE a lancé sa campagne aux prochaines municipales de 2020.

Plusieurs comptes Facebook et Twitter de soutien ont fait apparition ses derniers temps, ce qui laissait entrevoir une action dans les quelques jours ou semaines.

Avec la couverture de l’événement par le journal Le Parisien, le lancement officiel - mais souhaité officieux, attention aux comptes de campagne... - ne fait donc plus de doutes.

Il semblerait que les impressions voire rumeurs locales de soutien de LREM se soient transformées en réalité avec la présence remarquée (même si un peu cachée) d’un des assistants de la députée Florence Granjus.

Affaire à suivre.

Karl OLIVE lance sa campagne aux municipales de 2020 à Poissy
Partager cet article
Repost0
22 mars 2019 5 22 /03 /mars /2019 20:00
« Vivre à Poissy » essaye de s’inscrire dans la vie locale

L’association « vivre à Poissy » essaye de se faire une place, tant par le boitage répétitif de son prospectus et bulletin d’adhésion que par ses commentaires et interventions numériques.

Menée par l’ancien candidat tête de liste (avortée) aux municipales de 2014, Joseph MARTIN, elle délivre un message mêlant écologie et patrimoine.

Le Modem mène à tout, y compris en passant par le FN et peut-être bientôt Les Verts...?

Sans trop de succès pour le moment, avec des Pisciacais restés sur leur faim en 2014 et l’épisode du dépôt puis retrait de la liste aux municipales. Le niveau de la cagnotte Leetchi semble ne pas contredire cette impression.

Vu dans le site de l’enquête publique relative au Campus du PSG, commentaire 14.

« Aujourd’hui, nous ne pouvons ignorer les conséquences écologiques désastreuses qu’occasionnera le projet pharaonique du campus du PSG à Poissy.


A l’heure où l’écologie apparaît comme un enjeu incontournable pour nous, et surtout pour les générations futures, notre association considère qu’il n’est plus temps de bétonner les paysages, de sacrifier des terres agricoles, et d’augmenter de façon inconsidérée le trafic routier. Les enjeux de préservation du patrimoine naturel, du boisement et des continuités écologiques n’ont pas été suffisamment précisés dans ce projet qui apportera en outre, pour les habitants de Poissy, nuisances sonores et pollution.


Aucune information concrète n’a été avancée pour le moment en ce qui concerne le respect des normes haute qualité environnementale (HQE).


Nous n’avons aucune garantie que ce projet respecte le code de l’environnement.


La possibilité d’un recours aux énergies renouvelables n’a pas été suffisamment prise en compte. Nous n’avons à ce jour aucune garantie quant à l’installation, par exemple, de toitures végétalisées ou de panneaux photovoltaïques. La mise en place de navettes sans émission de CO2 entre le centre-ville de Poissy et le centre d’entraînement n’a pas été évoqué.


Soucieuse de préserver le patrimoine écologique de la ville de Poissy et d’améliorer la qualité de vie de ses habitants, notre association Vivre à Poissy s’oppose vivement à ce projet. Notre association a déjà déposé un recours contre la mise en compatibilité du PLU.




Vivre à Poissy - Président : Joseph Martin Trésorière : Florence Gaucher Secrétaire : Pierre Plancoulaine »















Déposée le 20/03/2019

Partager cet article
Repost0
19 février 2019 2 19 /02 /février /2019 12:30
Européennes : DLF en campagne à Poissy

Avec la crise des Gilets jaunes, de l’affaire Benalla et ses multiples rebondissements, on en finirait par oublier les élections européennes de mai prochain...

Résistance, « les Français en résistance » c’est l’un des slogans de Debout la France, dont la caravane était de passage à Poissy ce matin, accompagnée de militant(e)s sur le marché de la place de la République.

La campagne est bien lancée !

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2017 4 14 /12 /décembre /2017 08:00

Le maire de Poissy et Alexandra Francois-Cuxac ont été élus à la tête du Conseil de développement de GP Aménagement, l’opérateur foncier en Île-de-France, ex-AFTRP. Le premier par un collège d’une cinquantaine de ses pairs élus, maires et représentants de communautés de communes, la seconde par le collège des « partenaires ».

La désignation d’un politique et de la première Présidente nationale de la fédération des promoteurs immobiliers s’inscrit dans une volonté de « l’évolution des modèles pour un urbanisme apaisé à l’écoute des gens ».

Si l’aménagement en et des bâtiments est important - et surtout une affaire d’investissements financiers conséquents, la question principale est de savoir comment se fera la liaison avec l’aménagement des voies de transport, routières et ferroviaires en particulier.

Car nul n’ignore que la concentration urbaine a des conséquences immédiates sur le trafic intra et inter-territoires, communal et régional, déjà particulièrement dense en Île-de-France, Poissy en tête.

TGO, A104, contournement de Poissy (à l’image de Plaisir), fluidité de la N113 (ex-N13) sont les sujets dont les dossiers ont pris soit du retard soit du plomb dans les ailes, sans aucune avancée concrète depuis des années.

Pourtant les problématiques sont connues, parfois depuis plusieurs décennies. Les déclarations et manifestations qui s’égrènent au fil des soubresauts médiatiques n’ont fait que montrer l’incapacité récurrente des responsables politiques, nationaux, régionaux et départementaux, de prendre ce dossier majeur à bras le corps, de faire des choix et de trouver les financements pour les concrétiser.

Des efforts sont pourtant faits en matière de transports collectifs, notamment avec le remplacement du parc des rames de RER qui dataient. Mais l’autre nécessité impérieuse consiste au développement des accès et possibilités de parking des quatre et deux roues, rendues encore plus nécessaires pour se rendre aux stations et gares avec la construction et rénovation de quartiers et l’arrivée en nombre de nouveaux habitants.

Le monde étant « mal fait », tout le monde n’habite pas au centre ville et ne dispose pas de moyens extensibles pour payer sa place. L’épisode du rétropédalage du parking de la piscine de Poissy l’a démontré il y a quelques mois.

Avec nos félicitations pour sa nomination, nous ne pouvons que souhaiter à notre maire qu’il ait le moyen, à travers elle, pour trouver le moyen de faire bouger, pour ne pas dire accélérer, ces sujets connexes pour lesquels il a eu l’occasion de s’exprimer publiquement lors de la dernière rentrée.

Les attentes sont grandes.


Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche