Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 septembre 2010 4 02 /09 /septembre /2010 18:00

C'EST LA RENTREE (bis) !

 

 

Aujourd'hui, c’est le grand jour pour les élèves pisciacais de maternelle et d’élémentaire, tout comme pour leurs grands frères et sœurs qui entrent au collège ou au lycée ce matin.

Tous ont donc repris le chemin de l’école, parents y compris…

 

Cette rentrée est marquée par les grands changements nationaux, comme la réforme de la formation des instituteurs et des profs, ainsi que la nouvelle classe de seconde.

 

A noter que le Grenelle de l’environnement prévoit que dès 2012 les cantines scolaires devront intégrer 20% de produits d’origine biologique.

 

A Poissy, la proportion « bio » des repas servis aux élèves n’est pas connue. Les menus de la ville de Poissy, établis par la SOGERES, sont organisés autour des spécialités des pays d’Amérique du Sud, dixit le petit mot du Maire, avec une prédominance de bœuf charolais et quatre journées où le maïs sera à l’honneur.

 

Comme indiqué dans le « post » d’hier, le prix du repas progresse après vote du Conseil municipal de juin dernier. La justification financière a été la grande absente du débat, si débat il y a eu. Force est de constater qu’il existe une difficulté « endémique » de notre équipe majoritaire avec les chiffres : même en reprenant ceux qui figurent au budget, on m’a fait remarquer qu’« il faut savoir les lire ».

 

Encore une fois, la réalité dépasse ces quelques petits effets de manche : on dépense plus, particuliers, parents et municipalité pisciacaise. Ce malgré les pieuses et angéliques déclarations faites en Conseil lors de la validation budgétaire 2010, de vouloir préserver les finances familiales.

 

Pour les repas de la cantine des enfants, il n’aura pas fallu attendre trois mois pour avoir des augmentations de coûts : ce sera donc +2,38%, soit 70% de plus que l’inflation à un an sur l’alimentation (valeur juillet 2010). Peut-être pour payer le surplus lié au « bio », mais ce n’est pas l’argument avancé, sauf à dire qu’il y a déjà quelques temps que le prix n’avait pas été relevé. Un peu léger, aussi léger que pour ceux des piscines.

 

La qualité des repas n’est pas remise en cause, et nos « têtes blondes » grandiront quand même, à défaut de la taille de notre porte-monnaie…

 

Bonne rentrée des classes et bonne année scolaire !

 

Partager cet article
Repost0
12 juillet 2010 1 12 /07 /juillet /2010 07:00

 

PBA-camps2010.jpgCamp de basket


Poissy Basket Association, le comité départemental des Yvelines et la Ligue Ile-de-France de Basket organisent un « camp de basket ».

 

Intitulé « Génération Basket camps », il est encadré par Tony Tomba, le nouvel entraîneur de Nationale 3 à Poissy, ainsi que d’autres entraîneurs diplômés du Département.

 

Pour aller au Gymnase Caglione : Bus 50 arrêt Square Diez.
 Renseignements: 01 53 94 27 80
 Inscriptions sur Place :


10h-12h et 14h à 15h30: Jeunes nés entre 1998 et 2004

15h30 - 17h30 : Jeunes nés entre 1993 et 1997


Cette manifestation, ouverte à tous,
 est une excellente initiative
 pour susciter les vocations parmi tous les gamins et gamines de Poissy.


 

Partager cet article
Repost0
25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 07:15

poissy-tag.jpgAssises

animées

 

 

Les assises de la jeunesse organisées par la Ville de Poissy ont été assez animées, selon divers degrés et à différents moments.

 

Même si elles se sont terminées en point d'orgue le soir du samedi 22 mai avec des bagarres entre bandes à l'intérieur même du Théatre de l'Hotel de Ville et sur la Place de la République, et de ce fait un sentiment de fête gâchée, faisons un point éclairé et aussi objectif que possible.

 

Les côtés "plus" :

 

- elles ont permis une certaine expression jusque là cantonnée en périphérie ou en marge des lieux centraux et normés de la ville, canalisée en projets relayée par des délégués,

- de réels projets ont pu trouver un écho plus large (skatepark, radio etc)

- même si je n'en suis pas fana, à quelques titres près, le concert gratuit de rap est une excellente manière de clôturer la démarche envers les jeunes

 

Les côtés "moins" :

 

- le rap, le hip-hop, le reggae, les tags d'art (même sur un mur prévu pour l'occasion) me donnent l'impression d'une caricature de jeunesse, ou en tout cas à une délimitation convenue et réductrice,

- une organisation, notamment en terme de sécurité, visiblement trop "bon enfant" pour canaliser les "expressions" plus viriles et batailleuses,

- une institutionnalisation par la prise en main municipale, qui crée de fait une impression d'absence de sincérité dans les relations entre municipalité et jeunes

 

Ce faisant, ces assises ont eu le mérite d'exister, et c'est malgré tout une initiative qu'il faut saluer, même si elle a été perçue par beaucoup, jeunes et moins jeunes, comme une "opération séduction" envers les jeunes un peu orientée.

 

A bien regarder le film passé au Théatre en début de soirée du 22 mai, entendre dire qu'il "n'y a rien pour les jeunes à Poissy", cela avait un côté démago et de combat d'arrière garde vis-à-vis de l'ancienne municipalité, balayant d'un revers de main les multiples clubs, associations - sportives et culturelles - de la ville, qui sont un vrai relai ouvert à qui veut bien y entrer.

 

A bien regarder l'intérêt marqué par un certain nombre de jeunes présents dans les gradins samedi soir, disons plutôt le manque d'intérêt et un côté consumériste (de musique gratuite), l'exercice était un jeu  à l'équilibre fragile.

 

L'animation de ce samedi soir a révélé les ambitions et les faiblesses du projet "jeune" de la Ville de Poissy.

 

Alors même que la constitution d'un "Conseil Local des jeunes" est à peine annoncée, tout comme des aides aux projets exprimés, le budget de 30.000 euros est-il bien adapté à l'ampleur de la tâche ?

 

Et j'apprécie toujours autant ce manque flagrant d'information au sein du Conseil Municipal, illustré par le fait qu'en tant que Conseiller, je suis obligé de me rendre à une manifestation publique pour prendre connaissance des décisions prises par notre premier édile.

 

Je faisais récemment la même remarque concernant le "conseil municipal des jeunes" où la place faite aux conseillers municipaux est d'une inconsistance quasi totale, n'acceptant pas la place de "conseiller d'ornement" qui voudrait m'être faite.


Alors j'ai un peu de mal entendre dire notre Maire qu'il est "à l'écoute" et que l'expression c'est "une priorité" quand j'apprends que même les réunions du groupe majoritaire ne se sont plus déroulées depuis maintenant 6 mois.

 

Pour en finir avec cette pratique autocratique pisciacaise, l'animation des instances internes de la ville devrait avoir le même degré d'intérêt et de réalisation que les assises de la jeunesse, entre autres.

 

Ce serait une façon de donner l'exemple à nos plus jeunes citoyens.

 

Pour préparer l'avenir, vivons déjà le présent...

 


Partager cet article
Repost0
19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 07:00

cmj.jpg Je n'y suis pas allé !



"C'est bien dommage !" me répondrez-vous sans doute.


Eh bien, non ! Ce qui est "dommage" ne consiste pas pour moi à être absent à cette réunion, même si - parait-il - elle était d'importance car des propositions y seraient exposées par nos jeunes.


Ce qui est "dommage" est de n'avoir eu comme unique information du Maire que la convocation à cette "manifestation" prévue ce vendredi 16 avril.

 

Sur la teneur des éléments et propositions des jeunes, les communications du cabinet du maire ou de l'animatrice ont brillé par leur absence, en ce qui me concerne en tout cas. Vive la transparence !

 

Alors à quoi sert d'avoir par exemple un e-mail de la ville de Poissy, que le Maire a bien voulu continuer à m'accorder après mon départ du groupe majoritaire, si ce n'est pas pour l'utiliser et envoyer un minimum d'informations ?

 

Le Conseil des Jeunes est le sujet pris en exemple, il n'est de loin pas exhaustif : en dehors des éléments remis pour les réunions mensuelles de conseil, l'information de l'élu que je suis reste plus que spartiate. 

 

Et mon passage dans l'opposition n'a bien sûr pas arrangé la chose, mais la différence est somme toute assez peu visible.

 

Pourtant, être élu municipal, majoritaire comme d'opposition, ce devrait être un rôle particulier et une place privilégiée au sein de la ville pour la faire vivre.

C'est bien pour cela que les élus ont été...élus...!


Tenir le rôle particulier d'élu municipal, ce ne devrait pas être - pour moi - apprendre "ce qui se passe" à Poissy au travers de la lecture du dernier numéro du "Pisciacais" ou de découvrir les sujets une fois inscrits à l'ordre du jour des réunions de conseil...

 

Dans le cas du Conseil des Jeunes, cela me donne l'impression qu'il faudrait venir juste "pour faire joli sur la photo" (à supposer qu'elle soit "bien cadrée") ou à peine plus, voire "pour montrer la cohésion de l'équipe municipale autour de ce Conseil des Jeunes", ce qui est loin d'être le cas dans la pratique.

 

Car comment réussir une cohésion sans quelques bases élémentaires d'animation ?

 

Aussi, sans cette animation - minimale - sur le sujet, j'ai décidé de ne pas me transformer en "conseiller d'ornement".

 

Même en ayant été disponible, l'absence est malheureusement de rigueur pour marquer sa désapprobation car en m'abstenant de venir j'évite de verser de l'eau au moulin de cette mascarade et de "faire comme si" fallacieux qui ne me convient pas. 

 

Toutefois, pour montrer tout le respect et l'intérêt - réels - que je porte à ces élus en herbe (comme aux pisciacais), je suggère de les faire réfléchir, avec leurs ainés (majorité et opposition), sur le thème "l'information des élus et des citoyens, source d'implication dans la cité".

 

Des propositions, simples et de bon sens, en sortiront, à n'en pas douter.

 

Il resterait la volonté politique de l'organiser puis de mettre en oeuvre le résultat des travaux.


Chiche, monsieur le maire ?



Partager cet article
Repost0
20 janvier 2010 3 20 /01 /janvier /2010 07:30

peinture.jpgRevenu étudiant : attention à la peinture !



CM du 17/12/2009 : La délibération N°46 relative au nouveau règlement du Revenu Etudiant de Poissy n'a suscité qu'une question simple et courte de ma part : 

Quel est l'impact sur le budget 2010, son évolution par rapport à 2009 ? 

Eh bien, une fois de plus, Monsieur le Maire n'a pas répondu !!

Pas même M.BOUZNADA, Adjoint au Maire pourtant en charge du dossier, n'a pris la peine de prendre la parole pour donner le moindre élément financier.

Encore une fois, y-a-t-il une incapacité chronique dans cette municipalité à aborder l'aspect budgétaire des décisions ? A croire que cela n'intéresse pas, sauf peut-être lorsqu'il faudra présenter la facture.

L'opposition UMP n'a pas manqué de rappeler à juste titre que c'est à elle que l'on doit sa mise en place, quand l'équipe était aux affaires en 1990.

Monsieur le Maire l'a reconnu et a ajouté qu'il voulait en changer le nom pour le dissocier de cette antériorité, semble-t-il gênante pour lui. Sa déclaration n'a pas manqué de susciter une réaction spontanée et "cutanée" dans l'assemblée présente ce soir-là.

Moi-même les bras m'en sont tombés...

En effet, changer de dénomination pour s'en attribuer le mérite ensuite m'apparait tant singulier que risible.

Donc attention à la peinture fraîche, çà fait des taches ! 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche