Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 avril 2019 1 08 /04 /avril /2019 12:00
La Pisciacaise 2019, course au vert sur tapis bleu, avec un Stroumpf rose

Bravo aux organisateurs et à tous les participants de ces courses organisées ce dimanche 7 avril.

Les sponsors ont été de la fête avec la remise d’un chèque de 8.000 euros.

À voir si les plus jeunes ont été marqués (ou pas) par le grand Stroumpf rose qui s’est mis sur leur chemin...

Toutes nos félicitations à notre maire et ses adjoints/conseillers pour leur implication, avec notamment les nombreux samedis matin de préparation physique.

La Pisciacaise 2019, course au vert sur tapis bleu, avec un Stroumpf rose
Partager cet article
Repost0
20 mars 2019 3 20 /03 /mars /2019 14:00
Palmarès des lycées 2018/9, la situation de POISSY

Le palmarès a été publié récemment pour les lycées en France et les Yvelines.

Qui dit palmarès, dit classement.

Le lycée Charles de Gaulle se positionne 8eme avec un taux de réussite au bac de 94%, ce qui est plus qu’honorable.

Le Corbusier reste en deçà de l’objectif de 90% minimum avec seulement 88% et trouve la 36eme position.

Par contre, celui d’Adrienne Bolland se classe mieux, en 28eme position, malgré un taux de réussite beaucoup plus bas de 73%.

Il serait intéressant d’avoir les tendances depuis 5 voire 10 ans, en attendant les prochaines épreuves, 2019 et 2020, avant l’évolution de la formule en 2021.

Partager cet article
Repost0
22 février 2019 5 22 /02 /février /2019 19:00
Grand débat des jeunes, un ministre en renfort

Le grand débat n’a pas trop été accaparé par les « jeunes ». Florence GRANJUS a pris le pari de les inviter la veille de leurs deux semaines de vacances scolaires pour débattre.



Avec Julien en animateur, le démarrage a été un peu poussif. Quelques questions avec pas mal de pédagogie en réponse, notre députée a été épaulée par le ministre de l’Education, Jean-Michel BLANQUER, pendant la dernière heure.

Cela aura permis de faire mentir l’affirmation entendue « les hommes politiques ne sont jamais là »... eh bien si !

Une autre députée s’est glissé furtivement dans l’assemblée, Michele de VAUCOULEURS, sans compter sur la rapide introduction faite par le maire de Poissy, Karl OLIVE, et la présence de l’adjointe Vanessa HUBERT.

Les échanges et les sujets abordés ont été riches sur ce qui les concernaient directement : réforme du baccalauréat, (non-)usage du téléphone au collège, choix de parcours de formation et l’instruction civique ont été les principales préoccupations.

Le sujet de la réalisation d’un stage, qu’il soit local ou international (à développer), a été l’occasion d’exposer la discrimination vécue par un jeune (noir) qu’il a été extrêmement pénible d’entendre (avant l’arrivée du ministre), qui aurait peut-être mérité une meilleure prise en compte et réponse donnée.

Et pourtant, même si la citoyenneté ne figure pas dans leurs sujets, la chanson qui est entonnée spontanément à la question du développement des arts et de l’envie de chanter est la Marseillaise !

Grand débat des jeunes, un ministre en renfort

Quelle plus belle preuve de leur engagement citoyen; certains se sont même levés pour la chanter.

Les symboles républicains sont ancrés dans les esprits.

À noter la grande simplicité d’expression et d’accessibilité du ministre, qu’il faut remercier de la spontanéité de ses réponses.

Les propositions des jeunes n’ont pas été prolifiques mais quelques questions bien pesées, par exemple les classes musicales en manque de financement pour l’achat d’instruments ou l’échange international d’équipes de foot féminin.

Pour Florence GRANJUS, pari réussi.



Grand débat des jeunes, un ministre en renfort
Grand débat des jeunes, un ministre en renfort
Partager cet article
Repost0
20 février 2019 3 20 /02 /février /2019 12:00
Grand débat : les jeunes aussi

Le Grand débat est toujours en cours, y compris à Poissy !

Notre députée, Florence GRANJUS, organise une réunion pour débattre avec les jeunes.

Assez peu visibles lors des réunions Grand public, les jeunes ont pourtant des idées, des envies, des propositions.

Saluons l’initiative comme nous l’avons fait pour le premier édile Pisciacais.

Partager cet article
Repost0
10 février 2016 3 10 /02 /février /2016 17:30

La municipalité a décidé de faire disparaître cet établissement pour le remplacer par une structure identique en apparence mais avec une différence majeure : les parents ne pourront plus voter les décisions ! Leur avis ne sera que consultatif.

 

La Caisse des écoles est un établissement public communal qui intervient dans les domaines suivants :

•les subventions pour les sorties pédagogiques dans chaque école,

•le soutien financier des activités spécifiques au sein de l’école (conteurs, musiciens, comédiens…),

•l’aide à l’équipement des bibliothèques d’école,

•l’organisation de concerts JMF au Théâtre de Poissy,

•les cadeaux de Noël aux écoles maternelles.

•elle porte aussi le Dispositif de Réussite Educative qui soutient les enfants et adolescents en fragilité scolaire, sociale ou familiale.

 

Jusqu'à maintenant, les réunions nombreuses nous amenaient à débattre des orientations de la Caisse des écoles, des attributions de financement pour tel ou tel projet éducatif, du vote du budget.

 

Depuis deux ans, le nombre de réunions a brutalement chuté, les échanges sont devenus peu à peu difficiles car les décisions étaient déjà actées en amont. Ce qui a fini par démobiliser les parents d'élèves élus.

 

Aujourd'hui, la municipalité a décidé de museler encore davantage la parole des parents d'élèves en leur supprimant le droit de voter les décisions de la Caisse des écoles. Les parents d'élèves désignés ne seront plus que des faire valoir.

 

La pétition est disponible à cette adresse :

http://www.mesopinions.com/petition/social/sauvons-caisse-ecoles-poissy/18181

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche