Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 septembre 2012 5 07 /09 /septembre /2012 07:00



Une semaine de rentrée, placée sous le sceau de Saint-Louis.

 

Ce mardi, l'excitation était à son comble. À chaque rentrée des classes, il y a toujours un je ne sais quoi d'atmosphère électrique, une envie d'aller vite, plus vite encore, retrouver l'école, ses copains, ses copines, découvrir sa nouvelle maîtresse (les hommes sont de plus en plus "denrée rare" dans les premières années de classe), bref que d'émotions en vue. Quelques pleurs chez les plus petits, mais rien de bien grave...

 

Voilà, c'est la rentrée, son lot de retrouvailles et de découvertes. Une petite semaine pour se réacclimater, et nous voilà déjà vendredi, pour souffler et récupérer de toutes ces émotions.

 

Bonne rentrée à tous et à toutes, avec sourire de mise...!

Partager cet article
Repost0
14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 17:00

LES MENUS SCOLAIRES

 

Aujourd'hui 14 avril, réception de la situation de la restauration scolaire au 31 mars. Il est accompagné des menus scolaires de la ville, pour une fois en avance...

 

Que nenni ! Les menus envoyés sont ceux de Mars/Avril...!

 

Pour positiver, disons qu'il reste les 15 derniers jours.

Sauf que nous sommes en période de vacances scolaires, débutées hier soir, pour deux semaines...

 

Pour reprendre la fin du petit mot adressé aux enfants : "Profitez de cette jolie saison pour reprendre vos jeux de plein air et continuez à travailler studieusement", même pendant les vacances ! 

Partager cet article
Repost0
16 mars 2012 5 16 /03 /mars /2012 21:30
Les repas servis dans les écoles se suivent mais ne se ressemblent pas. Depuis quelques mois, les menus ne sont plus joints aux relevés mensuels de la cantine scolaire. Ils arrivent au mieux à la
fin du premier mois, sur les deux indiqués, quand ils arrivent... Peu importe le menu, pourvu que ce qui est dans l'assiette soit apprécié. Sûrement. Faut voir. Hier, jeudi à l'abbaye, une grande
majorité d'enfants a laissé le repas du jour dans l'assiette... Heureusement qu'il y avait le yaourt et un petit pain pour se rassasier ! Ce n'est pas la première fois que le repas ne trouve pas
preneur, une partie seulement, mais jamais en totalité. L'histoire ne dit pas ce qui a été servi puisque nous n'avons pas l'information des menus de mars/avril... Jeudi 15 mars donc marqué d'une
pierre blanche. En attendant, avoir payé le repas pour être jeté fait un peu mal au cœur aux parents. Et mal au ventre de certains enfants. Après le mauvais débat de la viande dite hallal, les
espoirs de qualité bio, les proclamations de production agricole française, si nous revenions aux bases du goût, tout simplement ? Le débat, ou plutôt l'exigence, se situe là, et nulle part
ailleurs.
Partager cet article
Repost0
17 janvier 2012 2 17 /01 /janvier /2012 08:00

OLYMPIADES A POISSY,

UNE FIN ANNONCEE !

 

 

La décision est tombée : pas d'Olympiades pour les jeunes à Poissy en 2012 !

 

En fait, la nouvelle ne surprend qu'à moitié. Début décembre, j'avais eu l'information que le budget était réduit de moitié, ce qui les rendaient pratiquement et techniquement infaisables.

 

Pour une ville louée et enscencée comme étant "amie des enfants", label Unesco à la clef, c'est plutôt moyen pour ne pas dire nul.

 

Mais n'entrons pas dans les excès de langage, restons réalistes : "comment faire des économies à tout va pour ne pas augmenter les impôts une nouvelle fois en 2012 ?" tel est le mot d'ordre qui semble être donné au sein de l'équipe majoritaire socialiste. Lors d'une séance de conseil municipal, notre premier édile avait claironné qu'il assumerait ses choix, le voilà porté au pied du mur, ou plutôt au pied du gouffre financier dans lequel la ville de Poissy va se trouver bientôt.

 

Monsieur le Maire, si vous voulez assumer, allez jusqu'au bout de votre démarche d'offrir plus de services aux Pisciacais et ne faites pas l'inverse. La folle spirale de dépenses, vous vous en doutiez mais peut-être ne vouliez-vous pas l'avouer, mène à l'augmentation des impôts locaux, faute d'avoir voulu anticiper le gel des montants attribués par l'Etat.

 

Olympiades, une fin annoncée, 

impôts locaux, une augmentation "assumée"...

y compris en 2012 ?

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 19:00

lunettes-c

 

 

LES OLYMPIADES des PRIMAIRES

seraient-elles secondaires… ?

 

 

 

 

 

Encore les PRIMAIRES ? Non, rassurez-vous, nous ne parlons pas (plus !) de cet épisode médiatique rose qui a marqué les esprits français pendant toute une longue et récente période.

 

Cela concerne les écoles primaires de Poissy. Tous les ans, elles organisent des Olympiades où se confrontent, sportivement, les jeunes élèves de l’ensemble des écoles pisciacaises.

 

C’est un très bon exercice pour développer l’émulation, l’esprit de compétition et le sens de la participation, la contribution de l’individuel au collectif et j’en passe. Et pour le gagnant de chaque épreuve, à apprendre à gérer la renommée du jour. Qui sait, pour être sur les podiums régionaux, nationaux ou internationaux quelques années plus tard.

 

C’est une animation riche en évènements et en investissement temps des professeurs et moniteurs de sport. Les besoins et moyens matériels sont assurés par la bienveillante mairie de Poissy.

 

Tout est bien dans le meilleur des mondes jusqu’à présent. Ou plutôt, tout ETAIT bien, puisque la nouvelle est tombée vendredi dernier : les moyens et budget alloués à la prochaine édition sont rabotés de 50% par la mairie !

 

Si la décision municipale était confirmée et l’animation maintenue, les Olympiades pourraient changer de nom et prendre celui l’Olympiade, car on ne saurait comment en organiser plusieurs…

 

Notre maire et ses adjoints (sport et éducation) iraient-ils jusqu’à dire qu’ils essayent de faire des économies ? Si c’était le cas, beaucoup répondraient qu’il faudrait les faire à bon escient, et qu'il est bien beau de déclarer la ville de Poissy "amie des enfants" un jour, pour montrer et pratiquer l'inverse le lendemain... Cela en devient clownesque !

 

Serait-ce la conséquence de l’attribution du marché de la « mission communication » à un grand publiciste ? Ce dernier n’aura probablement pas de mal à justifier ses émoluments de 50.000 euros, tant les efforts de communication seront indispensables.

 

La crise n’est décidemment pas la même pour tout le monde…

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche