Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 07:00

Le BIJ , tu piges ?

 

 

Annoncé avec grand renfort de communication, l’inauguration du BIJ aura lieu aujourd’hui à 18h30 au 13, Boulevard Victor Hugo.

 

Le BIJ ? Le Bureau Information Jeunesse, pardi !

 

Décidé lors des Assises de la Jeunesse de mai 2010, il fait partie des actions qui ont été annoncées à l’issue de celles-ci, sans pour autant avoir été préalablement présentées, discutées voire élaborées en Conseil Municipal.

 

Ce n’est que lors de la réunion du 30/09/2010 que le principe de la « Bourse aux projets des jeunes de Poissy » a été soumis aux Conseillers, sans aucun élément financier à se mettre sous la dent.

 

De toute façon, tout avait été décidé à l’avance. Mais il fallait tout de même le voter, sans doute « pour respecter la démocratie locale » ou quelque chose dans le même genre. Sans la méthode correspondante, d’où une abstention (et une seule, puisque 38 autres ont voté « pour »), puisque pour moi, c’était surtout dans le genre « foutage de gueule ». Ma réaction en conseil a d’ailleurs été sans équivoque. (cf p.23 à 26)

 

Bien entendu, le Délégué à Jeunesse a tenté de contre-réagir, mais les arguments lui manquant, je tenais – selon lui – des « propos incohérents ». En tout cas, il semblait vouloir s’en et m’en auto-persuader à force de méthode Coué, notamment après la fin du Conseil.

 

Heureusement que le ridicule ne tue plus…

 

Reste que « le BIJ est un réel besoin », tu piges ? Coué donc, mais c’est bien sûr !

 

Et quand on apprendra que la structure « pompe » des ressources qui elles-mêmes ne seront pas disponibles pour financer les projets, peut-être comprendra-t-on que mettre la charrue avant les bœufs, sans donner de visibilité, se fait toujours au détriment de ceux qui étaient censés en bénéficier.

 

Ce sera la simple conséquence de la multiplication des services municipaux, avec une désillusion à la clef d’autant plus grande que l’espoir suscité aura fait long feu.

 

Ce n’est pas la comparaison avec le coût de rénovation de la MCSA, dénoncée en son temps, qui nous aidera à croire le contraire.

 

Sans oublier que la facture viendra bien assez tôt. Vous pigez ?

 

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2010 4 04 /11 /novembre /2010 14:00

camiondesmots.jpg

 

  LE CAMION 

 DES MOTS

 à POISSY

 

 

 

 

Le Camion des mots sillonne les routes de France pour aller à la rencontre des enfants scolarisés du CE2 à la troisième (8 à 15 ans). Accompagnés de leur professeur, les élèves participent à une animation pédagogique de 30 minutes sur des ordinateurs. Au cours de leur visite, ils jouent avec la langue française, ses pièges, ses règles et son histoire.

 



Une animation pédagogique de premier plan

Grâce aux vingt années d’expérience des Dicos d’or, le magazine Lire a développé une base de 4000 jeux éducatifs autour de la langue française et de ses bizarreries. Sous forme de questions, ces jeux ont été conçus pour les sept niveaux scolaires auxquels s’adresse le Camion des mots.

  

Une tournée nationale


Chaque année, le Camion des mots sillonne la France. 120 villes-étapes proposent d’accueillir cet événement.

 

Aujourd'hui, il est à Poissy.

 

Voir le site internet

 

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 20:30

INFLUENCES EDUCATIVES ?

 

 

 

Le bruit circule depuis quelques jours dans les lycées pisciacais, y compris via les forums internet : qui va sécher les cours de ce mardi 12 octobre pour aller à la manif contre la réforme des retraites ?

 

Une manifestation reste un moment particulier, surtout de risques notamment de débordements et de violences en tous genres. Et ne comptez pas sur un prétendu service d'ordre pour jouer pleinement le rôle de sécurisation.

 

Voilà donc que nos jeunes, enfin une partie, se trouvent dans une forte envie de vouloir manifester "spontanément" avec les "grands", les adultes.

 

Il faudrait être aveugle et sourd pour ne pas voir ni entendre les grands appels du pied faits par certaines "officines" politiques ou proches de la politique, avec des tendances les plus à "gauche".

 

Une association de parents d'élèves, la PEEP, vient de tirer la sonnette d'alarme au niveau national, confirmant ainsi tout haut ce qui se dit et se trame tout bas.

 

Vouloir mettre les jeunes dans la rue, à Poissy comme ailleurs, est véritablement irresponsable, ce quoi qu'on pense de la réforme en question.


Pour soutenir leur cause, certains n'hésitent pas à prendre le rôle de (mauvais) conseilleurs, outrepassant les limites du raisonnable en voulant mettre dans la rue des jeunes - encore mineurs pour la plupart - en plein doute ou interrogation de leur avenir professionnel.

Au lieu de cela, n'aurait-il pas été plus judicieux d'organiser une grande séance éducative et de débat en classe, ou mieux en amphi (puisque certains profs seront dans le mouvement) en sollicitant les professeurs et des intervenants extérieurs pour réaliser un débat contradictoire ? 

Mais peut-être que certains préfèrent avoir des gens qui ne sachent pas ou qui ne prennent pas le temps de réfléchir pour se faire une idée par soi-même ?

Alors, Messieurs-Dames les meneurs de ces manigances sous cape, soyez responsables, ou essayez de l'être au moins une fois !

Gardez à l'esprit qu'à l'arrivée à maturité des consciences, le retour de bâton sera brutal contre les initiateurs des fausses ou de non-solutions.
Partager cet article
Repost0
24 septembre 2010 5 24 /09 /septembre /2010 08:00

Bruits de chiottes !

 

ou Ces petits riens qui font tout...

 

 

La jeunesse c'est la période d'apprentissage, de découverte du monde etc.

 

C'est un temps de formation, de base, et qui n'est que début puisqu'on n'a jamais fini de se former tout au long de sa vie, ce n'est pas moi qui oserait dire le contraire.

 

Inévitablement, l'école est une étape clef dans ce rôle, en complément des parents, pour s'intégrer dans la vie citoyenne, en inter-relation avec les autres. J'irai jusqu'à dire que c'est un besoin élémentaire de l'Homme dans notre civilisation.

 

Réunion des parents à l'école élémentaire de l'Abbaye, dont je suis le représentant de la mairie : plus de papier toilette, depuis plusieurs jours, ou alors par intermittence...freinant fortement les enfants à y aller faute de pouvoir s'essuyer leur postérieur.

 

Après les odeurs pestilentielles récurrentes, déjà signalées à la mairie et "traitées" par la société de nettoyage "qui connait parfaitement le cahier des charges" dont j'avais questionné sur le repsect, voilà une énième fois que cette école fait parler d'elle.

 

Pour l'apprentissage de la propreté, de l'hygiène, il faudra donc passer son tour, et attendre d'arriver au Collège.

 

Eh bien, ce ne sera en tout pas à celui du Corbusier où selon les dires des parents présents à cette réunion de rentrée il n'y en a plus du tout depuis la reprise des cours ! Donc plus de problème de "pause pipi", la concentration et l'attention en cours va en être décuplée...!

 

Il est très regrettable que "ces petits riens qui font tout" ne soient pas pris à la juste mesure.

 

Tant que les prestations de la société de nettoyage ne seront pas suivies plus sérieusement, il est fort à craindre que nous entendrons toujours et encore des "bruits de chiottes".

 

Ce n'est pas nouveau dans notre monde, mais le plus navrant est qu'ils apparaissent dès l'école.

Partager cet article
Repost0
11 septembre 2010 6 11 /09 /septembre /2010 09:00

lspr  le concert

Samedi 11 septembre

 

 

Petit à petit, l'oiseau fait son nid. Telle est la démarche des jeunes responsables de LSPR.

 

Après la promesse municipale de mise à disposition d'un local, qui devrait bientôt prendre corps, les moyens de fonctionnement restent cependant à développer. Et pour avoir des moyens (de ses objectifs), il faut un peu d'argent.

 

Pour 5 euros, venez vous détendre à l'ancienne "Taverne", rue de la Gare, dès 21h00.

Rectificatif suite à plusieurs emails : les "jeunes talents" n'étaient au final pas si "jeunes" que cela mais déjà assez confirmé : Gérard Baste est deja très connu (chanteur des Svinkels avec qui il a fait un Olympia sold out il y a peu - co-auteur du tube "fous ta
cagoule" pour Michael Youn/fatzl Bazooka entre autre) et a déjà plus de 15 ans de carrière.

Selon les messages laissés sur la page Facebook de l'FMR, il a été écourté par la Police. Peut-être qu'un riverain n'a pas apprécié les mélodies et la petite musique de nuit. Et peut-être que sa fermeture définitive prévue le 25 septembre sera hâtée dans ces conditions- là.

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche