Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 janvier 2018 6 20 /01 /janvier /2018 13:00

Avec la défection d’Anne-Marie VINAY, militante historique, chef de section pisciacaise et en dernier lieu première adjointe au maire de Poissy de 2008 à 2014, c’est une page socialiste qui se tourne à Poissy.

Dans son annonce, elle se fait suivre par une centaine d’adhérents dans les Yvelines, ce qui ne fait que confirmer le déclin de ce parti mis à mal sous la mandature Hollande.

À Poissy, malgré certains efforts, celle du maire Frederik BERNARD avait été le prélude à la débâcle de 2014 aux municipales et à la présidentielle de 2017.

Ce blog a d’ailleurs été créé en 2009 suite à la grande incompréhension (mutuelle, chacun doit prendre sa part) et la différence de vues sur les objectifs et pratiques constatées.

Se présentant comme ouverte, la démarche de l’équipe municipale majoritaire de 2008 s’était rapidement révélée politisée, idéologique voire sectaire vis-à-vis de ceux qui ne pensaient pas comme elle.

La légalisation du cannabis dans le projet présidentiel de 2017 aura montré que le socialisme avait fini par trouver ses limites dans la réflexion et l’acceptation des Français.

Au sein de ce parti sans tête crédible, les défections n’en sont que logiques.

Au tour de Les Républicains ?

À Poissy aussi, le PS prend l’eau
Partager cet article
Repost0
6 décembre 2017 3 06 /12 /décembre /2017 20:00

On le savait déjà, c’est le cirque à Poissy !

Entre les roms installés à Poncy/PSG, les bouchons homériques du matin dans le secteur de la gare, les trains du RER A qui disparaissent des voies (quand ils ne restent pas à quai) et les crues de Seine, les Pisciacais sont gâtés...

Si en plus, il y avait un vrai cirque, ce serait l’apothéose !

Comment ? Il y en a un ? Ah bon ? Où ça ? Rue du Piquenard ...? Allons bon ! Un vrai, un grand, avec des trapézistes et des clowns qui font rire les enfants ?

Peut-être une occasion de se changer les idées, après tout ? Bon ben allez-y alors...

C’est le cirque à Poissy !

Partager cet article
Repost0
29 juin 2017 4 29 /06 /juin /2017 18:00

Les conseils départementaux des Hauts de Seine et des Yvelines doivent se prononcer ce vendredi sur "une délibération portant demande de regroupement des départements" en question auprès du gouvernement.

73 des 88 élus ayant écrit à leurs président respectif pour demander l'inscription du texte à l'ordre du jour, ce sera visiblement une étape de plus et de principe vers le processus de fusion engagé en 2015.

Déjà signalé dans ces colonnes, cette démarche a été engagée sans avoir consulté les citoyens des deux départements.

L'argument de vouloir faire des économies est mis en avant, mais alors autant aller encore plus loin et supprimer cet échelon local, pour dispatcher les responsabilités entre Région Île-de-France et communautés/intercommunalités. Ces élus y gagneraient ainsi en crédibilité avec autant d'abnégation...

Ainsi l'économie sera plus nette, avec la suppression de cette assemblée et même envisager sa fusion avec le Grand Paris, autre structure du millefeuille administratif français.

Chiche ?

L'Etat, à qui revient la décision finale, devrait certainement aller plus loin, pour changer d'air et d'ère (et inversement...).

Partager cet article
Repost0
19 juin 2017 1 19 /06 /juin /2017 00:00

Les législatives de 2017 se sont transformés en une vague REM en France et dans les Yvelines en particulier.

De grands inconnus ont remplacé quelques notables que l'on pensait pourtant bien implantés.

Ainsi Jacques MYARD, le député-maire sortant de Maisons-Laffitte depuis 1993 (5ème circonscription) est battu nettement de près de 6.000 voix par Yael BRAUN-PIVET.

Pierre MORANGE, le député-maire de Chambourcy qui avait pris la suite de Michel PERICARD en 1999, est également battu par Natalia POUZYREFF.de plus de 6.000 voix.

Ainsi, Arnaud RICHARD (UDI) s'est fait balayé par Michèle de VAUCOULEURS (Modem-REM) dans la 7ème. Michèle est conseillère municipale depuis 2008 et adjoint au maire de Poissy depuis 2014. Nous la félicitons chaleureusement.

L'emblématique David DOUILLET, sarkozyste bon teint, se fait renverser sur tatami par Florence GRANJUS de manière très nette également avec près de 4.000 voix et 56.63% des suffrages. 

Enfin, Philippe BRILLAUT, maire du Chesnay, ne profite pas de la ré-impatriation sur Paris du parachuté Henri GUAINO, avec Béatrice PIRON qui finit à 58.93% et 6.700 voix d'écart.

En dehors de ce dernier, osons dire qu'après une vie de député, voilà venue celle de dépité.

Il y a sûrement de quoi, tant l'illusion de la victoire était grande, d'abord avec Sarkozy, puis Juppé, pour finir avec Fillon chez Les Républicains.

La vie politique reste une affaire de mélange entre communication, contexte et envie, celle du changement. Ce dernier a eu lieu avec 5 ans de retard... Les attentes n'en sont que plus grandes.  

Partager cet article
Repost0
24 avril 2017 1 24 /04 /avril /2017 07:30

Poissy est à l'image de la France sur un seul point : Emmanuel Macron finit en tête du premier tour avec 29,64% des suffrages exprimés.

Avec un peu plus de 21% d'abstention, ces suffrages exprimés sont de 77,15% des inscrits (source ministère de l'intérieur).

Même dans une ville d'obédience municipale LR, François Fillon est en retrait avec seulement 22,44%. Le plus étonnant reste le score d'un Jean-Luc Mélenchon à 20,40%, formidable tribun y compris hologrammique... en face d'un Hamon à 7,61%, sans doute pour raison de programme à contre courant avec notamment la légalisation du cannabis.

Les affaires ont donc entamé la campagne 2017; l'impact à Poissy de celle de Marine Le Pen au niveau européen a été notable avec seulement 11,93%.

Victime du vote utile, Nicolas Dupont-Aignan (NDA) finit avec un score à peine supérieur à 4%, 4,07% exactement. Victime, car le "sérieux" d'un Fillon a probablement masqué la réalité de ses affaires en cours. Véritable suicide collectif de son parti "Les Républicains", ce n'était pas le bon porte-drapeau pour ces élections.

Finalement, certains diront que le vrai vote utile a été celui de NDA, pour définitivement sortir le dernier des sortants (de 2012)...

Si seulement sa proposition de casier judiciaire vierge pour permettre de se présenter pouvait être retenue, le paysage serait encore plus éclairci et les tentatives ou velléités pour SE servir beaucoup moins tentantes.

C'est désormais le second tour qui est lancé avec une situation historique dans la cinquième république constituée par l'absence des deux "grands" partis qui ont été à l'origine des gouvernements de ces trente dernières années.

Le choix des Français et des Pisciacais sera celui de donner - ou non - les clefs de la France à une famille, sous couvert de combat "patriote", mot et notion mis à toutes les sauces, pour la "survie de la France".

Avec la réforme électorale qui institue la fin du cumul des mandats, les législatives de juin seront le "deuxième effet kiss cool" à venir.

Le renouveau/renouvellement politique est "en marche"...!

Présidentielles : Macron en tête à Poissy
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche