Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 08:00

LES EMMERDES, C'EST MAINTENANT !

 

Les élections présidentielles sont terminées. Chacun tirera les conséquences des résultats quel que soit son camp. Une certitude est que "les emmerdes, c'est maintenant !", tant la tâche est grande.

 

Comme redresser la France est un sacré programme, la période de grâce sera très courte : chômage, dette, déficit, désindustrialisation, sécurité, éducation, les sujets ne manquent pas. Les attentes sont donc nombreuses, il ne faudra pas les décevoir, faute de quoi les français feront acte d'alternance aux prochaines échéances.

 

A l'image de 1997, 2014 se situe deux ans plus tard. Alors gare aux édiles qui prendraient trop d'aise ou aux opposants qui se verraient seuls pousser des ailes, sans tenir compte de toutes les sensibilités proches de leurs positions. Les certitudes sont les plus grands danger et risque, celles qui tendent à bafouer l'expression des plus petits que soi.

 

Les Verts sont dans ce cas à gauche, d'autres le sont à droite, fussent-ils extrêmes. Car il faut conserver à l'esprit que c'est plus une forme d'antisarkosysme qui a oeuvré qu'un réel attachement à la politique proposée.

 

Qu'en est-il d'ailleurs ? Entre une ceinture bleue ou une ceinture rose, quelle différence au destin de la France ? Le poids de la crise ne sera pas neutre. Encore moins avec celui de la dette et du remboursement des intérêts qui deviendra le premier poste budgétaire de l'état, devant celui de l'éducation.

 

Seul point positif en vue : l'arrêt de la réforme territoriale qui ne faisait que retirer une couche pour une couche - féodale - ajoutée avec l'intercommunalité.

 

Le financement des collectivités locales, complètement chamboulé, sera un challenge à relever, car contrairement aux positions de certains, l'impact visible reste à venir. Chaque couche supplémentaire génère sa dîme...

 

Les collectivités qui s'en sortiront le mieux auront une maîtrise budgétaire hors pair. Faute de quoi les hausses d'impôts fleuriront comme ce fut le cas à Poissy en 2011.

 

Autre impact visible à venir, la concrétisation du résultat d'hier en juin, lors des Législatives. Pour beaucoup d'élus actuels, les élections c'est maintenant ! Tout comme les emmerdes, surtout en cas d'éviction du poste par votes minoritaires.

Partager cet article
Repost0
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 14:00

Bientôt les vacances...

pour David Douillet ?

 

La campagne électorale est terminée, l'issue est certaine, selon les derniers sondages. Quelques uns se prennent du repos, peut être pour longtemps.

 

Un petit air de vacances se serait-il installé ? Notre ministre - encore pour un temps - David Douillet partage un moment en famille à la Tablapizza d'Orgeval, le restaurant jouxtant le bowling.

 

Ce dimanche, qui sera le chien dans le jeu de quille ?

Partager cet article
Repost0
2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 23:00

TRACTS, AFFICHES, MAIS OU EST LE DEBAT ?

 

Chose étrange en France : il aura suffit d'entrer en période officielle de campagne, pour les Présidentielles, et hop (!), voilà que les débats disparaissent de nos petits écrans !

 

Heureusement, France 2 a décidé d'être "hors cadre" et d'en organiser un : ICI, mais sans les deux "premiers des sondages", voire sans la bleue. Resteront-ils crédibles en refusant le débat ?

 

Par contre, les partis tractent sur le marché, ceux qui ont des fonds et nos moyens... Les gens ne sont pas très réceptifs. Le temps les rendra-t-il enfin intéressés ? 

 

Le PS se distingue en faisant "coup double" : notre premier édile pisciacais se déclare d'ores et déjà candidat aux Législatives de Juin, tout en faisant de la publicité pour le candidat aux présidentielles, avec un superbe photomontage où on les voit côte à côte.

 

A se demander dans quel compte de campagne cette prouesse photographique va s'inscrire ?

 

Qui disait qu'il n'y avait pas débat....?

Partager cet article
Repost0
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 07:30
Cette tragédie révèle les tensions et les peurs qui agitent la société française. Quand cette affaire sera résolue et le deuil passé, il faudra en tirer les lecons : se poser les vraies questions et y apporter les réponses et solutions attendues.

Comment accepter que circulent des armes de guerre dans notre pays ? À Poissy même, il y a quelques mois, c'était une kalachnikov qui était saisie lors d'un contrôle routier...

Par ailleurs, preuve est donnée que quand l'état se donne les moyens, il peut venir à bout des situations et dans son prolongement des zones de non-droit qui se développent dans notre pays. Les citoyens le demandent au travers du besoin de sécurité, dont l'absence ne peut qu'apporter de l'eau au moulin des extrêmes.

De plus, prenons tous garde à ne pas stigmatiser les Français de confession musulmane. Le fondamentalisme, quel que soit son obédience, est contraire au dialogue entre les religions et à la laïcité, base de notre République. Les politiques y ont leur part de responsabilité en laissant prospérer une faiblesse de moyens de lutte, voire pour certains, pour ne pas dire certaines, de tenir des propos ambigus qui pourraient faire croire qu'un terroriste veille dans chaque musulman.

Le rassemblement des Français ne pourra pas se faire sans sérénité ni sans volonté forte au plus haut niveau de l'Etat de retrouver une qualité d'action et de résultat.
Partager cet article
Repost0
15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 07:00

anonymous.jpg

 

LE WEEK END, TOUS A LA MANIF !

 

 

 

 

 

 

 

Ces temps-ci, à chaque week-end sa manifestation :

 

- le 11 février, les ANONYMOUS défilaient contre ACTA (Accord commercial anti-contrefaçon ou ACAC), principalement à Paris et Bordeaux, avec la présence remarquée d'un candidat à la présidentielle, seul à avoir dénoncé HADOPI (1 & 2) et à avoir proposé la licence globale, et le soutien d'un autre, plus ancré à gauche ;

 

- le 18 février, voici l'appel à la manifestation de tous les syndicats (CGT, SIA, SUD, CFDT, FO, CFTC, CGC) de PSA "contre l'éventuelle fermeture de l'usine de PSA à Aulnay".

 

Rappelons qu'un plan avait été révélé en juin dernier par la CGT. Selon ce syndicat, "ce plan s'applique méthodiquement, mois après mois", en continuant "à chercher à vider l'usine en programmant la suppression de près de 200 emplois CDI sur Aulnay". La réorganisation actuelle de la production dans les autres usines du constructeur automobile concluerait à "un transfert progressif de la production de C3 d'Aulnay vers Poissy".

 

Reste à savoir quelle en sera la localisation, Aulnay a priori, puisqu'elle est programmée un samedi. Mais n'oublions pas que Poissy hébergeant le siège opérationnel du groupe, elle peut "bénéficier" de quelques actions, comme en son temps (2006) les "New Fabris" en semaine pour être et faire plus "fun".

 

La défense de l'emploi (en France) est "fun" mais pourtant essentielle, en particulier dans le secteur automobile. En l'espace d'à peine plus de 5 ans, la France est devenue importatrice plus qu'exportatrice de véhicules, depuis que les constructeurs dits "français" ont investi massivement dans les pays "low-cost". L'exemple marocain en est la dernière illustration chez Renault.

 

givejobsachance.jpg 

D'un côté, on ferme les frontières avec ACTA pour limiter la circulation des informations, et de l'autre côté, les marchés sont complètement ouverts aux produits fabriqués à 2 euros de l'heure quand ce n'est pas par des esclaves payés à moins que cela dans "le grand Est".

 

On est la logique dans tout cela ? A bien chercher et écouter, pourquoi le protectionnisme qui ne porte pas son nom dans le monde de l'internet serait-il acceptable et non dans la vie "réelle" ?

 

Pour bien me faire comprendre, c'est évidemment tout l'inverse qu'il faudrait faire :

- laisser et faire circuler l'information et l'innovation dans un modèle financé par chacun au même niveau, via la license globale prélevée à hauteur de quelques euros par les opérateurs internet

- mettre intelligemment des barrières pour éviter que des pans entiers de notre industrie continuent de s'écrouler face aux tricheurs de la mondialisation (parité de monnaies, coûts de main-d'oeuvre).

 

Alors manifester c'est bien, proposer c'est mieux. L'un n'empêche pas l'autre, direz-vous.

 

Bon ben, alors tous à la manif !

 

Et le 25, rebelote avec les ANONYMOUS contre ce traité qui passe outre l'Organisation Mondial du Commerce (OMC) en donnant les pleins pouvoirs aux puissants.

 

Le recul de l'Allemagne (le nouveau "modèle") est certes une petite victoire, mais l'objectif principal reste encore l'obtention du "non" au parlement européen qui peut encore tuer cet accord définitivement. La manifestation qui se tiendra le 25 février devrait être plus importante en raison de son aspect mondial et le message doit passer !

 

Programme à venir pour le mois de Mars...

 

PS : le 04, la prière publique "de réparation en raison des avortements volontaires" organisée par SOS Tout-Petits a failli passer inaperçue à Poissy, place Georges Pompidou, si certains pisciacais ne s'étaient pas mobilisés, contre.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche