Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2010 2 09 /11 /novembre /2010 07:30

degaulleHommage et espoir

 

En ce jour du 09 novembre 2010, nous rendons hommage au Général De Gaulle, symbole de la résistance durant la seconde guerre mondiale et fondateur de notre cinquième République.

 

Il y a quarante ans le Général nous quittait.

 

Nous quittait ?

 

Pas tout à fait.

 

Son esprit et sa démarche sont toujours présents car il nous a légué des principes intemporels : respect des peuples avec droit de disposer d’eux-mêmes, primauté du politique sur l’économie, intérêt général plutôt qu’intérêts particuliers, indépendance nationale et coopération européenne plutôt qu’intégration supranationale, esprit de résistance à l’oppression.

 

Sans faire couler une goutte de sang et sans manifestations il est possible de réformer la France.

 

En ce qui nous concerne, nous Gaullistes sociaux, il nous est indispensable d’avoir  un candidat véhiculant les valeurs universelles du gaullisme, un homme dont l’engagement, la probité et l’honnêteté intellectuelle ne peuvent prêter à discussion.

 

Son programme doit être clair et précis, en particulier en matière de politique industrielle pour notre Pays et pour l’Europe.

 

Si nous ne voulons pas voir arriver le Front National en tête dès le premier tour des élections présidentielles, chaque citoyen, chaque républicain sincère doit se mobiliser pour porter un nouvel espoir, en dehors des "grands partis" dont plus grand monde ne veut au regard du taux de participation aux élections.

 

Poissy n'a pas fait exception lors des dernières législatives partielles ou des régionales.

 

L'ère d'un temps nouveau doit s'ouvrir. Un renouveau.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by dlrpoissy - dans Commémorations
commenter cet article

commentaires

sympathisant 09/11/2010 22:53



avec ce qui se passe, certains donnent pourtant des brevets de gaullisme au Président actuel. Etonnant non ?



ddebus 10/11/2010 08:09



je ne sais pas qui donne des brevets de gaullisme, pour ma part je trouve cela ridicule.



gaulliste dégoutté 09/11/2010 22:09



monsieur Debus,


 


j'étais à deux pas de Raymond Letellier ce soir quand vous l'avez appelé pour lui dire que vous arriviez à 19h00 pour le dépot de gerbe à la statue du Général. Mais quelqu'un n'a pas voulu vous
attendre pour faire le discours et la photo de groupe. Je suis dégoutté de voir autant d'arrivisme chez ce personnage qui cherche par tous moyens à se mettre en avant. Demandez à Raymond.



ddebus 10/11/2010 08:07



Je pense qu'il y a un malentendu. En effet, j'avais indiqué à Raymond Letellier que, de par mes engagements professionnels, je ne serai pas présent à 18h30, heure à laquelle la petite cérémonie
avait été fixée.


 


Donc elle devait se faire sans moi et ce n'est pas un drame en soi. Par contre, je devais retrouver Raymond par la suite pour un tout autre sujet.


 


Ne prêtez donc pas de quelconque qualificatif ou intention à "quelqu'un", en l'occurence Karl Olive que vous ne citez pas, contrairement à Mediaseine, car l'organisateur de cette cérémonie est
Raymond Letellier, qui la faisait en tant que simple citoyen gaulliste, pas en tant que conseiller municipal. Ce serait donc à lui qu'il faudrait faire des reproches sur l'organisation, si tel
était le cas. Mais il n'y a pas de raison de le faire et nous entretenons de très bonnes relations tous ensemble, moi, Raymond Letellier et Karl Olive, et d'autres encore. Retenez simplement que
nous avons un socle de valeurs communes et qu'il est porteur d'avenir. 


 


Aves mes amitiés gaullistes



un peu de lecture 09/11/2010 16:40



L’ancien ministre de l’Economie Hervé Gaymard, député et président du conseil général de Savoie, est l’auteur de l’introduction d’une réédition du «Fil de
l’épée» du Général de Gaulle (Perrin, 18 euros).



phil 09/11/2010 14:30



En 1965, il affirmait que « le laissez-faire, le laissez-passer appliqué à l’économie (…) a souvent (…) donné au développement une puissante
impulsion. Mais on ne saurait méconnaître qu’il est en résulté beaucoup de rudes secousses et une somme énorme d’injustices ». Qui pourrait mieux résumer en deux lignes les conséquences
négatives de la globalisation néolibérale ?



phil 09/11/2010 14:28



Plutôt que de conjuguer le gaullisme au passé, c’est au futur que son message prend encore plus de valeur. Pour lui, il ne pouvait pas y avoir le moindre compromis
avec la souveraineté nationale, seule garante de l’intérêt général, et qui est désormais opprimée par les traités européens. Il s’appuyait sur les frontières et était favorable à l’autosuffisance
alimentaire alors que l’UMP et le PS ont laissé démanteler la PAC pour laquelle il s’est tant battu. Bref, les remèdes à la crise, relocalisation, règlementation, rétablissement des frontières,
sont profondément gaullistes.


La pensée du Général de Gaulle est un des seuls systèmes de pensée alternatifs cohérent dont découlent directement les réponses à la
crise. Comme il le disait,  « puisque tout recommence toujours, ce que j’ai fait sera tôt ou tard une source d’ardeur nouvelle, après que j’aurai disparu ».



Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche