Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2010 6 12 /06 /juin /2010 17:00

«Panem et circenses»

Le pain se raréfie et les jeux prolifèrent

par Mister T - citoyen pisciacais


Que de débauche de jeux et fêtes en tous genres à Poissy : Quartiers Libres, Poissy en fête et concerts ! Ajoutez-y ceux qui sont désormais disponibles sur internet, et dont les placards de publicité envahissent les écrans télés depuis peu, et vous voilà en plein milieu d'un monde "réel" bien particulier.


Oser dire que nous vivrions dans un monde virtuel rapporterait sûrement son lot de contradicteurs.


Mais soyons lucides : là où le pain commence à manquer, les jeux prolifèrent.


Le rêve et l'envie de richesse ne deviennent que plus forts quand la misère fait des ravages.


La misère économique est le pendant de la misère intellectuelle, mais elle n'est que la conséquence du manque de courage politique, illustré par le "faire plaisir".

 

Satisfaire un besoin de ses concitoyens peut être un objectif louable s'il sert l'intérêt général, satisfaire une volonté d' "éduquer" ou "ré-éduquer" ses concitoyens à la sauce gauchisante est un menu qui me donne une indigestion.

 

Indigestion des idées : ainsi la trop belle place faite à la désobéissance civique indipose le républicain que je suis.

Quand je vois les thèmes mis en avant par la LDH (Ligue des Droits de l'Homme), qui tient une place prépondérante dans l'organisation de ces quartiers libres, je me demande quel est le lien avec le décloisonnement des quartiers de la ville.

S'il s'agissait plutôt d'une tentative de décloisonnement des esprits, elle pourrait être louable si seulement il y avait toutes les tendances de pensées et d'opinions présentes, pour aider chacun à se faire une opinion par soi-même.

Ainsi, quand je vois que le CNR est un des sujets étudiés, je me demande encore où est la simple référence à De Gaulle ? Rien, nada, nothing, inconnu au bataillon mon caporal ! Et pourtant, quand on parle de "résistance", c'est toujours lui qui me vient à l'esprit. Mais ce n'est pas le cas à Poissy durant ces "quartiers libres", sauf peut-être le 18 juin prochain, sans doute par "hasard du calendrier". 

 

Je veux donc dire fort et clair que la mise en avant idéologique à sens unique à l'occasion d'une animation municipale ne devrait pas exister.

 

Indigestion de moyens : la place belle aux intermittents du spectacle.

 

Ainsi, même si tous les goûts sont dans la nature, j'ai été surpris par le peu de monde présent à ces "festivités". Les équipages hétéroclites "à la JP.GOUDE" sonnaient creux dans cette ambiance "réussie" selon un canard local qui a certainement eu du mal à cadrer l'image avec un peu de monde sur la photo qui illustre son article .

Car enfin, quand je vois que tant de débauches de moyens ont été déployées pour le (petit) nombre de gens vus sur place, cela me fait penser à ce grand feu d'artifice tiré place de la République avec seulement quelques dizaines de pisciacais présents. Quel gâchis !

 

La question à poser devient celle de la bonne diffusion de l'information que le "Pisciacais" ne permet pas, ou plus, de réaliser efficacement, tant sa rédaction fait penser à une forme de "pravda" light. D'ailleurs, il suffit de regarder la rubrique des "tribunes libres" pour se rendre compte du décalage des discours et des positionnements. Celui de l'opposant qui tient ce blog me convient d'autant plus qu'il traite des choses de la vie, sans masque ni trompette, et qu'il ne fait pas "intermittent du spectacle", ce qui n'est pas mon opinion vis-à-vis d'autres...

 

Et dernière indigestion : celle du montant global qui, malgré tous les calculs que certains s'évertuent à diffuser dans les blogs (y compris celui-ci) pour tenter de faire avaler la pillule, ne passe pas. Je vais moi-même pousser l'argument à dire qu'il ne représente finalement qu'à peine un peu plus de 4 euros par habitant...

 

Mais le total reste le total : 150.000 euros !

 

Pour conclure, une question : ne revenons-nous pas au temps de Rome, que Juvénal décrivait en son temps dans ses "satires" par "Panem et circenses" : du pain et des jeux ?


Mais chacun sait que cela ne suffit malheureusement pas pour vivre ou bien vivre.

Et il faut le financer, avec de l'argent puisque rien n'est gratuit et que quelqu'un doit bien payer. Mais ne cherchez pas : c'est vous, c'est moi qui payons.

 

En reprenant Juvénal encore une fois, j'espère encore voir "mens sana in corpore sano", un esprit sain dans un corps sain, qui mette en lumière l'envers du décor, aussi riche ou creux soit-il, et qui nous propose une autre voie dans notre paysage politique actuel.

 

Poissyscope y contribue bien. Merci à vous de m'avoir ouvert votre tribune.

 

Mister T.

 

----------------------------------------------------------------------------------------

Mister T.  est un pisciacais qui n'hésite pas à donner son opinion, et avec sa verve, à dresser une peinture tantôt acerbe, tantôt tendre de ses comptemporains, mais toujours d'une lucidité et d'un à propos saisissants. Il a accepté de donner son opinion en écrivant cet article et je tenais à l'en remercier.

Lui comme d'autres interviendront selon l'actualité et leur envie de donner leur point de vue au nombre grandissant, jour après jour, de lecteurs de ce blog.

D.Debus

----------------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Repost 0
Published by Mister T - dans Arts&Culture
commenter cet article

commentaires

pisciacais 25/06/2010 19:48



Il fallait faire plus que lire le programme et tout simplement participer aux événements vous auriez pu constater que "la résistance" était belle et bien évoquée et que même De gaulle faisait
partie du lot ( voir l'exposition du CNR)


la critique est facile l'art difficile



ddebus 26/06/2010 10:05



En l'absence de "Mister T", je vous ferai remarquer que pour les "70 ans" de l'appel du 18 juin, le sujet n'a pas été traité à la hauteur de l'évènement, tout comme la place du Général. En le
mettant en avant de manière beaucoup plus visible, peut-être y aurait-il eu plus de visiteurs, à commencer par le jour de l'inauguration, car il reste une figure nationale indéniable.



Pisciacais 16/06/2010 21:28



je regarde le programme de ces animations "quartiers libres" et je ne trouve pas de trace de De Gaulle. C'est sans doute parce qu'il est devenu un mythe...



Kat 14/06/2010 09:34



je suis tout à fait d'accord avec cette opinion qui a le mérite de dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas.



Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche