Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 janvier 2011 6 29 /01 /janvier /2011 14:30

VOEUX AU CENTRE MALRAUX

 

 

Le mois de janvier est celui des voeux de nouvelle année.

 

Ceux faits au centre André Malraux prennent un sens particulier cette année puisque depuis le 1er janvier 2011 le centre a été municipalisé.

 

Dans un premier temps je me questionne sur le retard pris pour ces voeux, tout comme le Maire qui a dû être pris dans les bouchons que le prochain PDU ne manquera pas de résorber...

 

En effet, un 29 janvier à 12h00, la date parait un peu tardive, mais la cérémonie devait être attendue avec impatience par les quelques dizaines d'habitants du quartier venus écouter la bonne parole. A moins que ce ne soit pour se réchauffer car le chauffage est en panne depuis jeudi dans certains immeubles.

 

On pouvait penser que la date avait été choisie pour permettre de réaliser le petit film annuel ? Le Directeur du centre a toutefois expliqué que de par la nécessité d'écluser les congés en souffrance avant la bascule vers le statut d'employé territorial et par l'absence maladie du technicien en charge de la mission habituelle, rien n'a pu malheureusement être élaboré.

 

Personne n'a osé demander qui a alors pu assurer l'animation pendant toutes ces absences, mais il clair que ce sont les bénévoles et vacataires qui ont continué à "faire tourner la boutique" et qui ont largement mérité les remerciements qui leur ont été adressés.

 

Entre le discours du Directeur et celui du Maire, tous les présents ont pu remarquer une version différente, bien peu compatible au demeurant, quant à la situation financière du centre : contrôlée rudement mais sans souci par la Cour des Comptes pour l'un, mais nécessitant la municipalisation pour l'autre (on ne sait toujours pas pourquoi sauf à faire divaguer un esprit politisé et polémisant...).

 

Une ambiance bizarre flottait dans l'assemblée durant la partie improvisée du discours de notre premier édile, fort peu à son aise pour reprendre cet aspect à son compte et tenter de faire bonne figure malgré tout. Le flou et flot des généralités délivrées avaient peu de chance de convaincre et ma conviction est que de toute façon personne n'est dupe sur les intentions réelles de la manoeuvre.  

 

De ce fait, les voeux du Directeur seraient-ils une forme d'adieu ? L'avenir et son point de chute le diront. Car même si le Maire a assuré qu'il n'y avait rien à reprocher dans le travail d'animation fait AVANT, il y aura un APRES.


Avec un budget de 550.000 euros et le grand avantage des salariés de passer dans la fonction territoriale, la question est de savoir si ce sera également à l'avantage des Pisciacais.

 

Même si notre Maire indique, premièrement qu'il est le Maire de tous les Pisciacais (ce qui est vrai statutairement parlant) et deuxièmement que "ce centre sera votre centre" avec une "dynamique nouvelle" qui sera menée grâce à l'action de l'Adjointe VINAY et du délégué à la jeunesse RABEH, il faudra toutefois le prouver dans la pratique.

 

Je dois vous avouer que la pratique municipale majoritaire montrée et constatée durant cette première moitié de mandature me fait quelque peu douter. 

 

Il faudra avant tout être vigilant à ce que ce centre ne devienne pas une "maison du peuple" digne des grands heures de gloire socialistes relatées dans les oeuvres cinématographiques DonCamillesques...

 

Affaire à suivre. 

 

Partager cet article
Repost0
6 décembre 2010 1 06 /12 /décembre /2010 08:00

MUNICIPALISATION DU

CENTRE ANDRE MALRAUX

 

 

Déclaration lors du Conseil Municipal du 30 novembre 2010

 

 

"Monsieur Le Maire,

Je ne peux qu’exprimer mon étonnement et mon inquiétude relativement aux points 15 et 16 des délibérations de ce conseil qui consistent en la mise place de la municipalisation du Centre André Malraux.

 

Etonné en premier lieu, car l’argument avancé de « la mission de service public » m’interpelle.

 

En effet, à ce compte là, toute association un peu développée sur le territoire de la commune serait à ce compte-là éligible à la municipalisation.

 

Etonné également car votre action pour d’autres associations a été de dénoncer la mainmise de l’ancienne équipe municipale et de faire en sorte de la contrecarrer cette mainmise.

 

Et voilà donc que désormais, vous changez votre fusil d’épaule et vous faites l’opération au grand jour.

 

Vous aurez beau jeu de dire que le Comité Technique Paritaire a donné un avis favorable, tout comme le CA de l’association. Mais chacun sait que le retrait des subventions importantes peut faire plier toute velléité contraire.

 

Je ne peux dans la foulée que rappeler que les critères d’attribution de subvention étant assez flous, tout semble être permis.

 

Je suis inquiet en second lieu car tout justement toute association un peu développée sur le territoire de la commune serait à ce compte-là éligible à la municipalisation.

 

On sait que vous avez commencé à le faire, mais on ne sait pas où vous allez vous arrêter."

 


Partager cet article
Repost0
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 10:00

 

LE QUOTIDIEN DE CERTAINS HABITANTS PISCIACAIS A BEAUREGARD

par Armelle Haya Héliot

 

Des actes de vandalisme ont été commis. Les containers d’ordures ont été incendiés et détruits par des individus incontrôlables cherchant à faire stigmatiser cette partie de la cité de Poissy.

 

Qui peut accepter cet environnement et ces conditions de vie !

 

Je vous invite à vous attarder ces photos reflétant le quotidien des habitants de Beauregard, à regarder l’état des parties communes : les rats prolifèrent, les agents de la société d’entretien se font attaqués par ces animaux en prolifération.

 

Aucun matériel de remplacement en nombre conséquent n’est proposé pour permettre aux locataires d’obtenir le service dûment attendus (charges payées) de ce service. Ils pâtissent d’une minorité qui ne respectent pas le Vivre Ensemble. Rien à voir avec les mouvements sociaux de Marseille ! Par contre, tout un quartier non respecté !!!!!

 

Honteux !

 

Qui connaît ce quotidien humiliant et dégradant dans les autres parties de la Cité Royale ?

 

Les photos parlent d'elles-même... :

image001.jpg

image002.jpg

image003.jpg

 

image004.jpg 

 

image005.jpg

Partager cet article
Repost0
24 novembre 2010 3 24 /11 /novembre /2010 21:00

PAS DE CHANGEMENTS DANS LA COLLECTE DES DECHETS à Beauregard

 

Pas assez de neuf ni de place nette dans les ordures ménagères.

 

Le Parisien du jour reprend le sujet qu'avait développé le Courrier des Yvelines la semaine dernière.

 

En effet, l'état sanitaire de la Place Racine et de ses environs laisse beaucoup à désirer, et le mot est faible :

 

- caves encombrées de déchets,

- saletés et déchets jonchant les sols,

- locaux poubelles immondes

- petite touche écolo : les rats qui pullulent...

 

bref, un véritable désastre. D'où l'écho dans la presse.

 

Riverains et commerçants ont contacté le bailleur, sans succès. Idem auprès de la mairie qui détient pourtant une compétence générale.

 

La saleté et les immondices dérangent voire font peur...

 

Combien de temps les habitants vont-ils encore subir cette situation ? La sécurité sanitaire est un droit essentiel des citoyens. Le bafouer en se renvoyant la balle les uns les autres n'est pas acceptable.

 

Fini le bla-bla ! Le résultat doit être visible, vite !

 

Le "mieux vivre ensemble" a du pain sur la planche.

 



 

Partager cet article
Repost0
5 mars 2010 5 05 /03 /mars /2010 20:00
NDA-2010-03-04.jpg

Têtes de liste DLR à Beauregard







Après la journée du 11 février passée dans les transports parisiens et franciliens, où il avait fait une halte à Poissy, Nicolas DUPONT-AIGNAN, tête de liste pour l'Ile de France de DEBOUT LA REPUBLIQUE, est revenu dans la cité de Saint-Louis le matin de ce jeudi 04 mars, à la rencontre des habitants du quartier de Beauregard, sur le marché place Racine. Il était accompagné de Philippe BRILLAULT, maire du Chesnay et tête de liste dans les Yvelines
 
Le quartier de Beauregard à Poissy est le deuxième en taille dans les Yvelines, après celui du Val Fourré.

Il est classé en ZUS (Zone Urbaine Sensible); sa population est de 7500 personnes environ, aux deux tiers en locatifs HLM.

Ce quartier est symptomatique de l'Ile de France et des Yvelines en particulier.

En effet, il cumule les problématiques de :

- transport : fréquence et offre de service défaillants : passé 21h00, plus de trajet gare-quartier par exemple. Ce qui n'a pas empêché la hausse du billet de bus. Deux fois en l'espace de deux ans.

- emploi : taux de chômage en hausse dans le quartier, alors qu'il y était déjà élevé

- logement et services publics : un désengagement persistant des bailleurs sociaux, le prochain transfert de l'Hopital intercommunal, la perte fin 2009 de la subvention ANRU (1,57 millions d'Euros)

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Poissyscope : La ville de Poissy vue par le bon bout de la lorgnette
  • : Blog d'information et d'expression libre et républicaine sur la vie municipale et politique de Poissy (Yvelines)
  • Contact

Recherche